Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La percée dans les négociations du RCEP aidera les pays à faire face aux risques liés au protectionnisme, selon le PM chinois
2019-11-05

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré lundi que la percée obtenue dans les négociations sur le Partenariat économique global régional (RCEP), un accord commercial asiatique majeur, aidera les pays à faire face aux risques et aux défis liés au protectionnisme croissant.

S'exprimant lors de la troisième réunion des dirigeants sur le RCEP à Bangkok, M. Li a annoncé que 15 Etats membres du RCEP ont conclu leurs négociations et pris des dispositions pour résoudre les problèmes en suspens.

Avec la conclusion des négociations, une avancée majeure a été réalisée vers la création d'une zone de libre-échange de l'Asie de l'Est qui représenterait la plus grande population, les structures d'adhésion les plus diversifiées et le potentiel de développement le plus important au monde, a ajouté M. Li.

Les négociations ont pleinement pris en compte les intérêts et les préoccupations des parties concernées, ce qui devrait permettre d'accélérer l'intégration économique régionale et aider les pays à unir leurs forces pour faire face aux risques liés à la montée du protectionnisme, a souligné M. Li.

Le Premier ministre chinois a ajouté que des efforts inlassables seront déployés pour mener à bien les consultations sur quelques problèmes en suspens d'ici la fin de l'année et pour préparer les documents juridiques complets à signer. Il a également appelé les pays à accélérer les procédures nationales et à s'assurer que l'accord sera signé lors de la prochaine réunion des dirigeants sur le RCEP afin que les résultats profitent aux peuples des pays le plus tôt possible.

"La Chine est prête à défendre les principes de compréhension mutuelle et de compromis et à travailler avec différents pays pour résoudre les problèmes liés aux négociations avec l'Inde. L'Inde est invitée à rejoindre le partenariat le plus tôt possible", a dit M. Li.

Les dirigeants des pays concernés ont parlé de manière positive des dernières avancées des négociations du RCEP. Ils sont convenus que dans les circonstances actuelles, la conclusion des négociations du RCEP indique que ses pays membres sont attachés à une économie mondiale ouverte et à un commerce multilatéral.

Ils se sont également accordés pour dire que la conclusion des négociations de l'accord de libre-échange améliorera l'environnement du commerce et des investissements de la région et facilitera les échanges commerciaux et les investissements. Dans le même temps, les dirigeants sont convenus que l'accord devrait aider les pays à mieux faire face aux défis, renforcer le potentiel de développement de la région et profiter aux populations de la région.

Les dirigeants ont également déclaré souhaiter signer l'accord de partenariat lors du sommet sur le RCEP de l'année prochaine.

Lancé en 2012 par l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), le RCEP est un projet d'accord régional de libre-échange entre les dix Etats membres de l'ASEAN et ses six partenaires, à savoir la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l'Australie, la Nouvelle-Zélande et l'Inde.

Suggest To A Friend
  Print