Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Yang Jiechi et Nikolaï Patrushev co-président le 15e cycle de consultations sur la sécurité stratégique entre la Chine et la Russie
2019-12-05

Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et directeur du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC a co-présidé le 4 décembre à Shanghai le 15e cycle de consultations sur la sécurité stratégique entre la Chine et la Russie avec le secrétaire du Conseil de sécurité de la Fédération de Russie, Nikolaï Patrushev. Les deux parties ont eu une communication approfondie et sont parvenues à un large consensus sur les relations sino-russes dans la nouvelle ère, les affaires internationales et la coopération multilatérale, la coopération stratégique dans la région Asie-Pacifique et la coopération en matière de sécurité militaire.

Les deux parties ont convenu de mettre pleinement en valeur le rôle du mécanisme de consultation sur la sécurité stratégique, de mettre en œuvre le consensus des deux chefs d'État, d'approfondir davantage la confiance politique mutuelle, de renforcer la coopération stratégique, de s'opposer résolument aux ingérences extérieures, de soutenir fermement leurs intérêts fondamentaux respectifs, d'assurer la sécurité politique et institutionnelle des deux pays, et de créer un environnement extérieur plus sûr et stable pour leur développement et leur renouveau respectifs.

La Chine a exprimé son soutien énergique à la Russie alors qu'elle assumera la présidence tournante des Sommets de l'Organisation de coopération de Shanghai et des BRICS l'année prochaine. Les deux parties sont convenues de prendre le maintien et la mise en pratique du multilatéralisme comme direction essentielle de la coopération internationale, de continuer à s'opposer sans équivoque à l'unilatéralisme et aux intimidations et de promouvoir conjointement la paix, la stabilité et la prospérité internationales et régionales.

Les deux parties coopéreront pour maintenir la stabilité stratégique mondiale, s'opposeront au développement du système mondial antimissile par les États-Unis et à son retrait du Traité sur les forces nucléaires de portée intermédiaire. Elles continueront à promouvoir le règlement politique des questions d'actualité telles que la question nucléaire de la péninsule coréenne, la question du nucléaire iranien, l'Afghanistan et le Venezuela.

Suggest To A Friend
  Print