Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi : Sauvegarder les normes internationales et s'opposer aux actes unilatéraux
2020-02-15

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a prononcé un discours lors de la 56e Conférence de Munich sur la sécurité le 15 février 2020.

« Le multilatéralisme ne tolère pas les actes unilatéraux. Il soutient une démocratisation des relations internationales reposant sur l'Etat de droit et la justice internationale. Les principes inscrits dans la Charte des Nations unies, notamment le respect de la souveraineté nationale, le règlement pacifique des différends et la non-ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays, sont le fondement du droit international moderne », a déclaré M. Wang.

« En tant que premier membre fondateur de l'ONU à signer la Charte des Nations unies, la Chine reste toujours fidèle aux aspirations fondatrices de l'ONU et défend fermement les objectifs de la Charte et du droit international. Sur la base de son attachement à la souveraineté nationale, la Chine préconise la mise en œuvre d'un processus de paix "dirigé et pris en charge par les Syriens" pour la Syrie et d'un processus de paix "dirigé et pris en charge par les Afghans" pour l'Afghanistan. Sur la base de son engagement de non-ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays, la Chine s'oppose fermement à toute ingérence flagrante dans ses affaires intérieures, notamment concernant Taïwan, Hong Kong et le Xinjiang, et rejette également la politique du plus fort consistant à s'immiscer dans les affaires intérieures d'autres pays. Sur la base de son attachement au règlement pacifique des différends, la Chine préconise un règlement du problème nucléaire de la péninsule coréenne par le biais du dialogue, en vue d'une dénucléarisation complète et d'un mécanisme de paix durable dans la péninsule. Dans le même esprit, nous nous efforçons de résoudre correctement les différends en mer de Chine méridionale par le dialogue et la négociation, et nous travaillons avec les pays de l'ASEAN pour conclure le plus vite possible un code de conduite à respecter par toutes les parties concernées. Sur la base de notre engagement en faveur de l'équité et de la justice internationales, la Chine soutient fermement le peuple palestinien et tous les peuples opprimés dans leur appel à la justice. Nous nous opposons à l'oppression des faibles par les forts, à l'humiliation des petits par les grands, aux sanctions unilatérales ou à la juridiction au bras long qui ne trouvent aucun fondement en droit international. Nous fournissons une assistance aux autres pays en développement dans la mesure de nos capacités et sans aucune condition politique assortie, et nous engageons dans la coopération Sud-Sud.

La politique étrangère de la Chine a pour mission de promouvoir la paix mondiale et le développement commun. Elle est enracinée dans le maintien du droit international et des normes fondamentales régissant les relations internationales et ne sera pas influencée par tel ou tel fait de circonstance. Nous ne poursuivons aucun intérêt égoïste. Notre politique, qui est stable et cohérente, peut résister à l'épreuve de l'histoire et a gagné la confiance des autres. »

Suggest To A Friend
  Print