Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Les ministres des Affaires étrangères chinois et irakien discutent par téléphone du nouveau coronavirus et des relations bilatérales
2020-03-10

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi et le ministre irakien des Affaires étrangères Mohammed al-Hakim se sont entretenus par téléphone lundi pour discuter de la lutte contre le COVID-19 et des relations bilatérales.

Soulignant que l'Irak et la Chine étaient des amis de longue date, M. al-Hakim a déclaré que lorsque l'Irak était entré dans la phase la plus critique de sa lutte contre le nouveau coronavirus, des experts médicaux chinois étaient arrivés à Bagdad avec des fournitures et du matériel médical, apportant une aide désintéressée à l'Irak.

Remerciant la Chine pour son ferme soutien, M. al-Hakim s'est déclaré convaincu que l'aide chinoise permettrait à l'Irak de remporter dans les plus brefs délais la bataille contre le COVID-19.

L'Irak est par ailleurs prêt à renforcer sa coordination et sa coopération avec la Chine dans les affaires mondiales et régionales, a-t-il ajouté.

M. Wang a quant à lui déclaré que des foyers de COVID-19 s'étaient déclarés en divers endroits du monde, posant de nouveaux défis en matière de lutte contre le virus.

Défendant sa vision d'une communauté de destin pour l'humanité, la Chine s'efforce non seulement de préserver la santé de son propre peuple, mais est également prête à renforcer sa coopération avec la communauté internationale pour éradiquer la maladie et contribuer à la sécurité et à la santé publique mondiales.

M. Wang a noté que grâce à leurs relations d'amitié traditionnelles, la Chine et l'Irak pouvaient toujours se comprendre et se soutenir mutuellement. Le président et le Premier ministre irakiens ont notamment adressé leurs condoléances aux dirigeants chinois pour les victimes de l'épidémie, et ont exprimé leur soutien aux efforts de la Chine pour lutter contre le virus.

Lorsque le nouveau coronavirus est apparu en Irak, le gouvernement chinois a aussitôt chargé la Croix-Rouge de Chine de mettre sur pied une équipe médicale pour aider ce pays. Il s'est déclaré convaincu que cette équipe pourrait aider l'Irak à lutter contre l'épidémie, et que le peuple irakien remporterait une victoire rapide sur le virus.

La Chine continuera à faire tout ce qui est en son pouvoir pour apporter de l'aide et du soutien à l'Irak, a ajouté M. Wang.

Unis par une solide confiance mutuelle, la Chine et l'Irak se sont toujours fermement soutenus lorsque leurs intérêts fondamentaux étaient concernés, et leurs relations bilatérales ont résisté aux nombreux changements survenus sur la scène internationale, a indiqué M. Wang.

Le gouvernement chinois plaide pour le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Irak, et s'oppose à toute ingérence étrangère dans les affaires intérieures de l'Irak, a-t-il ajouté.

La Chine souhaite en outre approfondir sa coopération avec l'Irak dans le cadre de l'initiative "la Ceinture et la Route", aider l'Irak à reconstruire son économie, et promouvoir un partenariat stratégique entre les deux pays en vue d'un nouveau développement, a déclaré M. Wang.

En tant que puissance responsable, la Chine se tiendra toujours aux côtés des pays en voie de développement, dont l'Irak, a-t-il ajouté.

Suggest To A Friend
  Print