Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le MAE chinois discute du COVID-19 avec le président du CICR
2020-02-15

Le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi a discuté samedi avec le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) Peter Maurer de l'actuelle lutte contre l'épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19).

Lors de leur entretien en marge de la 56e Conférence de Munich sur la sécurité (MSC), M. Wang a informé M. Maurer de la lutte de la Chine contre le COVID-19, indiquant que les traditions et l'esprit du CICR, qui consiste à défendre le principe humanitaire du respect de la vie, ont été parfaitement et complètement incarnés dans la lutte de la Chine contre l'épidémie.

Sous la direction du président Xi Jinping, 1,4 milliard de Chinois sont passés à l'action pour soutenir et sauvegarder Wuhan, l'épicentre de l'épidémie, a-t-il rappelé.

La Chine s'efforce de sauver chaque vie menacée par le virus, pour protéger la vie et la sécurité des personnes avec la plus ferme volonté, et pour assumer la responsabilité qui lui incombe en matière de santé publique mondiale, a-t-il ajouté.

M. Wang a dit que la Chine est prête à approfondir sa coopération avec le CICR, à renforcer la coopération médicale dans des régions telles que l'Afrique et à contribuer à la lutte internationale sur le front humanitaire et sanitaire.

Pour sa part, M. Maurer a noté que le CICR tient à féliciter le gouvernement chinois pour les efforts considérables qu'il déploie pour lutter contre l'épidémie, en particulier pour enrayer sa propagation. En plus de sa fourniture d'aide à la Chine, le CICR continuera à lui apporter un soutien total, convaincu qu'elle remportera la bataille contre l'épidémie dès que possible.

Le Comité apprécie également l'engagement chinois en faveur de la sécurité de la santé publique internationale, notamment en offrant des aides à l'Afrique et en renforçant les capacités médicales dans les pays où les conditions sanitaires sont fragiles, a affirmé M. Maurer.

Le président du CICR a exprimé l'espoir que la Chine partage davantage ses expériences, et que leur coopération se voie approfondie.

Suggest To A Friend
  Print