Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le FCSA maintient une position de leader dans la coopération internationale avec l'Afrique (MAE chinois)
2020-01-13

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré le 12 janvier 2020 depuis Harare que le Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA), qui fête son 20e anniversaire cette année, a maintenu une position de leader dans la coopération internationale avec l'Afrique.

M. Wang a indiqué que le FCSA est devenu une plateforme importante pour le dialogue collectif et un mécanisme efficace pour la coopération pragmatique entre la Chine et l'Afrique au cours des 20 dernières années.

Il a fait ces remarques en réponse aux questions de journalistes sur les progrès accomplis depuis la création du FCSA et sur son rôle dans la promotion du développement des relations sino-africaines, lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre zimbabwéen des Affaires étrangères et du Commerce international Sibusiso Moyo, dans la capitale du Zimbabwe.

"Le sommet de Beijing 2018 du FCSA a été un grand succès, alors que les dirigeants chinois et africains ont décidé à l'unanimité de bâtir une communauté de destin Chine-Afrique plus étroite, ce qui a défini la direction générale des efforts conjoints", a noté M. Wang.

Selon lui, les résultats du Forum sont visibles dans toute l'Afrique. En termes d'infrastructures, la Chine a construit plus de 6.000 km de voies ferrées et de routes respectivement, ainsi que près de 20 ports et plus de 80 grandes centrales électriques. Tout cela a stimulé le processus d'industrialisation de l'Afrique et a renforcé sa capacité à se développer de manière indépendante.

En ce qui concerne la vie quotidienne du peuple africain, la Chine a jusqu'à présent contribué à la construction de plus de 130 installations médicales, 45 gymnases et plus de 170 écoles. Au cours des cinq dernières années, la Chine a également formé plus de 200.000 personnes à diverses professions en Afrique, apportant ainsi une contribution importante à la promotion des intérêts vitaux et du bien-être du peuple africain, a précisé M. Wang.

En termes de commerce et d'investissement, le volume des échanges commerciaux entre la Chine et l'Afrique a dépassé les 200 milliards de dollars en 2019, et la Chine est devenue le plus important partenaire commercial de l'Afrique pendant onze années consécutives, a-t-il ajouté.

"Poussés par la coopération sino-africaine, d'autres pays étrangers ont également accordé davantage d'attention à l'Afrique, y apportant davantage d'opportunités de développement", a remarqué M. Wang.

Il a noté qu'au cours des 20 dernières années, la Chine est restée cohérente dans sa coopération avec le continent, et s'est engagée à une coopération mutuellement bénéfique ainsi qu'à un développement commun.

"Nous avons toujours insisté sur la non-ingérence dans les affaires intérieures africaines", a indiqué M. Wang, ajoutant que la Chine a toujours respecté la volonté de l'Afrique, n'a jamais imposé la sienne aux pays africains et n'a imposé aucune condition politique.

M. Wang a également souligné l'aide médicale de la Chine à l'Afrique, affirmant que Beijing y a envoyé un total de 21.000 médecins et infirmiers chinois au fil des ans, qui ont jusqu'à présent traité 220 millions de patients. "Voilà ce que les pays qui veulent jeter le discrédit sur la coopération Chine-Afrique ne peuvent ni ne veulent faire. Voilà pourquoi la coopération entre la Chine et l'Afrique est bien accueillie par les pays africains et appréciée par leurs peuples", a-t-il indiqué.

M. Wang a déclaré qu'une nouvelle session du FCSA se tiendrait en Afrique l'année prochaine. Avec le Sénégal, coprésident du Forum, la Chine écoutera consciencieusement les points de vue et les conseils de tous ses membres africains, afin d'améliorer le Forum au bénéfice de l'Afrique et du monde.

Suggest To A Friend
  Print