Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi rencontre les coprésidentes des négociations intergouvernementales sur la réforme du Conseil de sécurité
2020-01-21

Le Conseiller d’Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré le 21 janvier 2020 à Beijing les coprésidentes des négociations intergouvernementales sur la réforme du Conseil de sécurité des Nations unies, Lana Zaki Nusseibeh, Représentante permanente des Emirats arabes unis auprès des Nations unies, et Joanna Wronecka, Représentante permanente de la Pologne auprès des Nations unies.

« Cette année marque le 75e anniversaire de la fondation de l’ONU, nous devrons donc saisir cette occasion pour revoir l’aspiration initiale de la création de l’ONU et sa mission. La pratique prouve que le mécanisme des Nations unies est essentiel et toujours valable. Le système international centré sur l’ONU doit être sauvegardé. La réforme du Conseil de sécurité devra viser à renforcer l’autorité et l’efficacité du Conseil de sécurité, afin que le Conseil de sécurité puisse véritablement assumer la responsabilité primordiale de la sauvegarde de la paix et de la sécurité internationales », a déclaré Wang Yi.

« La réforme du Conseil de sécurité devra accroître la représentation des pays en développement et des petits et moyens pays, car tous les pays, grands et petits, sont des membres égaux de la communauté internationale. Le Conseil de sécurité ne devra pas devenir un club de grands et riches pays, mais devra permettre aux pays en développement et aux petits et moyens pays, qui constituent la majorité des Etats membres de l’ONU, de jouer le rôle qui leur revient dans le processus du Conseil de sécurité. Cela est conforme aux buts et principes de la Charte des Nations unies, au courant de la démocratisation des relations internationales et à la bonne direction de la réforme de la gouvernance internationale. La réforme devra adhérer à la large consultation démocratique pour accumuler progressivement un consensus. Elle devra également refléter le leadership des Etats membres, afin qu’elle puisse avancer dans la bonne direction », a souligné M. Wang.

Mmes Nusseibeh et Wronecka ont apprécié les efforts de la Chine pour préserver le multilatéralisme et renforcer le rôle de l’ONU. Elles ont déclaré que la Chine avait accompli des progrès remarquables dans le développement économique et la réduction de la pauvreté et était devenue le point d’ancrage de la stabilité et du développement mondiaux. « Nous espérons que la Chine continuera de jouer un rôle constructif dans la sauvegarde du système des Nations unies. La réforme du Conseil de sécurité est complexe et sensible, elle devra donc continuer d’être dirigée par les Etats membres pour rechercher un consensus plus large. Nous aimerions travailler avec les Etats membres, y compris la Chine, pour renforcer la communication et la coordination, afin que le processus de réforme du Conseil de sécurité puisse progresser de manière équitable, transparente, inclusive et progressive. »

Suggest To A Friend
  Print