Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi rencontre le Président de la Commission de l'Union africaine
2019-09-25

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a rencontré le 24 septembre 2019 le Président de la Commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York.

« Sous la direction de l'UA, la zone de libre-échange continentale africaine a été officiellement établie en juillet dernier, marquant un jalon de l'intégration africaine. Cette année marque le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine. La Chine et l'Afrique ont combattu côte à côte dans l'histoire et entrent maintenant dans la nouvelle ère du développement commun. Les peuples des pays en développement ont également le droit à une vie plus heureuse. Dans ce processus, la Chine se tiendra fermement aux côtés de ses frères africains. Le développement de la Chine signifie davantage de force pour la paix et les pays en développement, ce qui permettra à la Chine de disposer de plus de ressources et de capacités pour aider les pays africains à accélérer leur processus de développement. La partie chinoise est disposée à travailler avec la partie africaine pour construire une communauté de destin plus étroite entre la Chine et l'Afrique, qui doivent se montrer compréhensives et se prêter mutuellement confiance et soutien. À l'heure actuelle, les relations entre la Chine et l'UA sont dans leur meilleure période historique, et divers résultats de la coopération sont efficacement mis en œuvre. La partie chinoise est prête à travailler avec la partie africaine pour renforcer la coopération dans des domaines tels que la paix, la sécurité, la santé publique, la planification et le développement. Nous espérons que l'UA jouera un rôle plus important dans la promotion du développement des relations entre l'Afrique et la Chine », a déclaré Wang Yi.

« Actuellement, les facteurs d'instabilité et d'incertitude dans la situation internationale se multiplient manifestement. L'unilatéralisme et le protectionnisme font fureur. La Chine et l'UA sont des forces importantes pour sauvegarder le système international centré sur l'ONU et soutenir le multilatéralisme. Dans les circonstances actuelles, les deux parties doivent collaborer étroitement et faire entendre leur voix afin de protéger les droits et intérêts légitimes des pays en développement et de défendre l'équité et la justice internationales », a souligné le chef de la diplomatie chinoise.

Moussa Faki Mahamat a félicité la République populaire de Chine à l'occasion de son 70e anniversaire. « Les sept dernières décennies ont témoigné du développement et des progrès de la Chine. Les grandes réalisations de la Chine sont uniques au monde, ce qui est dû au leadership remarquable de la Chine et au travail acharné du peuple chinois. Le monde d'aujourd'hui est confronté à divers défis. C'est seulement en adhérant au multilatéralisme que nous pourrons parvenir à l'équité et à la justice et faire en sorte que chacun, dans chaque pays, ait quelque chose à prendre et à donner. L'isolement ne peut réussir et un monde injuste est inacceptable. L'UA espère intensifier la communication et la coopération avec la partie chinoise pour préserver conjointement le multilatéralisme ainsi que le statut et le rôle de l'ONU », a déclaré M. Faki. « À l'heure actuelle, les relations entre l'Union africaine et la Chine ont atteint un nouveau niveau et la zone de libre-échange continentale africaine a été officiellement créée, ce qui aidera l'Afrique à mieux coopérer avec des partenaires tels que la Chine. La partie africaine apprécie l'initiative "la Ceinture et la Route" proposée par la Chine et participera activement à cette initiative. La partie africaine remercie la Chine pour son ferme soutien à l'Afrique en réponse à l'épidémie d'Ebola et espère approfondir davantage les relations entre l'Afrique et la Chine afin de bénéficier aux peuples des deux pays », a souligné M. Faki.

Suggest To A Friend
  Print