Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi rencontre l'ancien Premier ministre japonais Yasuo Fukuda
2019-10-26

Le Conseiller d’Etat et Ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a rencontré le 26 octobre 2019 à Beijing l’ancien Premier ministre japonais Yasuo Fukuda, ainsi que les principaux représentants japonais participant au 15e Forum Beijing-Tokyo.

« Actuellement, les relations sino-japonaises s’améliorent constamment. Dans le nouveau contexte, les deux parties doivent conjuguer leurs forces et adopter une perspective plus large et de plus long terme afin de faire progresser les relations bilatérales. Les dirigeants des deux pays sont parvenus à un consensus important sur la construction de relations sino-japonaises adaptées aux exigences de la nouvelle ère. Plus nous travaillons à inaugurer une nouvelle ère de relations sino-japonaises, plus nous devons consolider le fondement de nos relations. Nous devons en particulier respecter les principes énoncés dans les quatre documents politiques sino-japonais, honorer nos engagements, gérer correctement les questions liées à l’histoire, à Taïwan et d’autres questions sensibles, et éviter toute perturbation ou tout impact sur nos relations », a déclaré Wang Yi.

« La relation entre les deux peuples s’améliore constamment et il reste encore beaucoup à faire. Les deux parties doivent utiliser au mieux les divers mécanismes et plates-formes, notamment le Forum Beijing-Tokyo, pour renforcer davantage les échanges culturels et humains, accroître la compréhension mutuelle entre les deux peuples et améliorer davantage les sentiments entre les deux peuples, afin de créer des conditions et un environnement favorables au développement des relations sino-japonaises et aux échanges bilatéraux de haut niveau », a souligné M. Wang.

Yasuo Fukuda a déclaré que la bonne situation actuelle en matière d’amélioration et de développement des relations entre le Japon et la Chine avait été chèrement acquise et que les deux parties devaient conjuguer leurs efforts pour la maintenir. « La partie japonaise doit attacher de l’importance aux questions liées à l’histoire et à d’autres questions politiques sensibles et les traiter conformément au consensus atteint par les deux parties », a souligné M. Fukuda.

Suggest To A Friend
  Print