Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
PROMOUVOIR L'OUVERTURE ET LA COOPÉRATION POUR UNE COMMUNAUTÉ DE DESTIN
——Discours de Monsieur Xi Jinping Président de la République populaire de Chine à la cérémonie d’ouverture de la deuxième CIIE
2019-11-05

(Shanghai, le 5 novembre 2019)

Monsieur le Président Emmanuel Macron,
Monsieur le Premier Ministre Andrew Holness,
Monsieur le Premier Ministre Kyriakos Mitsotakis,
Madame la Première Ministre Ana Brnabic,
Messieurs les Présidents de parlement,
Mesdames et Messieurs les Responsables d'organisations internationales,
Mesdames et Messieurs les Chefs de délégation,
Distingués Invités,
Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

En cette belle saison multicolore de fin d'automne, je suis très heureux de me retrouver réuni avec vous au bord du fleuve Huangpu. Je déclare ouverte la deuxième Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE).

Je tiens tout d'abord à souhaiter, au nom du gouvernement et du peuple chinois, et en mon nom personnel, une chaleureuse bienvenue à tous les invités ici présents, avec l'expression de mes salutations cordiales et mes meilleurs vœux aux amis anciens et nouveaux venus de différentes régions du monde.

Il y a un an, la première CIIE s'est tenue ici avec succès. Cette année, les amis sont venus plus nombreux. Je suis sûr que la deuxième CIIE, toujours sous le thème « Une nouvelle ère, un avenir partagé », ne vous décevra pas.

Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

L'année dernière, j'ai annoncé ici les mesures que la Chine comptait prendre dans cinq domaines sur l'élargissement de l'ouverture et trois mesures pour une plus grande ouverture de Shanghai. Durant l'année écoulée, toutes ces mesures ont été pratiquement mises en œuvre. La zone pilote de libre-échange de Shanghai a été élargie, six nouvelles zones pilotes de libre-échange ont été créées dans d'autres provinces. Un marché consacré à l'innovation scientifique et technologique a été établi à la Bourse de Shanghai, avec le lancement, à titre expérimental, d'un nouveau système d'introduction en Bourse. Le développement intégré du delta du Changjiang est mis en œuvre comme une stratégie nationale. La Loi sur les investissements étrangers entrera en vigueur le 1er janvier 2020 ; la règle du traitement national dès la phase de pré-établissement et le système de la liste négative ont été entièrement mis en œuvre, et d'importants progrès ont été réalisés concernant l'augmentation de l'importation, la stimulation de la consommation et la réduction des droits de douane. Parmi les 98 projets de coopération conclus entre la Chine et les pays concernés à l'issue de mes échanges bilatéraux à l'occasion de la première CIIE, 23 ont été achevés, 47 ont connu des progrès encourageants et 28 sont en réalisation accélérée.

Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

La mondialisation économique est un courant historique. De même que le Changjiang, le Nil, l'Amazone et le Danube avancent sans jamais s'arrêter, en dépit des vagues à contre-courant et des écueils dangereux, rien ne peut arrêter le cours impétueux du courant de l'histoire.

Les difficultés que traverse le développement de l'économie mondiale ne peuvent être résolues par un pays seul, quel qu'il soit. Tous les pays doivent adhérer à la vision de « l'humanité d'abord » au lieu de mettre les intérêts égoïstes au-dessus des intérêts de l'humanité. Nous devons adopter un état d'esprit et des mesures plus ouverts, agrandir le gâteau du marché mondial, concrétiser les mécanismes de partage et diversifier les modalités de coopération internationale pour renforcer autant que possible la dynamique de la mondialisation économique et minimiser les obstacles à son encontre.

Pour ce faire, je voudrais faire les propositions suivantes :

Premièrement, construire ensemble une économie mondiale ouverte et coopérative. À l'heure où les chaînes de valeur et celles d'approvisionnement mondiales se développent en profondeur, les économies des différents pays deviennent toujours plus interdépendantes et intégrées. Quand la distance se réduit et que les interactions se multiplient, il est naturel qu'il y ait des problèmes et frictions. Face à cela, la bonne solution réside dans la concertation et la coopération. Il n'y a pas de problème insoluble tant que l'on reste attaché aux principes de l'égalité, de la compréhension et de la concession mutuelles. Nous devons continuer à promouvoir le développement par l'ouverture et à approfondir les échanges et la coopération. Nous devons « nous donner la main » plutôt que « nous lâcher la main », et « abattre des murs » plutôt que « dresser des murs ». Nous devons rejeter fermement le protectionnisme et l'unilatéralisme, réduire sans cesse les barrières commerciales, perfectionner les chaînes de valeur et celles d'approvisionnement mondiales et développer ensemble la demande des marchés.

