Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi préside la réunion des Ministres des Affaires étrangères de la Chine et des Etats membres d'Afrique du Conseil de sécurité
2019-09-27

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a présidé le 26 septembre 2019 la réunion des Ministres des Affaires étrangères de la Chine et des Etats membres d'Afrique du Conseil de sécurité au siège des Nations unies à New York. Le Ministre des Affaires étrangères de Côte d'Ivoire, Marcel Amon-Tanoh, le Ministre des Affaires étrangères de Guinée équatoriale, Simeon Oyono Esono Angue, la Ministre des Relations internationales et de la Coopération d'Afrique du Sud, Naledi Pandor, ainsi que le Ministre des Affaires étrangères du Niger, Kalla Andourao, le Ministre des Affaires étrangères de Tunisie, Khemais Jhinaoui, entre autres, ont participé à la réunion. La Côte d'Ivoire, la Guinée équatoriale et l'Afrique du Sud sont les Etats membres d'Afrique actuels du Conseil de sécurité, alors que le Niger et la Tunisie sont les Etats membres d'Afrique entrants du Conseil de sécurité.

Wang Yi a déclaré que la Chine était un bon frère et un bon partenaire des pays africains. « Que ce soit dans le passé, le présent ou l'avenir, la Chine se tient fermement aux côtés des frères africains. Nous avons pris l'initiative de cette réunion des Ministres des Affaires étrangères. C'est une mesure concrète de la mise en œuvre de l'important consensus auquel sont parvenus le Président Xi Jinping et les dirigeants des pays africains lors du Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine à Beijing en septembre dernier. La réunion vise à renforcer la solidarité et la coopération entre la Chine et les pays africains au sein du Conseil de sécurité et à faire en sorte que la communauté internationale soutienne mieux l'Afrique dans la réalisation de la paix et du développement », a poursuivi M. Wang.

Wang Yi a déclaré que l'Afrique était le partenaire le plus important et le plus fiable de la Chine. « En tant que membre permanent, la voix dont la Chine dispose au Conseil de sécurité appartient toujours aux pays en développement, y compris les pays africains. Refléter les demandes de l'Afrique, prendre en compte les préoccupations de l'Afrique et préserver les intérêts de l'Afrique figurent parmi les principaux points de départ et objectifs de la participation de la Chine aux travaux du Conseil de sécurité. Face à la nouvelle situation, la Chine est disposée à travailler avec les pays africains au sein du Conseil de sécurité pour renforcer la solidarité et la coopération et préserver les intérêts communs. Les deux parties doivent s'unir pour fédérer les forces, résoudre les différends par le biais des consultations, renforcer leur capacité autonome pour accroître leur puissance et s'attaquer aux racines des problèmes par le développement », a souligné M. Wang.

Les Ministres des Affaires étrangères des Etats membres d'Afrique ont remercié la Chine d'avoir pris l'initiative de cette réunion et ont félicité la République populaire de Chine pour le 70e anniversaire de sa fondation. Les Ministres des Affaires étrangères ont déclaré que les relations entre l'Afrique et la Chine reposaient sur l'égalité et le respect mutuel, et que l'Afrique et la Chine étaient toujours l'une pour l'autre les partenaires les plus dignes de confiance et les plus fiables. « La partie africaine apprécie le rôle important que joue la Chine en tant que membre permanent du Conseil de sécurité dans les affaires africaines, en promouvant efficacement un règlement juste et raisonnable des problèmes africains et en déployant des efforts et contributions considérables pour la préservation des intérêts africains et la promotion de la paix et de la sécurité en Afrique. À l'heure actuelle, l'Afrique fait face à la menace du terrorisme et de l'extrémisme, et c'est seulement en résolvant les problèmes de sécurité que l'Afrique pourra réaliser un développement pacifique à long terme. Nous espérons harmoniser davantage nos positions avec la Chine au sein du Conseil de sécurité et renforcer la solidarité et la coopération. »

Wang Yi a déclaré que la réunion d'aujourd'hui avait abouti à un consensus important. « Nous soutenons tous le maintien du multilatéralisme, le renforcement de l'autorité et du rôle des Nations unies, la sauvegarde des objectifs et des principes de la Charte des Nations unies, et nous nous opposons à l'unilatéralisme et à l'intimidation. Nous convenons de renforcer le soutien mutuel et la coopération entre la Chine et l'Afrique dans les affaires des Nations unies et de son Conseil de sécurité, et de préserver les intérêts communs de la Chine, de l'Afrique et d'autres pays en développement. Nous soutenons tous les solutions africaines aux problèmes africains et exigeons que les Nations unies apportent un soutien financier aux opérations de paix africaines. Nous soutenons tous le concept visant à "promouvoir le développement par la coopération et promouvoir la paix par le développement" afin d'aider les pays africains à réaliser le développement durable autonome. Nous défendons fermement les droits et intérêts légitimes des pays en développement et nous nous opposons à ce qu'un quelconque pays crée des obstacles aux pays en développement et les prive de leur droit au développement », a fait savoir M. Wang.

Suggest To A Friend
  Print