Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine ne restera pas inerte face à l'unilatéralisme croissant, déclare à l'ONU le ministre chinois des AE
2019-09-28

"Face à l'unilatéralisme croissant, nous ne devons pas rester les bras croisés", a déclaré vendredi Wang Yi, conseiller d'État chinois et ministre des Affaires étrangères.

Dans son discours au débat général de la 74e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, M. Wang a déclaré que l'ordre international devait respecter des lois et des règles, et que les actes contraires aux normes internationales ne pouvaient que plonger le monde dans le chaos.

Les opportunités découlant du nouveau cycle de révolutions scientifiques et technologiques sont des opportunités du monde. Les avancées ainsi réalisées ne doivent pas être monopolisées par un seul pays, et personne ne doit entraver les efforts d'autres pays pour innover, a-t-il ajouté.

"Il n'est ni légitime ni justifiable qu'un pays jouissant d'une position de pouvoir impose des sanctions unilatérales ou étende sa juridiction à d'autres pays en vertu du principe du "bras long", car de telles pratiques ne reposent nullement sur le droit international", a-t-il déclaré.

Mettre ses propres intérêts au-dessus des intérêts communs de tous les autres pays est une pratique d'intimidation classique qui ne trouve aucun soutien auprès des populations, a-t-il déclaré.

Le Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI) est important pour maintenir l'équilibre et la stabilité stratégiques au niveau mondial. Un retrait unilatéral de celui-ci entraînera de multiples impacts négatifs, a-t-il souligné.

La Chine est opposée au déploiement de missiles terrestres à portée intermédiaire dans la région Asie-Pacifique, a-t-il dit.

Suggest To A Friend
  Print