Deuxièmement, construire ensemble une économie mondiale ouverte et innovante. Un développement soutenu de l'économie mondiale passe par l'innovation. La nouvelle révolution scientifique et industrielle est à la veille d'avancées historiques majeures. Les pays du monde ont à renforcer leur coopération en matière d'innovation, à favoriser une intégration approfondie des sciences et technologies dans l'économie, à accroître le partage des fruits d'innovation, à lever les barrières à la circulation des connaissances, des technologies, des talents et d'autres facteurs de l'innovation, et à soutenir les entreprises dans leurs échanges et partenariats technologiques pour donner libre cours à toutes les sources d'innovation. Dans le but de mieux valoriser les connaissances pour le bien-être de l'humanité, nous devons travailler ensemble à renforcer la protection de la propriété intellectuelle et non établir un blocus du savoir ou créer, voire élargir le fossé technologique.

Troisièmement, construire ensemble une économie mondiale ouverte et partagée. Nous devons travailler à un développement inclusif et mutuellement bénéfique, défendre ensemble l'ordre international basé sur les buts et principes de la Charte des Nations Unies, rester attachés aux valeurs et principes fondamentaux du système commercial multilatéral, promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et de l'investissement et faire évoluer la mondialisation économique dans un sens plus ouvert, plus inclusif, plus équilibré et bénéfique à tous. Nous devons mettre en œuvre le Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies et accroître le soutien aux pays les moins avancés, pour que davantage de pays et leurs populations puissent bénéficier des fruits de développement.

Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

Sur un nouveau point de départ historique, la porte de la Chine s'ouvrira toujours plus grande. Lors de la 4e session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois tenue il y a quelques jours, une décision sur certaines questions importantes concernant la poursuite et le perfectionnement du système du socialisme aux couleurs chinoises et la modernisation du système et de la capacité de gouvernance de l'État a été adoptée. Elle comprend un grand nombre de mesures importantes visant à approfondir la réforme et à élargir l'ouverture. La Chine restera attachée à sa politique fondamentale de l'ouverture sur l'extérieur, poursuivra la réforme, le développement et l'innovation par l'ouverture, et travaillera sans cesse à favoriser une ouverture de meilleure qualité.

Premièrement, continuer à ouvrir le marché chinois. Ayant une population de près de 1,4 milliard d'habitants et le plus grand nombre de personnes à revenu moyen au monde, la Chine est un marché gigantesque doté d'un potentiel considérable et aux perspectives illimitées. Les Chinois disent souvent : « Le monde est tellement grand, allons le découvrir. » Ici, je voudrais dire : « Le marché chinois est tellement grand, venez le découvrir ! » La Chine renforcera le rôle fondamental de la consommation domestique pour le développement économique et construira activement un marché domestique plus dynamique pour appuyer le développement de l'économie nationale et fournir plus d'opportunités à la croissance mondiale. Accordant une plus grande importance à l'importation, la Chine travaillera à réduire davantage les droits de douane et les charges réglementaires et administratives des entreprises, à mettre en place des zones pilotes d'innovation pour la promotion des importations et à accroître l'importation des produits et des services de qualité des différents pays. Des efforts seront déployés pour un développement coordonné entre l'importation et l'exportation, entre le commerce des biens et celui des services, entre le commerce bilatéral et les investissements mutuels, et entre le commerce et les industries, et pour promouvoir, à l'échelle nationale et internationale, une circulation ordonnée et libre des facteurs économiques, une allocation efficace des ressources et une intégration profonde des marchés.

Deuxièmement, continuer à perfectionner l'ouverture sur l'extérieur. L'ouverture de la Chine est tous azimuts et couvre tous les domaines. Une nouvelle situation d'ouverture complète se dessine grâce aux efforts accélérés. La Chine continuera d'encourager les zones pilotes de libre-échange à prendre des initiatives audacieuses et accélérera la construction du port de libre-échange de Hainan pour créer de nouveaux pôles d'ouverture. Elle poursuivra ses efforts pour le développement coordonné de Beijing-Tianjin-Hebei, le développement de la ceinture économique du Changjiang, le développement intégré du delta du Changjiang et la construction de la conurbation de la baie Guangdong-Hong Kong-Macao, et élaborera une nouvelle stratégie nationale sur la protection écologique et le développement de qualité du bassin du fleuve Jaune, afin de créer un effet de synergie dans l'ouverture.

