Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Qishan rencontre le Président français Macron et participe au deuxième Forum de Paris sur la Paix
2019-11-13

 

Le Vice-Président Wang Qishan a rencontré le Président français Emmanuel Macron le 11 novembre à l'Elysée, à Paris.

Wang Qishan a déclaré que la visite d'Etat du Président Macron en Chine la semaine dernière avait été un grand succès. « Les chefs d'Etat des deux pays ont procédé à des échanges approfondis et amicaux et sont parvenus à une série de consensus stratégiques, démontrant ainsi la détermination de la Chine et de la France à approfondir la confiance politique mutuelle, à promouvoir une coopération pragmatique et à œuvrer ensemble pour relever les défis mondiaux dans la nouvelle situation. Cela a envoyé un signal positif à la communauté internationale », a rappelé M. Wang. « La Chine et la France sont deux grands pays historiques et culturels et assument une responsabilité importante à l'égard du monde d'aujourd'hui. L'histoire, la réalité et l'avenir lient étroitement nos deux pays. Le partenariat stratégique global entre la Chine et la France se reflète dans leurs réflexions communes et leurs vues similaires sur l'avenir et le destin de la société humaine, ainsi que dans les actions concrètes visant à préserver le multilatéralisme et à promouvoir l'amélioration de la gouvernance mondiale. La Chine est disposée à travailler avec la France pour mettre en œuvre le consensus des chefs d'Etat des deux pays et pour faire progresser constamment les relations sino-françaises et sino-européennes », a souligné M. Wang.

M. Macron a rappelé avec plaisir sa visite en Chine la semaine dernière et a remercié la partie chinoise pour son accueil chaleureux et sa parfaite organisation. Il a déclaré que les échanges approfondis avec le Président Xi Jinping avaient approfondi l'amitié entre les deux parties et permis de dégager un consensus important. « La France développera inébranlablement ses relations amicales avec la Chine, renforcera davantage la coopération pragmatique dans divers domaines tels que les investissements, l'économie, le commerce et les changements climatiques, maintiendra conjointement un multilatéralisme fort et contribuera à la construction d'un ordre international plus équilibré », a souligné M. Macron.

Wang Qishan a participé le 12 novembre à la cérémonie d'ouverture du deuxième Forum de Paris sur la Paix et a prononcé un discours.

« Le peuple chinois a déployé des efforts inlassables durant plus d'un siècle et c'est sous la direction du Parti communiste chinois qu'il a réalisé l'indépendance nationale et sa propre émancipation. Au cours des 70 dernières années depuis la fondation de la République populaire de Chine, le peuple chinois a travaillé d'arrache-pied, a participé à la construction et au développement, à la réforme et à l'ouverture, et a trouvé une voie qui lui convient, celle du socialisme à la chinoise. Le niveau de vie des Chinois a sensiblement augmenté et la physionomie de la Chine et l'état d'esprit de son peuple ont changé. Des réalisations historiques ont été accomplies. La Chine reste un pays en développement. Elle a comme tâche primordiale de mener à bien ses propres affaires. Le peuple chinois est lucide devant les succès et les opportunités et affronte avec sang-froid les risques et défis. Nous sommes déterminés à poursuivre et à perfectionner le système du socialisme à la chinoise, à moderniser sans cesse le système et la capacité de gouvernance de l'Etat et à œuvrer inlassablement à la réalisation du rêve chinois du grand renouveau de la nation », a déclaré M. Wang.

« La Chine est un acteur de la paix mondiale, un contributeur au développement dans le monde et un défenseur de l'ordre international. Nous vivons aujourd'hui dans un monde interconnecté, plein d'espoir, mais aussi confronté à de multiples défis communs. Face à ces défis, personne ne peut s'en sortir seul. Agir en solitaire ou rejeter les responsabilités sur autrui ne mène nulle part. Y répondre collectivement est la seule option viable. Nous souhaitons œuvrer avec les autres pays à construire une communauté de destin pour l'humanité et à instaurer un nouveau type de relations internationales basées sur le respect mutuel, l'équité, la justice et la coopération gagnant-gagnant. Par la promotion de la coopération dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", l'organisation de la CIIE, la réduction de la liste négative sur les investissements étrangers, l'amélioration de l'environnement d'affaires et bien d'autres actions concrètes, la Chine partage avec le monde entier les opportunités générées par son développement », a poursuivi M. Wang.

« L'histoire traverse de tout temps des vicissitudes. Il faut suivre la bonne direction pour faire des choix pertinents et raisonnables. Plus la situation est difficile, plus nous devons faire preuve de persévérance et de persistance, agir en solidarité dans un esprit entreprenant et faire en sorte que la raison nous guide dans nos actions. Nous devons approfondir la convergence des intérêts pour combler le déficit de paix, préserver le multilatéralisme pour renforcer la sauvegarde de la paix, intensifier les consultations d'égal à égal pour relever les défis de la paix et promouvoir le dialogue entre les civilisations pour cimenter les liens pour la paix, afin de construire un monde sans guerre ni pauvreté, un monde de sécurité universelle et de prospérité partagée », a souligné M. le Vice-Président.

Le Forum de Paris sur la Paix a été créé à l'initiative du Président français Macron en 2018. Plus de 80 chefs d'Etat, chefs de gouvernement, hauts fonctionnaires et responsables d'organisations internationales et régionales ont participé à la cérémonie d'ouverture de ce deuxième Forum.

Lors de son séjour en France, Wang Qishan a également rencontré le Président de la Macédoine du Nord, Stevo Pendarovski, et a eu des échanges approfondis avec des amis français.

Suggest To A Friend
  Print