Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La visite de Xi Jinping en Asie du Sud a permis de renforcer les liens de la Chine avec l'Inde et le Népal et de promouvoir la coopération régionale
2019-10-09

La visite du président chinois Xi Jinping en Inde et au Népal a permis d'insuffler un nouvel élan aux liens entre la Chine et ces deux pays, mais aussi de construire une nouvelle plateforme pour les relations de bon voisinage en Asie du Sud et d'ouvrir de nouvelles perspectives de coopération régionale, a déclaré dimanche Wang Yi, Conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères.

M. Xi est rentré à Beijing dimanche soir après sa deuxième réunion informelle avec le Premier ministre indien Narendra Modi à Chennai, dans le sud de l'Inde, et une visite d'Etat au Népal.

RENFORCER LA CONFIANCE STRATÉGIQUE MUTUELLE SINO-INDIENNE

Au cours de son séjour en Inde, le président chinois a eu un échange de vues particulièrement approfondi avec M. Modi, a indiqué M. Wang. Les deux dirigeants ont rappelé que la Chine et l'Inde s'étaient battues côte à côte pour leur indépendance et leur libération, mais avaient également été les premières à mettre en avant les "Cinq principes de la coexistence pacifique". Les deux dirigeants ont également discuté de l'avenir des deux pays, évoquant notamment leurs efforts pour réaliser ensemble leurs rêves nationaux respectifs.

La Chine et l'Inde sont non seulement de grands pays très peuplés, mais aussi les deux plus grands pays en voie de développement du monde, et d'importants représentants des économies émergentes en général ; en tant que telles, elles se trouvent actuellement à un stade critique de leur développement et de leur renaissance nationale, et possèdent un grand potentiel et de vastes perspectives de coopération, a souligné M. Xi.

Il a ajouté que les relations sino-indiennes dépassaient d'ores et déjà le simple cadre bilatéral, et revêtaient une signification stratégique capitale aux nombreuses ramifications.

La Chine et l'Inde doivent être de bons voisins, capables de vivre en harmonie et de travailler de concert comme de véritables partenaires, a déclaré M. Xi. Il a indiqué qu'un scénario dans lequel "le dragon et l'éléphant" dansaient ensemble était le seul choix possible pour les deux pays, dans la mesure où un tel partenariat servait les intérêts fondamentaux des deux pays et des deux peuples, et permettait en outre de contribuer à la paix et à la prospérité dans le monde.

M. Wang a indiqué que les deux dirigeants, au cours de leur rencontre, avaient défini des objectifs et des orientations destinés à renforcer la coopération pratique entre la Chine et l'Inde.

Ils sont notamment convenus de créer un mécanisme de dialogue économique et commercial de haut niveau, de renforcer la synchronisation des stratégies de développement économique respectives des deux pays, de travailler à construire un partenariat entre les deux pays dans l'industrie manufacturière, et de promouvoir une croissance durable et équilibrée du commerce bilatéral.

Les deux dirigeants sont également convenus d'élargir la coopération "Chine-Inde plus", de faciliter la connectivité régionale, et de travailler de concert avec les autres parties concernées dans le but de signer au plus vite l'accord du Partenariat économique global régional (RCEP), a indiqué M. Wang.

La Chine et l'Inde sont en outre convenues de renforcer leur coordination dans le cadre de divers mécanismes multilatéraux, dont le G20, les BRICS, l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et la coopération Chine-Russie-Inde. Elles se sont engagées à défendre le système international centré sur les Nations Unies, et à préserver un ordre mondial basé sur le droit international, a ajouté M. Wang, indiquant que les deux pays avaient promis de travailler à défendre le multilatéralisme et à préserver le système commercial multilatéral.

M. Xi a également appelé les deux pays à nouer des échanges humains et culturels plus larges et plus profonds, et à défendre et à promouvoir conjointement le dialogue et les échanges entre les civilisations pour contribuer à la gloire des civilisations asiatiques, a affirmé M. Wang.

Les deux pays sont par ailleurs convenus de faire de 2020 une "Année des échanges humains et culturels Chine-Inde", et d'organiser l'année prochaine environ 70 manifestations pour célébrer le 70e anniversaire des relations diplomatiques entre la Chine et l'Inde.

RENFORCER LES LIENS D'AMITIE TRADITIONNELS CHINE-NEPAL

Depuis l'établissement des relations diplomatiques sino-népalaises, il y a plus d'un demi-siècle, les deux pays n'ont jamais cessé de se respecter, de se faire confiance et de se soutenir mutuellement, établissant ainsi un véritable modèle de relations harmonieuses entre pays de différentes dimensions, a déclaré M. Wang, ajoutant que le Népal représentait en outre un important partenaire de la Chine dans la construction conjointe de l'initiative "la Ceinture et la Route" en Asie du Sud.

