Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi : les Etats-Unis doivent éviter d'engager à nouveau une mauvaise confrontation avec le mauvais rival
2019-09-25

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a participé, le 24 septembre 2019 à New York, à un dîner co-organisé par le Comité national sur les relations entre les Etats-Unis et la Chine, le Conseil commercial Etats-Unis-Chine, la Chambre de commerce des Etats-Unis et le Conseil des relations étrangères, et a prononcé un discours inaugural.

« Au début de la fondation de la République populaire de Chine, les Etats-Unis poursuivaient une politique d'endiguement à l'égard de la Chine. Les deux pays ont même mené une guerre dans la péninsule coréenne, avant de tomber dans une confrontation pendant 22 ans. Le Général Omar Bradley, alors Président du Comité des chefs d'état-major interarmées, a qualifié ce qui s'est passé en Corée de "mauvaise guerre, au mauvais endroit, au mauvais moment et avec le mauvais ennemi". Dans les années 1970, le Dr Kissinger a effectué une visite secrète en Chine et le Président Richard Nixon, le Président Mao Zedong et le Premier ministre Zhou Enlai ont rouvert la porte du contact. Nos deux pays se sont placés sur la voie d'une coexistence pacifique et d'une poursuite commune de la prospérité. Les hauts et les bas de nos relations prouvent pleinement que la confrontation et le conflit ne sont dans l'intérêt fondamental ni de la Chine ni des Etats-Unis. Le dialogue et la coopération sont la seule voie à suivre. Certains Américains affirment que la politique d'engagement des Etats-Unis, qui a duré plusieurs décennies, n'a pas atteint son objectif initial de changer la Chine et qu'il est temps de revenir à la politique d'endiguement. Une telle idée de remodeler les autres selon ses propres souhaits est fausse dès le départ et n'aboutira jamais. Soixante-dix ans plus tard, les Etats-Unis doivent éviter d'engager à nouveau une mauvaise confrontation avec le mauvais rival », a déclaré M. Wang dans son discours.

Suggest To A Friend
  Print