Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le Ministère des Affaires étrangères a tenu un point de presse à l'intention des médias chinois et étrangers sur la visite d'État du Président Xi Jinping en Grèce et sa présence à la 11e rencontre des dirigeants des pays BRICS tenue au Brésil
2019-11-07

Le 7 novembre 2019, le Ministère des Affaires étrangères a tenu un point de presse à l'intention des médias chinois et étrangers. Les Vice-Ministres des Affaires étrangères Ma Zhaoxu et Qin Gang ont présenté des informations sur la visite d'État du Président Xi Jinping en Grèce et sa présence à la 11e rencontre des dirigeants des pays BRICS au Brésil, et ont répondu aux questions des journalistes.

1. À propos de la visite d'État en Grèce

Selon Qin Gang, à l'invitation du Président de la République hellénique Prokopis Pavlopoulos, le Président Xi Jinping effectuera une visite d'État en Grèce du 10 au 12 novembre. Il s'agit d'une autre visite importante du Chef de l'État chinois en Europe cette année, et d'une nouvelle visite du Président chinois en Grèce depuis 11 ans, ce qui revêt une importance historique pour assurer la continuité du développement des relations sino-grecques, et permettra de donner une nouvelle impulsion au développement des relations sino-européennes et à l'édification commune de la coopération dans le cadre de l'initiative « la Ceinture et la Route ». La Chine et la Grèce sont toutes deux des civilisations anciennes et sont liées par une longue tradition d'amitié. La Chine et la Grèce sont de bons amis qui se respectent et s'entraident. Elles ont toujours fait preuve de compréhension mutuelle, de confiance mutuelle et d'entraide réciproque. Elles se sont montrées compréhensives l'une envers l'autre et se sont prêté soutien dans les questions relatives aux intérêts fondamentaux et aux préoccupations majeures de l'une et de l'autre. La Chine et la Grèce sont de véritables amis dans l'édification conjointe de l'initiative « la Ceinture et la Route » et la coopération gagnant-gagnant. La Grèce est l'un des premiers pays de l'UE ayant signé avec la Chine le document de coopération intergouvernementale sur l'initiative « la Ceinture et la Route ». Le Premier Ministre grec est venu à deux reprises en Chine pour participer au Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale. Les deux parties ont mené une coopération fructueuse dans le respect du principe des avantages mutuels, et les investissements commerciaux bilatéraux ont continué d'augmenter. Le projet du port du Pirée est devenu un projet phare pour l'édification conjointe de l'initiative « la Ceinture et la Route », apportant une contribution importante à la promotion du développement économique et social de la Grèce, et jouant également un rôle important dans la promotion de l'interconnexion des diverses régions du monde. La Chine et la Grèce, liées par une amitié sincère entre leurs peuples, restent fidèles aux idées d'ouverture et d'inclusivité, les deux peuples se respectent et les échanges socioculturels sont très étroits. La Chine et la Grèce se prononcent pour le respect mutuel et l'inspiration réciproque entre les différentes civilisations, et proposent ensemble le dialogue entre les civilisations qu'elles font avancer ensemble. La Chine et la Grèce sont de nouveaux amis de la coopération « 17 + 1 ». En avril 2019, la Grèce est devenue membre à part entière du mécanisme de coopération Chine-Europe centrale et orientale, ce qui ouvre de nouvelles perspectives au développement de ce mécanisme, et favorisera le développement des relations Chine-UE et l'interconnexion Chine-UE.

Qin Gang a dit que la Grèce participait à la 2e édition de la CIIE en tant que pays invité d'honneur. Le Premier Ministre Kyriakos Mitsotakis s'est rendu spécialement à l'exposition à la tête d'une délégation. Le Président Xi Jinping a rencontré le Premier Ministre Kyriakos Mitsotakis. Les deux dirigeants ont visité ensemble le pavillon national grec. Le Premier Ministre Kyriakos Mitsotakis a fait savoir que tous les milieux de la société grecque attendaient avec impatience la visite du Président Xi Jinping dans le pays. Lors de sa visite, le Président Xi Jinping s'entretiendra respectivement avec le Président Prokopis Pavlopoulos et le Premier Ministre Kyriakos Mitsotakis dans le but de consolider la confiance politique mutuelle et l'amitié traditionnelle entre les deux pays, d'approfondir la coopération pragmatique dans les domaines, entre autres, du commerce, de l'investissement et des infrastructures, de mettre en pratique le multilatéralisme et le libre-échange et de bâtir une économie mondiale ouverte. Les dirigeants des deux pays procéderont également à des échanges de vues et des interactions dans le domaine culturel en vue de promouvoir conjointement le dialogue entre les civilisations. Les deux parties publieront une déclaration commune sur le renforcement du partenariat stratégique global, planifieront un plan pour le développement des relations bilatérales, signeront des documents de coopération intergouvernementale sur l'investissement et l'éducation, ainsi que des accords commerciaux dans les domaines portuaire, financier et énergétique.

