Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine et l'ASEAN s'engagent à lutter ensemble contre l'épidémie du nouveau coronavirus
2020-02-20

La Chine et l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) ont tenu jeudi une réunion extraordinaire de leurs ministres des Affaires étrangères consacrée à l'épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19) afin de discuter des efforts coordonnés dans la lutte contre ce fléau.

Coprésidée par Wang Yi, conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, et Teodoro Locsin, chef de la diplomatie philippine et coordinateur des relations Chine-ASEAN, la réunion a débuté par la diffusion d'une vidéo montrant les efforts du peuple chinois face à l'épidémie de COVID-19.

Les ministres des dix pays de l'ASEAN ont apporté un soutien ferme à la Chine, criant à cette occasion : "Courage, Wuhan! Courage, la Chine! Courage, l'ASEAN!".

Au cours de ce sommet, M. Wang a expliqué les mesures fortes prises et les résultats remarquables obtenus par la Chine pour lutter contre l'épidémie. Sous la direction du président chinois Xi Jinping, 1,4 milliard de Chinois se sont unis pour lutter contre le virus, a-t-il indiqué.

La Chine a adopté les mesures préventives les plus complètes, les plus strictes et les plus approfondies pour mettre en place un système de prévention qui empêche effectivement la maladie de se propager, a-t-il affirmé.

Les mesures, mises en œuvre à "la vitesse chinoise", ont permis de donner du temps pour sauver rapidement les patients et ont aussi permis au monde de réagir correctement à l'épidémie, illustrant là le rôle de grande puissance responsable joué par la Chine, a-t-il souligné.

"Nous croyons résolument que, sous la direction du Parti communiste chinois et grâce à la forte capacité de mobilisation du pays, l'atout de son système et sa force nationale globale, la Chine a la capacité et la confiance nécessaires pour vaincre complètement cette épidémie dès que possible", a assuré le chef de la diplomatie chinoise.

L'épidémie de COVID-19 pose un défi au développement socio-économique de la Chine, mais seulement de façon temporaire et limitée. Compte tenu de la résilience et de la vitalité de l'économie chinoise, les tendances économiques positives à long terme ne changeront pas, a-t-il assuré, ajoutant que son pays remportera non seulement la bataille contre le virus, mais s'efforcera également d'atteindre ses objectifs de développement socioéconomique.

L'épidémie ne connaît pas de frontières, a dit Wang Yi. Pour partager un avenir commun en tant que frères, la Chine et les pays de l'ASEAN devraient empêcher efficacement la propagation du virus, au moyen d'une coopération plus étroite et plus active, afin de protéger la santé et la vie des populations et de forger une communauté de destin Chine-ASEAN plus étroite, a-t-il ajouté.

A cet égard, il a fait une proposition de coopération en quatre points.

D'abord, les deux parties devraient renforcer leur coordination en matière de prévention et de contrôle conjoints des maladies. Des efforts devraient être faits pour accroître une coordination et une coopération efficaces entre leurs services de santé, de quarantaine, de transport et d'immigration. Un sommet extraordinaire des dirigeants de la Chine et de l'ASEAN sur le COVID-19 devrait se tenir à un moment opportun pour définir et guider les efforts de coopération à un niveau plus élevé.

Ensuite, les deux parties devraient adopter une perspective à long terme et établir un mécanisme de coopération à durée prolongée. M. Wang a ainsi proposé la création d'un mécanisme commun de communication d'urgence en matière de santé publique et une réserve commune de matériel anti-épidémie afin d'accélérer la réaction à des problèmes de santé émergents.

Troisièmement, les deux parties devraient lutter rationnellement contre cette épidémie et vaincre la panique. Les conseils des experts de l'OMS devraient être respectés, tandis que la circulation normale des biens et des commerçants entre les deux parties devrait être rétablie de façon globale au plus tôt.

Enfin, les deux parties devraient transformer cette crise en opportunité et favoriser de nouveaux points de croissance pour leur coopération. L'ASEAN et la Chine devraient pousser l'économie à se transformer en une économie Internet et numérique, renforcer la coopération dans des domaines tels que le commerce numérique et le paiement mobile, ainsi qu'améliorer le niveau de gestion des villes afin de mieux faire face à de graves urgences publiques.

Les ministres des Affaires étrangères des pays de l'ASEAN ont tous fortement salué les mesures fermes prises par la Chine pour lutter contre le COVID-19 et ses méthodes hautement responsables et transparentes. Ils ont pleinement soutenu sa contribution importante à la préservation de la sécurité sanitaire dans la région et dans le monde, prédisant que la Chine ne manquera pas de vaincre cette épidémie le plus tôt possible.

Les pays de l'ASEAN se sont dit prêts à renforcer leur coopération et leur solidarité avec la Chine, à échanger leurs expériences et à favoriser ensemble les capacités en matière de sécurité sanitaire dans la région.

Suggest To A Friend
  Print