Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi et le Ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas tiennent le 5e cycle du Dialogue stratégique sino-allemand sur la diplomatie et la sécurité
2020-02-14

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi et le Ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas ont tenu le cinquième cycle du Dialogue stratégique sino-allemand sur la diplomatie et la sécurité le 13 février 2020 à Berlin.

« La situation internationale actuelle est pleine de risques et de défis. En tant que deux pays ayant une influence importante, la Chine et l'Allemagne doivent renforcer la communication stratégique, accroître la confiance mutuelle stratégique, promouvoir la coopération stratégique, porter le partenariat stratégique tous azimuts Chine-Allemagne à un nouveau palier et travailler ensemble pour mieux faire face aux défis mondiaux. Les deux pays doivent agir dans un esprit ouvert et inclusif, s'en tenir aux principes de respect mutuel et de non-ingérence dans les affaires intérieures de chacun et considérer objectivement les différences entre leurs systèmes sociaux et entre leurs modèles de développement. La Chine et l'Allemagne doivent gérer correctement les divergences par le biais d'un dialogue constructif et préciser que les deux pays sont des partenaires plutôt que des rivaux, afin que la Chine et l'Allemagne deviennent de véritables partenaires, au-delà de l'idéologie. Les deux pays doivent rester attachés à l'ouverture et à la coopération gagnant-gagnant, et mener une coopération mutuellement bénéfique à un niveau supérieur, afin que le modèle "1 + 1 > 2" soit un modèle constant pour la coopération sino-allemande. L'Allemagne est encouragée à participer activement à la construction conjointe de "la Ceinture et la Route" et à renforcer la coopération sur les marchés tiers en Afrique, en Amérique latine, en Europe centrale et orientale et dans d'autres régions. Les deux pays doivent fournir un environnement équitable pour la coopération entre leurs entreprises dans le domaine de la science et de la technologie et ne pas recourir à des pratiques discriminatoires », a déclaré M. Wang. « Cette année verra une série d'événements d'importance majeure sur le plan politique entre la Chine et l'UE. Les deux parties doivent travailler en étroite collaboration pour accélérer les négociations sur l'accord d'investissement Chine-UE et jouer un rôle moteur dans la promotion du développement des relations sino-européennes. Les deux parties doivent également renforcer davantage la coordination dans les affaires internationales et régionales et sauvegarder conjointement le multilatéralisme pour contribuer davantage à la promotion de la paix et du développement dans le monde », a souligné M. Wang.

M. Maas a déclaré que la visite du Conseiller d'Etat Wang Yi en Allemagne alors même que la Chine lutte contre l'épidémie de pneumonie à nouveau coronavirus reflétait la confiance et le soutien entre l'Allemagne et la Chine. « L'Allemagne attache une grande importance à la place et au rôle de la Chine sur la scène internationale. Les intérêts communs entre les deux pays dépassent de loin sur leurs divergences, et les deux parties doivent maintenir des échanges étroits et renforcer le dialogue afin que les relations bilatérales parviennent à un développement de haut niveau. L'Allemagne adhère à la politique d'une seule Chine, respecte la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Chine ainsi que les préoccupations de la Chine sur les intérêts fondamentaux et les questions sensibles. L'Allemagne est prête à renforcer la communication avec la Chine, à gérer correctement les divergences et à accroître constamment la confiance mutuelle. L'Allemagne partage une position commune avec la Chine sur la sauvegarde du libre-échange et s'oppose à l'utilisation des droits de douane pour une guerre commerciale. L'Allemagne préconise l'ouverture du marché et ne prendra pas de mesures restrictives à l'encontre d'entreprises spécifiques. L'Allemagne est prête à mener une coopération numérique approfondie avec la Chine. Les deux pays doivent coopérer étroitement pour assurer le succès d'une série d'agendas diplomatiques importants UE-Chine cette année. L'Allemagne est prête à travailler avec la Chine pour promouvoir l'articulation entre la stratégie de l'UE visant à relier l'Europe à l'Asie et l'initiative "la Ceinture et la Route", et à rester en communication étroite avec la Chine sur le changement climatique, la biodiversité, la réforme de l'OMC et d'autres questions », a souligné M. Maas.

M. Wang a remercié l'Allemagne pour son soutien moral et matériel à la Chine dans ses efforts pour lutter contre l'épidémie de pneumonie à nouveau coronavirus. Il a présenté en détail les derniers progrès réalisés par la Chine, en soulignant que la Chine a la confiance, la capacité et la détermination pour vaincre l'épidémie le plus tôt possible. « L'économie chinoise a une force endogène importante, et la Chine surmontera les difficultés temporaires et s'efforcera de réaliser les objectifs de développement socio-économique fixés pour cette année. La Chine espère que l'Allemagne continuera d'adopter une attitude rationnelle afin que la confiance mutuelle et la coopération entre les deux pays se consolident et s'approfondissent au cours de la lutte conjointe contre l'épidémie », a souligné M. Wang. M. Maas a déclaré que l'Allemagne soutenait fermement la Chine dans sa lutte contre l'épidémie et admirait les mesures décisives et responsables prises par le gouvernement chinois. Il s'est dit convaincu que la Chine vaincrait rapidement l'épidémie. « L'Allemagne s'oppose à toute réaction irrationnelle et à toute mesure discriminatoire à l'égard de l'épidémie et continuera à y répondre de manière objective et calme. L'Allemagne est prête à poursuivre son soutien et son assistance à la Chine en plus du don précédent de fournitures médicales », a souligné M. Maas.

Les deux parties ont également procédé à un échange de vues approfondi sur la Libye, l'Afghanistan, la situation dans la péninsule coréenne, la maîtrise des armements et d'autres questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Suggest To A Friend
  Print