Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi rencontre les envoyés diplomatiques des pays d'Eurasie en Chine et participe à des activités d'échanges amicaux
2019-11-29

Le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères, Wang Yi, a rencontré les envoyés diplomatiques d'Eurasie en Chine et a participé à des activités d'échanges amicaux, le 29 novembre 2019 à Beijing.

« La Chine et les pays eurasiens appartiennent au même continent, partagent des intérêts communs en matière de sécurité, et leur avenir est étroitement lié. La région eurasienne a toujours occupé une place importante dans la diplomatie chinoise. Cette année marque le 70e anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine (RPC). Il y a 70 ans, l'Union soviétique avait pris l'initiative de reconnaître et d'établir des relations diplomatiques avec la RPC le lendemain de sa fondation, apportant ainsi un soutien politique considérable à la nouvelle RPC. Au début de la RPC, le Comité central de l'Union soviétique et l'Union des républiques socialistes soviétiques ont envoyé des experts pour aider la Chine, apportant ainsi une contribution précieuse à la construction du pays. Nous nous souviendrons toujours de cela. Dans les années 1990, bien que de grands changements aient eu lieu dans la situation internationale et régionale, l'amitié traditionnelle entre les peuples chinois et eurasien reste intacte. Les relations diplomatiques entre la Chine et les pays eurasiens sont fortes d'une nouvelle vitalité et font de nouveaux progrès après les épreuves des aléas de la situation internationale. À l'heure actuelle, la Chine et les pays eurasiens sont des amis qui se témoignent de confiance dans la politique, des partenaires qui entretiennent une coopération gagnant-gagnant et des frères qui se soutiennent dans les affaires internationales. De nouveaux résultats ont été obtenus dans notre coopération au sein de cadres tels que l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et la Conférence pour l'interaction et les mesures de confiance en Asie (CICA). Le développement des relations entre les parties a non seulement apporté des avantages tangibles aux peuples chinois et eurasien, mais a également apporté des contributions importantes à la paix, à la stabilité et à la prospérité régionales », a déclaré Wang Yi.

« Au cours des 70 dernières années, les relations d'amitié et de coopération entre la Chine et les pays eurasiens se sont constamment améliorées, surmontant de nombreuses difficultés. La clé réside dans notre adhésion aux quatre aspects suivants. Nous avons toujours adhéré à l'égalité, à la confiance réciproque et au respect mutuel. Nous avons toujours adhéré au progrès coordonné et au développement commun. Nous sommes toujours restés attachés au principe de non-alignement, de non-confrontation et de non-hostilité vis-à-vis d'un pays tiers. Et nous avons toujours recherché le bon voisinage, l'amitié et les avantages mutuels et l'entraide. Toutes ces expériences utiles ont effectivement permis de renforcer notre amitié traditionnelle au fil des ans, de raffermir notre confiance mutuelle politique et de développer notre coopération mutuellement bénéfique, tout en servant de pratique utile à la construction d'un nouveau type de relations internationales », a indiqué M. Wang.

Wang Yi a déclaré qu'à l'heure actuelle, la Chine et les pays eurasiens étaient à une période importante de leur histoire. « Le développement et le renouveau de tous les pays et leur coopération mutuellement bénéfique ouvrent des perspectives encore plus prometteuses. Dans le même temps, la situation internationale est confrontée à la multiplication de toutes sortes de risques et de défis. Nous devons continuer à nous soutenir mutuellement, à renforcer davantage la confiance politique mutuelle et à nous soutenir mutuellement dans la sauvegarde de la souveraineté, de la sécurité nationale et des intérêts de développement respectifs, et à soutenir le choix indépendant de chaque pays d'une voie de développement adaptée à sa réalité nationale. Nous devons resserrer les liens de coopération mutuellement bénéfique, renforcer davantage la confiance dans la coopération, éliminer toute perturbation extérieure, et continuer à promouvoir la construction conjointe de " la Ceinture et la Route " et la coopération mutuellement bénéfique dans divers domaines afin de parvenir à un développement en commun et à une prospérité partagée. Nous devons unir nos efforts pour maintenir la paix et la stabilité dans la région, défendre une conception de sécurité commune, globale, coopérative et durable, mettre pleinement en valeur le rôle de mécanismes tels que la CICA et l'OCS, et préserver sérieusement la sécurité et la stabilité dans la région eurasienne, voire l'Eurasie dans son ensemble. Face aux graves menaces posées par l'unilatéralisme et les intimidations, nous devons prendre des mesures, nous tenir du bon côté de l'histoire, sauvegarder conjointement l'équité et la justice internationales et défendre fermement le système international centré sur les Nations unies et l'ordre international basé sur le droit international. Nous devons continuer de promouvoir le processus de multipolarisation mondiale et de démocratisation des relations internationales, afin de nous efforcer d'atteindre l'objectif consistant à construire une communauté de destin pour l'humanité », a souligné M. Wang.

L'Ambassadeur de Russie en Chine, Andrey Denisov, a chaleureusement salué, au nom des envoyés diplomatiques des pays d'Eurasie en Chine, le 70e anniversaire de la fondation de la RPC et le 70e anniversaire de la fondation du Ministère des Affaires étrangères de la RPC. « Il y a 70 ans, l'Union soviétique a reconnu la RPC et établi des relations diplomatiques avec elle au lendemain de sa fondation. Cette histoire commune est devenue une base solide pour les relations amicales durables entre les pays eurasiens et la Chine. Au cours des 70 dernières années, la belle tradition diplomatique chinoise a été transmise de génération en génération comme un trait d'union entre le passé et l'avenir. La diplomatie chinoise contemporaine peut être décrite comme "profondément enracinée et luxuriante", respectant le principe consistant à "suivre les souhaits du cœur sans transgresser les règles". Non seulement elle protège fermement et efficacement les intérêts nationaux, mais elle se conforme également au droit international. Nous sommes convaincus que la cause diplomatique de la Chine continuera à remporter de brillants succès », a déclaré Andrey Denisov.

Suggest To A Friend
  Print