Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi : Un critère important pour juger la situation des droits de l'Homme consiste à savoir si le peuple en est satisfait
2019-10-24

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a exposé la position de la partie chinoise sur la question des droits de l'Homme, lors de sa rencontre avec Federica Mogherini, Haute Représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, le 24 octobre 2019.

Wang Yi a déclaré que le Parti communiste chinois travaillait pour le bien-être du peuple et que le gouvernement chinois protégeait et promouvait activement les droits de l'Homme dans le pays, conformément à la Constitution. « Le critère le plus important pour juger si la situation des droits de l'Homme dans un pays est bonne ou non, c'est de savoir si la population du pays en est satisfaite ou non. Le développement de la Chine enregistre des progrès incessants, tandis que le peuple chinois éprouve davantage de sentiment de bonheur et de satisfaction. L'année prochaine, la Chine atteindra son objectif d'élimination totale de la pauvreté. C'est un miracle dans l'histoire de la civilisation chinoise cinq fois millénaire, et également un miracle dans l'histoire du développement humain. La Chine continuera à concentrer toute son attention sur le développement, afin d'assurer une vie meilleure à sa population et de mieux protéger et promouvoir les droits de l'Homme », a souligné M. Wang.

« L'UE reconnaît que les pays ayant des conditions nationales différentes ont des pratiques différentes en matière de protection et de promotion des droits de l'Homme », a déclaré Mme Mogherini. « La situation des droits de l'Homme dans les pays européens pose également problème. L'UE n'a pas l'intention de se poser en donneur de leçons sur la question des droits de l'Homme et souhaite mener des échanges et coopérations en matière de droits de l'Homme avec la Chine sur la base du respect mutuel, afin de promouvoir conjointement le développement de la cause internationale des droits de l'Homme », a souligné Mme Mogherini.

Suggest To A Friend
  Print