Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine appelle à des liens plus solides avec le Cambodge après la pandémie de COVID-19 (MAE)
2020-04-27

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a appelé à ce que le niveau des relations sino-cambodgiennes soit plus élevé encore sitôt la fin de la pandémie de nouveau coronavirus.

Lors d'une conversation téléphonique lundi avec son homologue cambodgien Prak Sokhonn, il a souligné que depuis l'apparition de l'épidémie, les deux pays s'entraidaient dans un esprit de fraternité et avaient bien résisté à la crise. De plus, le Cambodge a offert à la Chine un soutien très ferme dans la période la plus difficile que la Chine a traversée dans sa lutte contre l'épidémie.

Le roi Norodom Sihamoni, ainsi que sa mère, l'ancienne reine Norodom Monineath Sihanouk, ont exprimé leur sympathie au président chinois Xi Jinping et apporté une aide en espèces, tandis le Premier ministre Hun Sen s'est rendu en Chine au beau milieu de l'épidémie pour montrer son soutien, a dit M. Wang.

Le chef de la diplomatie chinoise a rappelé que son pays avait à son tour envoyé au Cambodge sa première équipe officielle d'experts médicaux à destination des pays voisins, ainsi que sa première équipe de conseillers militaires à l'étranger, afin d'apporter du matériel de lutte anti-épidémique et de partager leur expérience en matière de diagnostic et de traitement.

La Chine est ravie de voir que l'épidémie au Cambodge est globalement sous contrôle, a-t-il dit, exprimant sa confiance dans le fait que le peuple cambodgien, sous la direction de Hun Sen, remportera certainement la victoire sur ce fléau.

La Chine partage depuis le tout début les informations relatives à la prévention et à la lutte contre l'épidémie et a mené une coopération internationale active de façon ouverte et transparente, ce qui a été pleinement reconnu par la plupart des pays, dont le Cambodge, a déclaré Wang Yi.

Plus la lutte anti-épidémie de la Chine réussira, plus il faudra s'attendre à une campagne de dénigrement menée contre elle par certains, a-t-il dit, ajoutant que plus la coopération entre la Chine et d'autres pays sera fructueuse, plus l'envie de certains de traquer des défauts sera là. Ce phénomène illustre pleinement leurs préjugés et injustice envers la Chine, a noté le ministre chinois.

La Chine apprécie le Cambodge pour son opposition à la politisation et à la stigmatisation de l'épidémie, ainsi que pour son soutien ferme à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour que celle-ci joue le rôle qui lui incombe dans la lutte contre l'épidémie, a ajouté M. Wang, faisant part de sa conviction que le Cambodge continuera d'adopter une position objective et de faire respecter la justice.

Il a affirmé que l'amitié sino-cambodgienne avait résisté à l'épreuve du temps et à une conjoncture internationale en pleine mutation, se consolidant davantage en pleine pandémie. Les deux parties s'appuient toujours mutuellement sur les questions relatives à leurs intérêts fondamentaux, ce qui sauvegarde non seulement leurs propres bénéfices, mais aussi la justice internationale.

Cette année marque le 20e anniversaire du partenariat stratégique global bilatéral et le premier anniversaire du plan d'action pour la construction d'une communauté de destin sino-cambodgienne. Les deux pays doivent bien travailler pour concrétiser les consensus auxquels sont parvenus leurs dirigeants, lutter contre la pandémie et avoir une coopération pratique afin d'élever les liens bilatéraux à un niveau supérieur après cette épreuve, a souligné M. Wang.

Pour sa part, Prak Sokhonn a félicité la Chine pour les résultats importants qu'elle a obtenus dans sa lutte anti-épidémique et l'a remerciée d'avoir envoyé des experts médicaux et des fournitures médicales.

Il est admirable que la Chine ait fait de grands sacrifices et manifesté un esprit de solidarité dans la lutte contre la pandémie, a-t-il dit, ajoutant que la Chine avait non seulement réussi à contrôler la propagation du virus au niveau national, mais aussi à donner un coup de main dans le monde entier, ce qui montre le véritable esprit de l'internationalisme.

Phnom Penh est prêt à travailler avec Beijing pour renforcer la coopération bilatérale dans des domaines clés afin de porter le partenariat bilatéral à un niveau plus élevé, a souligné le chef de la diplomatie cambodgienne.

Le COVID-19 représente une menace pour toute l'humanité. Pour le vaincre, il est impératif que la communauté internationale fasse une, au lieu de se diviser. Le Cambodge s'oppose à l'exploitation de la pandémie pour stigmatiser la Chine et soutient fermement le rôle de premier plan joué par l'OMS dans la lutte contre la pandémie mondiale, a-t-il noté.

Suggest To A Friend
  Print