Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
L'ouverture réciproque créera de plus grandes opportunités de développement pour la Chine et l'Ouzbékistan, selon le PM chinois
2019-11-02

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré vendredi à Tachkent que l'ouverture réciproque entre la Chine et l'Ouzbékistan créerait, avec le renforcement de la coopération bilatérale, de plus grandes opportunités de développement pour les deux parties, qui leur permettront de jouir d'avantages mutuels et de résultats bénéfiques pour tous.

M. Li a fait ces remarques lors de sa rencontre avec le président ouzbek Chavkat Mirzioïev. Plus tôt vendredi, le Premier ministre chinois est arrivé à Tachkent. capitale de l'Ouzbékistan, pour la 18e réunion du Conseil des chefs de gouvernement des Etats membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et pour une visite officielle en Ouzbékistan.

Lors de leur rencontre, M. Li a d'abord transmis les salutations cordiales du président chinois Xi Jinping au président Mirzioïev.

M. Li a souligné que depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l'Ouzbékistan, les deux pays se respectaient, se traitaient mutuellement sur un pied d'égalité et favorisaient un développement sain et stable de leurs relations bilatérales.

Grâce à une mise en œuvre vigoureuse des réformes et de l'ouverture, l'Ouzbékistan connaît un développement économique et social florissant, a noté M. Li, ajoutant que la Chine approfondira ses réformes et s'ouvrira davantage au monde extérieur, et qu'elle souhaite renforcer les échanges et l'apprentissage mutuel avec l'Ouzbékistan.

Un Ouzbékistan en développement et prospère est conforme aux intérêts communs de la Chine et des pays de la région, a-t-il encore affirmé.

Notant que l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR) proposée par la Chine insiste sur des consultations approfondies, une construction conjointe et des avantages partagés, le Premier ministre chinois a indiqué que la Chine était prête à mieux aligner son initiative sur la stratégie de développement de l'Ouzbékistan.

La Chine encourage davantage d'entreprises chinoises à investir et à démarrer des activités en Ouzbékistan et souhaite dans le même temps voir davantage de produits agricoles ouzbeks de haute qualité entrer sur le marché chinois, a déclaré M. Li. De même, a-t-il ajouté, la Chine est disposée à approfondir sa coopération avec l'Ouzbékistan dans des domaines tels que les capacités de production, l'énergie, les transports et le commerce électronique.

La Chine se félicite aussi de la politique d'entrée sans visa pour une durée de sept jours en faveur des citoyens chinois qui sera mise en œuvre par l'Ouzbékistan à compter de l'année prochaine, a déclaré M. Li, soulignant que les deux parties augmenteront également le nombre de vols directs, ce qui favorisera le développement des échanges humains bilatéraux.

De même, a-t-il dit, la Chine est prête à travailler avec l'Ouzbékistan pour élever le niveau de coopération dans le domaine de la sécurité afin de créer un environnement extérieur favorable au développement commun et à la stabilité régionale.

De son côté, M. Mirzioïev a souhaité la bienvenue au Premier ministre chinois à l'occasion de sa visite officielle en Ouzbékistan, soulignant que l'Ouzbékistan et la Chine jouissaient d'une amitié durable et que le consensus de coopération atteint par les dirigeants des deux pays portait ses fruits.

L'Ouzbékistan défend fermement la politique d'une seule Chine et est prêt à maintenir des échanges de haut niveau avec la Chine afin d'étendre sa coopération dans des domaines tels que le commerce, les investissements, les capacités de production et l'industrie sur la base d'avantages mutuels et d'une coopération gagnant-gagnant, a rappelé M. Mirzioïev.

Il a ajouté que l'Ouzbékistan poursuivait sa réforme et son ouverture et souhaitait tirer parti de l'expérience de la Chine.

Enfin, M. Mirzioïev a déclaré que l'Ouzbékistan invitait davantage de citoyens chinois à visiter le pays d'Asie centrale et était prêt à poursuivre le renforcement de la coopération bilatérale sur les échanges entre peuples et culturels.

Suggest To A Friend
  Print