Au cours de ce qui était la première visite d'un chef d'Etat chinois au Népal en 23 ans, M. Xi et les dirigeants népalais ont planifié ensemble le futur développement de leurs relations bilatérales, et ont assisté à la signature de 20 documents de coopération portant sur toutes sortes de domaines liés à leurs intérêts nationaux et aux conditions de vie des populations, a indiqué M. Wang.

Les relations bilatérales entre les deux pays ont en outre franchi une nouvelle étape, a déclaré M. Wang, soulignant que la Chine et le Népal sont convenus de donner à leurs relations le statut de partenariat stratégique de coopération, un partenariat basé sur une amitié durable et tourné vers le développement et la prospérité.

Ce nouveau positionnement permet de définir les orientations du futur développement des relations bilatérales entre les deux pays, a souligné M. Wang.

La partie népalaise a quant à elle déclaré qu'elle défendait avec fermeté le principe d'une seule Chine, et ne permettrait à aucune force d'utiliser son territoire pour se livrer à des activités séparatistes contre la Chine. Quelle que soit la manière dont évolueront les circonstances extérieures, la politique amicale du Népal à l'égard de la Chine restera inchangée.

Les deux pays ont fait de nouveaux progrès en matière de connectivité, a dit M. Wang.

Les dirigeants des deux pays sont notamment convenus de mieux aligner la construction conjointe de "la Ceinture et la Route" sur la stratégie de développement nationale du Népal, qui consiste à devenir un pays mieux connecté par voie terrestre.

M. Wang a indiqué que les deux pays allaient accélérer la construction du Réseau trans-himalayen de connectivité multidimensionnelle par le biais de divers projets de connectivité comprenant à la fois des ports, des autoroutes, des voies ferrées, des liaisons aériennes et des moyens de communication, et a annoncé le lancement d'une étude de faisabilité sur le projet de voie ferrée transfrontalière Chine-Népal.

La coopération amicale et les relations de bon voisinage entre les deux pays ont également produit beaucoup de nouveaux résultats, a affirmé M. Wang.

M. Xi a déclaré que les deux parties s'efforceraient de construire un modèle de coopération tous azimuts, en renforçant notamment leur coopération dans quatre grands domaines : le commerce et les investissements, la reconstruction du Népal après le séisme, l'énergie, et le tourisme.

La Chine s'est engagée à continuer à contribuer à la reconstruction du Népal après le séisme ; elle apportera également son soutien et son assistance aux efforts visant à améliorer les moyens de subsistance de la population népalaise, a souligné M. Wang, ajoutant que les deux parties sont également convenues de développer leurs échanges et leur coopération dans les domaines de l'éducation, de la jeunesse et des échanges locaux.

MAINTENIR LA PAIX ET LA STABILITÉ RÉGIONALES

Selon M. Wang, la récente dégradation des relations entre l'Inde et le Pakistan et les troubles survenus dans la région ont suscité de vives inquiétudes au sein de la communauté internationale.

L'Inde et le Pakistan sont tous les deux des voisins et des amis de la Chine et la partie chinoise espère que ces deux pays parviendront à gérer et à limiter de manière appropriée leurs divergences pour améliorer leurs relations, a affirmé le chef de la diplomatie chinoise.

Avant sa visite en Asie du Sud, le président chinois a pris connaissance du point de vue et des propositions de la partie pakistanaise au cours d'une rencontre avec le Premier ministre pakistanais Imran Khan.

A Chennai, M. Xi a déclaré que toutes les parties devaient travailler de concert pour promouvoir la paix et la stabilité régionales, se développer conjointement et parvenir à une prospérité commune.

La Chine est prête à développer et à renforcer une coopération mutuellement profitable avec tous les pays d'Asie du Sud et elle est tout à fait capable de maintenir et de développer en parallèle des relations avec l'Inde, le Pakistan et les autres pays d'Asie du Sud, sans jamais cibler aucun pays tiers ni être influencée par aucune tierce partie, a souligné M. Wang.

Au cours de la visite de M. Xi, les dirigeants indiens et népalais ont une fois de plus félicité le président chinois pour le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, et ont exprimé leur admiration pour les remarquables accomplissements de la Chine au cours des sept dernières décennies.

Les dirigeants des deux pays ont déclaré que le développement de la Chine, qui est désormais impossible à arrêter, représentait un excellent exemple d'autosuffisance pour tous les pays en développement, et générait pour les deux pays, pour l'Asie du Sud et pour le monde en général une véritable occasion de parvenir à la paix et à la prospérité.

Suggest To A Friend
  Print