Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Les MAE chinois et burundais s'engagent à renforcer la coopération
2020-01-12

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré samedi le chef de la diplomatie burundaise Ezechiel Nibigira.

Le Burundi est "un ami de tous temps" de la Chine en Afrique, a déclaré M. Wang, avant de souligner que la confiance mutuelle politique à haut niveau constitue un caractère essentiel des relations bilatérales, marquées aussi par un fort soutien mutuel.

Beijing est prêt à poursuivre le renforcement des échanges à tous niveaux avec Bujumbura, dans le but de conférer un nouvel élan aux relations bilatérales, a-t-il poursuivi.

La Chine remercie le pays africain pour son soutien sur les questions concernant les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de la Chine, et est disposée à aider le Burundi à défendre sa souveraineté, son indépendance et ses droits légitimes, a indiqué M. Wang.

Les deux pays devraient accorder davantage leurs idées de développement et renforcer la coopération pratique, a-t-il proposé.

La Chine est disposée à poursuivre une coopération mutuellement bénéfique avec le Burundi dans le cadre de l'Initiative la Ceinture et la Route, ainsi que des huit initiatives majeures annoncées lors du sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), notamment dans les domaines des infrastructures et de l'agriculture, selon lui.

La Chine encourage et soutient les entreprises chinoises qualifiées et fiables à investir au Burundi, et continuera de contribuer au développement économique et social burundais dans la mesure de ses capacités, a fait savoir le chef de la diplomatie chinoise.

Les deux pays partagent une même position sur les principaux dossiers internationaux, a noté M. Wang, ajoutant qu'ils doivent continuer de mettre en œuvre leur coordination internationale et préserver ensemble le multilatéralisme ainsi que les intérêts légitimes de l'Afrique comme des pays en développement.

La Chine attache une grande importance aux préoccupations du Burundi dans la région des Grands Lacs et est prête à jouer un rôle constructif pour la paix et la stabilité de la région, a-t-il affirmé.

Pour sa part, M. Nibigira a salué la visite de M. Wang au Burundi, une des destinations de son premier voyage à l'étranger pour cette nouvelle année, indiquant que ce déplacement démontre la grande importance attachée par la Chine aux relations avec le Burundi.

Ce dernier remercie sincèrement la Chine pour son aide désintéressée et loue hautement son rôle important dans les affaires internationales et africaines, a-t-il indiqué.

Peu importe les évolutions de la situation interne du pays, le Burundi adhère à une politique amicale envers la Chine et continuera de soutenir résolument Beijing sur tous les dossiers concernant ses intérêts fondamentaux et ses préoccupations majeures, a assuré M. Nibigira.

Le Burundi est disposé à accélérer la construction conjointe avec la Chine de la Ceinture et la Route, et à mettre en œuvre les résultats du sommet de Beijing du FCSA, a-t-il ajouté.

Son pays accueille favorablement les entreprises chinoises tout comme leurs investissements, et est prêt à renforcer la coopération mutuellement bénéfique avec la Chine dans divers domaines, a-t-il conclu.

Suggest To A Friend
  Print