Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le chef de la diplomatie chinoise appelle l'UE et la Chine à sauvegarder conjointement le multilatéralisme et l'ordre international
2019-12-17

Le conseiller d'État et ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, a déclaré mardi à Bruxelles que la Chine et l'Union européenne (UE) devraient unir leurs forces pour défendre le multilatéralisme et maintenir l'ordre international.

M. Wang a fait ces remarques lors de sa rencontre avec Charles Michel, président du Conseil européen, au siège de l'UE dans la capitale belge.

Le chef de la diplomatie chinoise a rappelé que l'année prochaine marquera le 45e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l'Union européenne, et que les liens entre les deux parties auront de nouvelles opportunités de développement sous la nouvelle direction du bloc l'année prochaine.

En tant que deux forces majeures de la multipolarisation mondiale, la Chine et l'UE devraient unir leurs forces pour défendre le multilatéralisme et maintenir l'ordre international. Pour cela, a-t-il dit, les deux parties doivent renforcer leur conscience du partenariat, ajoutant que la Chine et l'Europe sont des partenaires et non des rivaux.

Grâce à la poursuite par la Chine de la réforme et de l'ouverture, la coopération sino-européenne aura plus d'espace et de potentiel, a poursuivi M. Wang, qui a appelé à la conclusion d'un accord bilatéral d'investissement de haut niveau comme prévu. Les deux parties devraient également renforcer leur coopération mutuellement bénéfique dans les domaines de l'innovation et de l'économie numérique et éviter de prendre des mesures discriminatoires à l'encontre de pays ou d'entreprises spécifiques.

M. Wang a également noté que la coopération entre la Chine et les pays d'Europe centrale et orientale (PECO) fait partie intégrante et constitue un complément utile à la coopération entre la Chine et l'UE. La Chine, a-t-il ajouté, est disposée à faciliter les relations Chine-UE et Chine-PECO par une communication renforcée avec l'Union européenne.

De son côté, M. Michel a déclaré que la partie européenne estimait que le multilatéralisme et la coopération internationale constituaient le meilleur moyen de faire face aux défis mondiaux actuels. La Chine joue un rôle de plus en plus important dans les affaires des Nations Unies et du monde et il est nécessaire que l'UE et la Chine renforcent encore leur dialogue, maintiennent conjointement l'ordre et les règles internationales, fassent face aux défis et menaces communs et donnent un nouvel élan aux relations bilatérales.

L'Union européenne est convaincue que la "Coopération 17 + 1" est un complément important aux relations sino-européennes, et qu'elle est prête à travailler avec la Chine pour préparer pleinement une série d'échanges de haut niveau prévus pour l'année prochaine et promouvoir les progrès du partenariat stratégique global UE-Chine, a déclaré le président du Conseil européen.

Suggest To A Friend
  Print