Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi : Il serait « non réciproque » de demander la réciprocité entre pays en développement et pays développés
2019-12-17

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a prononcé un discours lors de l'événement « Briefing de soixante minutes », organisé par l'European Policy Centre, dans la soirée du 16 décembre 2019.

« Ces dernières années, avec la croissance rapide de l'économie chinoise, certains amis d'Europe ont tendance à voir la Chine comme déjà dans les rangs des pays développés et ont commencé à juger la Chine selon les normes correspondantes. Certains vont même jusqu'à exiger la réciprocité à chaque occasion. Permettez-moi de faire une analogie avec une course de 100 mètres. Une partie, qui a déjà 50 mètres d'avance, demande la réciprocité avec son concurrent, qui est toujours debout sur la ligne de départ. De toute évidence, une telle demande n'est pas raisonnable. Naturellement, s'il s'agit d'un marathon beaucoup plus long, le retardataire peut avoir une chance de rattraper son retard en courant très vite », a déclaré Wang Yi dans son discours.

« Permettez-moi d'attirer votre attention sur certains faits. La Chine reste en effet un pays en développement. Bien que la Chine soit désormais la deuxième économie du monde, notre PIB par habitant ne correspond qu'à un sixième de celui des Etats-Unis et à un quart de celui de l'UE. La Chine se classe au-dessous de la 80e place dans l'Indice de développement humain et est loin derrière les pays développés dans les domaines de la science, de la technologie et de l'éducation. Un développement déséquilibré et insuffisant reste un défi majeur pour la Chine, dont le processus d'industrialisation n'est pas encore achevé. Il serait donc "non réciproque" de demander la réciprocité entre un pays qui ne se développe que depuis plusieurs décennies et des pays qui se développent depuis des siècles. »

« À cet égard, permettez-moi de citer un ancien poème chinois : "C'est une chaîne de montagnes vue de face et des pics vus de côté, différentes formes se manifestant sous différents angles." Ces vers signifient essentiellement que des choses observées sous différents angles conduiront à des conclusions différentes. Quand nous voyons la Chine sous la perspective objective des pays en développement, ce que nous voyons est un paysage splendide des réalisations de la Chine. La Chine a non seulement réalisé d'énormes progrès dans son propre développement, mais a également apporté des contributions bien plus importantes au monde que de nombreux autres pays. Prenons l'exemple de l'économie : la Chine a contribué à plus de 30% de la croissance mondiale pendant plus de dix années consécutives, servant de moteur principal de l'économie mondiale. En termes d'ouverture, la Chine a plus que rempli ses engagements dans le cadre de l'OMC et a réduit le taux de droits de douane moyen à 7,5%, dépassant tous les autres grands pays en développement et se rapprochant du niveau des pays développés. Sur la facilité de faire des affaires, la Chine est passée à la 31e place dans le classement de la Banque mondiale, gagnant 47 places au cours des deux dernières années, ce qui en fait l'économie la plus performante dans l'amélioration de son environnement des affaires. En ce qui concerne la réduction des émissions et la protection de l'environnement, la Chine a contribué à plus de 25% à l'augmentation des zones reboisées mondiales au cours des 20 dernières années. En 2018, la Chine a réduit son intensité carbone de 45,8% par rapport au niveau de 2005, respectant ainsi ses engagements internationaux avant la date fixée. En ce qui concerne la coopération internationale, la Chine est désormais le deuxième plus grand contributeur au budget ordinaire et au budget du maintien de la paix de l'ONU et le plus grand contributeur de Casques bleus parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité. Pourquoi un pays en développement aussi important, en croissance rapide et contribuant de plus en plus au progrès humain, ne devrait-il pas être accueilli et apprécié par l'Europe et la communauté internationale ? »

Suggest To A Friend
  Print