Troisièmement, continuer à optimiser l'environnement d'affaires. L'environnement d'affaires est essentiel pour la survie et le développement des entreprises. Dans le rapport Doing Business 2020 publié par la Banque mondiale le 24 octobre dernier, la Chine a gagné 15 places pour passer de la 46e à la 31e position en matière de climat d'affaires. Le mois dernier, la Chine a publié le Règlement sur l'optimisation de l'environnement d'affaires. À l'avenir, elle continuera à accélérer la réforme dans les maillons clés et les domaines importants en s'attaquant aux problèmes majeurs pénalisant le développement économique et à moderniser le système et la capacité de gouvernance de l'État pour fournir des garanties institutionnelles à une ouverture de haut niveau et à un développement de qualité. La Chine perfectionnera sans cesse son environnement d'affaires respectueux des règles du marché, de l'état de droit et des normes internationales, élargira l'accès au marché des capitaux étrangers, continuera à réduire la liste négative, et améliorera les systèmes de promotion et de protection des investissements et de communication des informations. Des efforts seront consentis pour créer un environnement respectueux de la valeur des connaissances, perfectionner le système juridique de protection des droits de propriété intellectuelle, renforcer vigoureusement l'application des lois pertinentes et accentuer la protection judiciaire civile et pénale des droits de propriété intellectuelle.

Quatrièmement, continuer à approfondir la coopération multilatérale et bilatérale. La Chine est un partisan de la coopération internationale et un défenseur du multilatéralisme. Elle soutient une réforme nécessaire de l'OMC permettant d'accroître le rôle de l'Organisation dans l'élargissement de l'ouverture et la promotion du développement et de renforcer l'autorité et l'efficacité du système commercial multilatéral. Cette après-midi, la partie chinoise organisera une réunion ministérielle informelle de l'OMC, qui permettra, nous l'espérons, des échanges francs et des actions communes pour apporter des énergies positives à l'amélioration de la gouvernance économique mondiale. Je me félicite de l'achèvement hier des négociations entre 15 États membres du Partenariat économique régional global (RCEP), et nous espérons voir la signature et l'entrée en vigueur dans les meilleurs délais de l'accord du RCEP. La Chine est prête à conclure, avec plus de pays, des accords de libre-échange de haut standard et à accélérer les négociations sur l'accord d'investissement Chine-UE, l'accord de libre-échange Chine-Japon-République de Corée et l'accord de libre-échange Chine-Conseil de Coopération du Golfe. Elle prendra une part active à la coopération au sein de l'ONU, du G20, de l'APEC et des BRICS pour faire avancer ensemble la mondialisation économique.

Cinquièmement, continuer de promouvoir la coopération dans le cadre de l'Initiative « la Ceinture et la Route ». Jusqu'à présent, la Chine a signé avec 137 pays et 30 organisations internationales 197 documents de coopération dans le cadre de l'Initiative « la Ceinture et la Route ». Nous resterons fidèles au principe d'amples consultations, de contribution conjointe et de bénéfices partagés et attachés à l'ouverture, au développement vert et à l'intégrité, et nous redoublerons d'efforts pour atteindre les objectifs de haut standard, de bien-être de la population et de soutenabilité, et promouvoir une coopération de qualité dans le cadre de cette initiative.

Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

Tournés vers l'avenir et porteurs d'une nouvelle vision du développement, nous poursuivrons la stratégie de développement par l'innovation, et travaillerons à développer et à renforcer les nouveaux moteurs, à transformer le modèle de développement, à restructurer l'économie et à renforcer la dynamique du développement, afin de réaliser un développement économique de qualité et d'apporter de nouvelles opportunités à la croissance mondiale.

Je suis convaincu que l'économie chinoise aura sûrement et certainement un avenir plus radieux. Placé dans le temps long de l'histoire, le développement de la Chine s'inscrit dans la grande cause du progrès de l'humanité. Avec ses portes grand ouvertes sur l'extérieur, la Chine va offrir au reste du monde plus d'opportunités de marché, d'investissement et de croissance, en faveur de la réalisation du développement partagé.

Mesdames et Messieurs,
Chers Amis,

La civilisation chinoise porte depuis toujours la vision d'un monde où la grande concorde règne et que les nations vivent en harmonie. À nous de travailler ensemble pour contribuer sans cesse à la construction d'une économie mondiale ouverte et d'une communauté de destin pour l'humanité.

Je vous remercie.

Suggest To A Friend
  Print