Qin Gang a cité un adage chinois disant que « l'État de Zhou, bien que très ancien, a pour mission de se renouveler ». Civilisations anciennes l'une comme l'autre, la Chine et la Grèce traversent des changements majeurs inédits depuis un siècle et ont pour mission de réaliser le développement et la prospérité. En tant que berceaux et continuateurs des anciennes civilisations de l'Est et de l'Ouest, la Chine et la Grèce peuvent apporter la sagesse et l'inspiration nécessaires pour faire face aux divers problèmes et défis auxquels le monde est confronté aujourd'hui. La visite du Président Xi Jinping en Grèce traduira le respect et l'appréciation de la civilisation chinoise antique pour la civilisation grecque antique, et illustrera l'importance accordée par la Chine et son souhait de travailler avec tous les pays du monde, y compris la Grèce, pour bâtir une communauté de destin pour l'humanité. Nous sommes sûrs que cette visite permettra d'améliorer de manière globale le niveau de la coopération et des échanges bilatéraux, de donner une nouvelle impulsion au développement des relations entre la Chine et l'UE et d'obtenir des résultats fructueux.

2. À propos de la 11e rencontre des dirigeants des pays BRICS

Ma Zhaoxu a indiqué que la 11e rencontre des dirigeants des pays BRICS se tiendra les 13 et 14 novembre à Brasilia, au Brésil. À l'invitation du Président brésilien Jair Messias Bolsonaro, le Président Xi Jinping participera à la rencontre. À cette occasion, le Président Xi Jinping sera présent à de multiples activités, telles que la cérémonie de clôture du Forum de l'Industrie et du Commerce des pays BRICS, la réunion à huis clos des dirigeants, la réunion publique, le dialogue entre les dirigeants des pays BRICS, le Conseil de l'Industrie et du Commerce des pays BRICS et la Banque de développement des pays BRICS, et y prononcera des discours importants. La réunion publiera une déclaration des dirigeants. Le Président Xi Jinping s'entretiendra avec le Président brésilien Jair Messias Bolsonaro, signera des documents de coopération multisectorielle et tiendra des rencontres bilatérales avec les dirigeants des autres pays participants, afin de procéder à un échange de vues sur les relations bilatérales et la coopération dans le cadre des pays BRICS.

Selon Ma Zhaoxu, à l'heure actuelle, la situation internationale fait face à des changements majeurs inédits depuis un siècle. Confrontés à des opportunités et des défis sans précédent, un nombre accru de pays portent leur regard sur les pays BRICS et espèrent que ceux-ci donneront une nouvelle impulsion à la communauté internationale et y injecteront une énergie positive. La Chine apprécie les efforts déployés par le Brésil en tant que pays hôte pour les préparatifs de la réunion, et entend travailler avec la partie brésilienne et toutes les autres parties pour que la réunion obtienne des résultats fructueux. La Chine espère que la rencontre donnera des résultats dans les quatre domaines suivants. Premièrement, renforcer la confiance politique mutuelle entre les pays BRICS, et approfondir la coopération mutuellement avantageuse pour bâtir un partenariat plus complet, plus étroit et plus large. Deuxièmement, préserver conjointement le multilatéralisme, améliorer et renforcer la gouvernance mondiale. La Chine souhaite travailler avec les autres pays BRICS pour, en continuant à porter haut levé le drapeau du multilatéralisme, maintenir le système commercial multilatéral fondé sur des règles, préserver l'ordre international fondé sur le droit international, protéger le système international centré sur les Nations Unies, promouvoir une gouvernance politique plus égale, plus ouverte, plus transparente et plus inclusive, et protéger les intérêts communs et l'espace de développement des marchés émergents et des pays en développement. Troisièmement, contribuer à la transformation et à la montée en gamme de l'économie des cinq pays en s'adaptant à la tendance de la nouvelle révolution industrielle. Le partenariat de la nouvelle révolution industrielle des pays BRICS a été un résultat important de la rencontre de Johannesburg en 2018. Depuis un an, l'édification du partenariat de la nouvelle révolution industrielle a fait des progrès réjouissants. La Chine souhaite travailler avec toutes les parties pour accélérer la mise en place du nouveau partenariat de révolution industrielle, mettre en valeur de manière approfondie le potentiel de coopération dans le cadre de projets spécifiques et donner une impulsion énergique au développement de grande qualité des cinq pays. Quatrièmement, enrichir le contenu de la coopération pragmatique et consolider la structure de la coopération dans les domaines politique, sécuritaire et socioculturel. La partie chinoise souhaite travailler avec toutes les parties pour continuer à promouvoir la coopération dans les trois grands domaines que sont l'économie, le commerce et la finance, la politique et la sécurité, ainsi que les échanges socioculturels, mettre en place davantage de projets de coopération répondant aux besoins de développement des cinq pays et aux intérêts des cinq peuples, et hisser la coopération entre les pays BRICS à un nouveau palier. Je suis certain que, grâce aux efforts conjoints de toutes les parties et sous la conduite politique des dirigeants des cinq pays, la 11e rencontre des dirigeants des pays BRICS sera sûrement couronnée d'un plein succès. Les pays BRICS apporteront une plus grande contribution à la promotion de la paix et du développement dans le monde et à la création d'une communauté de destin pour l'humanité.

Suggest To A Friend
  Print