Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine est disposée à renforcer sa coopération avec l'OTAN sur les bases de l'égalité et du respect mutuel
2020-02-15

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré vendredi que la Chine était disposée à renforcer continuellement le dialogue et la coopération avec l'OTAN sur les bases de l'égalité et du respect mutuel.

M. Wang a émis ces remarques lors d'une rencontre avec le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, en marge de la 56e Conférence de Munich sur la sécurité (CMS).

Affirmant que la nation chinoise portait la paix dans son ADN culturel, M. Wang a avancé que la Chine suivait un chemin différent de celui des précédentes puissances majeures, à savoir poursuivre son propre développement pacifique ainsi qu'une coopération mutuellement bénéfique avec le reste du monde.

La Chine suit une politique de défense nationale de nature défensive, et son budget de défense par tête est bien plus bas que celui des autres pays majeurs, a soutenu M. Wang, ajoutant qu'en réponse à la nouvelle situation sécuritaire internationale, la Chine avait également proposé un nouveau concept de sécurité commune, globale, coopérative et durable.

Il s'agit de contributions positives de la Chine à la paix dans le monde, a-t-il estimé, ajoutant que son pays continuerait à suivre résolument le chemin de la paix et de la coopération.

La Chine et les membres de l'OTAN ne sont pas en conflit géopolitique ou en concurrence, et les divergences de vues sur certaines questions ne doivent pas faire obstacle aux échanges et à la coopération entre les deux parties, a ajouté M. Wang.

M. Wang a exprimé l'espoir que l'OTAN continue de favoriser une vision correcte de la Chine et considère la Chine comme une amie et une partenaire.

Au cours des dernières décennies, la Chine a atteint un développement rapide et apporté de grands bénéfices au monde, a estimé M. Stoltenberg, ajoutant que l'OTAN ne voyait pas la Chine comme une adversaire, mais se tenait prête à renforcer ses relations avec Beijing.

L'OTAN a toujours défendu un ordre international fondé sur le droit et est disposée à renforcer le dialogue avec la Chine à cet égard, a-t-il ajouté.

L'OTAN est disposée à travailler avec la Chine sur des questions telles que l'Afghanistan, le Moyen-Orient, l'Irak et le contrôle des armes, a-t-il indiqué, exprimant sa conviction que l'OTAN bénéficierait grandement de sa coopération avec la Chine et que les deux camps pourraient contribuer ensemble au maintien de la paix et de la sécurité mondiales.

M. Stoltenberg a également exprimé sa compassion et son soutien aux personnes touchées par l'épidémie du nouveau coronavirus, estimant que le peuple et le gouvernement chinois avaient accompli de grands efforts pour combattre l'épidémie, et qu'il avait la certitude que la Chine vaincrait rapidement l'épidémie.

Pour sa part, M. Wang a informé M. Stoltenberg des dernières avancées de la lutte chinoise contre le virus.

Suggest To A Friend
  Print