Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La France prête à tirer des enseignements de l'expérience de la Chine dans la lutte contre le nouveau coronavirus (ministre)
2020-03-19

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré jeudi lors d'une conversation téléphonique avec Wang Yi, conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères, que la France tirera des enseignements de l'expérience de la Chine dans la lutte contre le COVID-19.

M. Le Drian a salué la victoire fondamentale de la Chine dans la bataille contre le nouveau coronavirus, a sincèrement remercié celle-ci pour l'envoi de fournitures médicales à la France et la mobilisation de ressources pour répondre aux besoins de la France en matière d'approvisionnement en fournitures médicales, et a évalué en termes positifs la coopération entre les deux pays dans le domaine de la lutte contre l'épidémie.

La situation épidémique en France s'aggrave, a-t-il dit, ajoutant que son pays est disposé à tirer parti de l'expérience de la Chine pour prévenir et contenir la propagation du coronavirus et adopter des mesures fortes et efficaces pour vaincre l'épidémie le plus rapidement possible.

Pour sa part, M. Wang a déclaré que l'épidémie est apparue dans plusieurs pays et régions du monde, que la France est également confrontée au défi du COVID-19, et que la Chine a exprimé sa sincère sympathie sur ce point.

Le chef de la diplomatie chinoise a exprimé sa conviction que sous la direction du président Emmanuel Macron, la France gagnera finalement et définitivement la bataille contre le virus.

La Chine et la France peuvent s'enorgueillir d'une tradition de soutien mutuel, a également noté M. Wang, ajoutant que la Chine n'oubliera jamais le précieux soutien et l'aide de la France au peuple chinois dans sa lutte contre le nouveau coronavirus.

Agissant au nom de l'amitié sino-française, la Chine a surmonté ses propres difficultés pour envoyer un lot de fournitures médicales en France, a déclaré M. Wang. Sur les contenants de ces fournitures médicales, il est écrit en chinois : "Bien qu'elles soient éloignées l'une de l'autre, l'amitié qui lie la Chine et la France est plus solide que l'or et la pierre", ce qui illustre clairement l'amitié entre les deux pays, qui consiste à partager les souffrances et la joie, et à s'entraider, a-t-il ajouté.

La Chine mettra tout en oeuvre pour offrir à la France l'assistance nécessaire à ses besoins en matière d'approvisionnement, renforcera le partage d'expériences dans le domaine de la santé et de la prévention de l'épidémie par le biais de vidéoconférences et d'autres moyens, et développera la coopération bilatérale dans la prévention et le contrôle des maladies infectieuses émergentes, la virologie, la recherche sur les vaccins et d'autres domaines, a indiqué le ministre chinois.

M. Wang a également rappelé que l'épidémie est l'ennemi commun de l'humanité, et que cela nécessite une réponse conjointe de la communauté internationale.

Depuis le tout début, la Chine a partagé des informations sur la lutte contre l'épidémie avec la communauté internationale dans un esprit d'ouverture et de transparence et avec une attitude responsable, permettant de gagner un temps précieux pour que les autres pays puissent prévenir et contrôler l'épidémie, a-t-il souligné.

Désormais, a-t-il poursuivi, la Chine, qui défend l'esprit d'une communauté de destin pour l'humanité, fournit de différentes formes de soutien à près de 100 pays pour lutter contre l'épidémie, notamment en faisant don de fournitures médicales indispensables, en partageant son expérience en matière de prévention et de contrôle, et en envoyant des équipes d'experts.

Malheureusement, a-t-il ajouté, certains pays ont tenté de politiser l'épidémie, d'étiqueter le virus et de stigmatiser la Chine. De tels actes ne sont pas propices à l'unité de la communauté internationale et entraveront gravement les efforts conjoints de tous les pays pour lutter contre l'épidémie. Ils doivent donc faire l'objet d'une opposition ferme, a-t-il déclaré.

Dans le même temps, M. Wang a rappelé qu'un grand nombre de Chinois d'outre-mer, et notamment des étudiants, travaillent, étudient et vivent en France. En tant que messagers de l'amitié sino-française, ils sont prêts à contribuer à la promotion de la coopération bilatérale, a-t-il assuré.

Face aux défis posés par l'épidémie, l'Ambassade de Chine en France leur a fourni et continuera de leur fournir des soins et une assistance, a déclaré M. Wang, qui a aussi exprimé l'espoir que le gouvernement français accordera une attention particulière à leur santé et à leur sécurité, leur fournissant toute l'assistance nécessaire en matière de protection et de garantie médicale.

Pour sa part, Jean-Yves Le Drian a déclaré que la France attachait une grande importance à la santé et à la sécurité des Chinois d'outre-mer et leur fournira sans le moindre doute assistance et soins, en particulier aux étudiants chinois.

Suggest To A Friend
  Print