Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le ministre des Affaires étrangères chinois s'entretient par téléphone avec le secrétaire général de l'ASEAN sur le COVID-19
2020-04-24

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu vendredi une conversation téléphonique avec Lim Jock Hoi, secrétaire général de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-est (ASEAN) sur la lutte contre le nouveau coronavirus.

Depuis le début de l'épidémie de COVID-19, la Chine et l'ASEAN, en tant que voisins et amis, se sont associés pour lutter contre la pandémie avec un soutien et une aide mutuels, ce qui témoigne de l'importance stratégique des relations Chine-ASEAN, a déclaré M. Wang.

La Chine, a dit le chef de la diplomatie chinoise, apprécie les efforts déployés par le secrétariat et le secrétaire général de l'ASEAN pour promouvoir la coopération régionale en matière de lutte contre l'épidémie, ajoutant que l'année prochaine marquera le 30e anniversaire des relations de dialogue Chine-ASEAN, et que la Chine est prête à considérer cet anniversaire comme une opportunité de hisser les relations bilatérales à un nouveau niveau.

M. Wang a également rappelé que les dirigeants de l'ASEAN, de la Chine, du Japon et de la Corée du Sud ont organisé avec succès une réunion sur la lutte contre le COVID-19 et sont parvenus à d'importants consensus, envoyant un message positif selon lequel les pays d'Asie de l'est surmonteront les difficultés en restant solidaires.

Le ministre a indiqué que la Chine était disposée à travailler avec toutes les parties pour mettre en œuvre les résultats de la réunion, s'unir pour constituer une force conjointe, explorer la mise en place d'une prévention et d'un contrôle régionaux communs, partager les expériences en matière de prévention et de traitement, et coopérer dans la recherche et mise au point de médicaments et de vaccins.

La Chine, a dit M. Wang, continuera de fournir du matériel de lutte contre l'épidémie aux pays de l'ASEAN en fonction de leurs besoins et soutiendra l'ASEAN dans la mise en place d'un fonds de réponse au COVID-19.

Selon M. Wang, tout en prévenant et en contrôlant strictement l'épidémie, la Chine et l'ASEAN devraient aussi prendre des mesures pour rétablir progressivement l'ordre économique et social normal, maintenir le flux de personnes et de logistique nécessaire, assurer la stabilité de la chaîne industrielle et de la chaîne d'approvisionnement régionales et soutenir la signature du Partenariat économique régional global (RCEP) au plus vite, afin de promouvoir en permanence l'intégration économique régionale.

Le ministre a encore souligné que le rôle de l'Organisation mondiale de la santé est essentiel et indispensable alors que les pays du monde luttent contre le coronavirus, ajoutant que toute action qui diffame l'OMS et sape la coopération mondiale est inacceptable et doit être condamnée.

Pour sa part, la Chine travaillera avec l'ASEAN pour soutenir conjointement le rôle moteur de l'OMS dans la lutte contre l'épidémie, a indiqué M. Wang.

La Chine a établi des relations matures et stables avec les pays de l'ASEAN, a-t-il poursuivi, notant que toute question peut être correctement traitée par le dialogue sur un pied d'égalité et des consultations amicales.

Enfin, M. Wang s'est dit convaincu que les tentatives de certaines forces extérieures de semer la discorde entre la Chine et les pays de l'ASEAN ne seront pas soutenues et sont vouées à l'échec.

De son côté, M. Lim a exprimé sa gratitude pour l'assistance et le soutien de la Chine aux efforts de lutte contre l'épidémie de l'ASEAN.

Il a déclaré que l'ASEAN est prête à se coordonner étroitement avec la Chine pour mettre en œuvre les résultats de la réunion spéciale des dirigeants de l'ASEAN, de la Chine, du Japon et de la Corée du Sud sur le COVID-19 afin de gagner ensemble et au plus vite la bataille contre le COVID-19, favoriser la reprise et le développement de l'économie, faire progresser l'interconnectivité durable et s'engager à conclure l'accord RCEP en temps voulu.

En ce moment critique, a souligné M. Lim, la communauté internationale doit agir de manière solidaire.

Selon M. Lim, l'OMS joue un rôle important, en particulier pour les pays en développement, et elle doit être fermement soutenue.

Rappelant enfin que l'ASEAN et la Chine vont bientôt célébrer le 30e anniversaire de leurs relations de dialogue, il a noté que les relations bilatérales se développent bien et bénéficient de larges perspectives, ajoutant que l'ASEAN est disposée à élargir sa coopération avec la Chine dans divers domaines et à hisser ses relations avec elle à un niveau nouveau et supérieur.

Suggest To A Friend
  Print