Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi présente le déjeuner de travail entre les Ministres des Affaires étrangères des cinq membres permanents du Conseil de sécurité et le Secrétaire général des Nations unies
2019-09-27

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a présidé le 26 septembre 2019 un déjeuner de travail entre les Ministres des Affaires étrangères des membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et le Secrétaire général des Nations unies à la Mission permanente de la Chine auprès de l'ONU à New York. A l'issue de la réunion, Wang Yi a présenté le contexte aux médias chinois et étrangers en répondant à une question.

« La partie chinoise a présidé tout à l'heure un déjeuner de travail entre les Ministres des Affaires étrangères des cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies et le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres. Nous avons mené des discussions approfondies et étendues. Le Secrétaire général António Guterres a d'abord présenté ses vues sur la situation internationale actuelle, en soulignant que les cinq membres permanents assument d'importantes responsabilités en matière de paix et de sécurité internationales. Si les cinq membres permanents sont unis, tout problème dans le monde pourra être résolu. Sinon, aucun problème dans le monde ne pourra être résolu. Le Secrétaire général a exprimé certaines de ses préoccupations et son inquiétude face à la situation internationale actuelle. Nous nous montrons compréhensifs à cet égard », a déclaré M. Wang.

« La Charte des Nations unies confère aux cinq membres permanents des pouvoirs extraordinaires et, dans le même temps, les pays du monde entier placent également des attentes particulières dans les cinq membres permanents. Les cinq membres permanents doivent non seulement sauvegarder leurs propres intérêts légitimes, mais aussi assumer l'obligation internationale de sauvegarder la paix et la stabilité dans le monde. À cette fin, les cinq membres permanents doivent prendre l'initiative de respecter l'Etat de droit international, de soutenir le multilatéralisme, d'honorer les engagements internationaux et d'aider les pays en développement à réaliser leur propre développement. Le plus important est que les cinq membres permanents jouent le rôle de pionnier dans la sauvegarde du statut des Nations unies et la mise en œuvre des objectifs et des principes de la Charte des Nations unies », a poursuivi M. Wang.

« Nous avons également formulé des suggestions sur la manière dont les cinq membres permanents peuvent surmonter leurs divergences et mener une coopération. Premièrement, nous pouvons commencer par les domaines où nous pouvons coopérer. Par exemple, sur les questions de la Libye et de l'Afghanistan, les cinq membres permanents partagent des intérêts et des objectifs communs. Deuxièmement, une plus grande attention doit être accordée aux questions africaines. Par exemple, le Groupe des cinq pour le Sahel a besoin de constituer une force conjointe pour lutter contre le terrorisme régional, et le Conseil de sécurité des Nations unies doit prendre la décision de fournir l'aide financière nécessaire, de manière transparente et contrôlable, afin d'aider l'Afrique à résoudre véritablement ses problèmes à la manière africaine. Troisièmement, nous pouvons saisir l'occasion du 75e anniversaire de la fondation de l'ONU, l'année prochaine, pour élaborer un document rassemblant le consensus de tous les pays, afin de faire le bilan des réalisations de l'ONU depuis sa création, de résumer les expériences et les leçons, ainsi que de procéder à des planifications en vue d'ouvrir un avenir meilleur pour le monde », a fait savoir M. Wang.

Suggest To A Friend
  Print