Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine et la Slovaquie conviennent de renforcer leur coopération et retracer l'origine du COVID-19
2020-05-07

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a salué le nouveau gouvernement slovaque pour avoir donné la priorité au développement des relations sino-slovaques, au cours d'un entretien téléphonique mercredi avec le ministre slovaque des Affaires étrangères et européennes Ivan Korcok.

M. Wang a déclaré que la Chine et la Slovaquie étaient très éloignées et que leurs conditions nationales étaient différentes, mais que leurs deux peuples jouissaient néanmoins d'une amitié durable qui mérite d'être chérie et encouragée.

Il a ajouté que la Chine souhaite que le nouveau gouvernement slovaque dirige son peuple sur une voie de prospérité qui corresponde aux conditions nationales slovaques.

M. Wang a également souligné que la Chine, sur la base du respect mutuel, de l'égalité et des bénéfices partagés, est disposée à approfondir sa coopération avec la partie slovaque dans divers secteurs et à procéder à des échanges d'expérience sur la gouvernance.

Selon lui, la Chine voudrait renforcer sa coordination et sa coopération avec la Slovaquie sur les questions internationales. Il a souligné que la Chine défend toujours le système international centré sur les Nations Unies, préserve l'ordre international sur la base du droit international, promeut le multilatéralisme et s'oppose à l'unilatéralisme.

M. Wang a noté que la pandémie de COVID-19 avait durement frappé l'économie mondiale et que tous les pays étaient confrontés à l'importante tâche de reprendre le travail et la production afin de relancer le développement économique.

Aux côtés de la Slovaquie, la Chine souhaite mener de façon active les travaux de prévention et de contrôle conjoints, reprendre les échanges économiques et commerciaux habituels de manière ordonnée pour strictement empêcher un rebond de l'épidémie, protéger le mécanisme commercial multilatéral et promouvoir la construction d'une économie mondiale ouverte.

M. Wang a fait remarquer que la Chine avait été la première à signaler l'épidémie à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), une preuve de l'attitude responsable de son pays, mais que cela ne signifie pas que le virus soit originaire de Chine.

Le traçage de l'origine du virus devrait être confié aux experts, dont les recherches doivent être effectuées à un niveau international sans obstruction de facteurs politiques, a déclaré M. Wang, ajoutant que toute manipulation politique sur cette question scientifique est futile.

Depuis le début de COVID-19, la partie chinoise a fourni son aide et du matériel médical d'urgence à plus de 150 pays et organisations internationales, a-t-il rappelé.

Ce type d'assistance n'est soumis à aucune condition ou considération géopolitique, c'est une démonstration de l'attitude humanitaire et responsable de la Chine en tant que grand pays et de la mise en œuvre active de sa vision d'une communauté de destin partagé pour l'humanité, a affirmé M. Wang.

La justice et la vérité parlent d'elles-mêmes, ainsi les faits triompheront des mensonges, a-t-il insisté.

L'humanité a évolué de manière à surmonter toutes sortes de virus, a rappelé M. Wang, ajoutant qu'elle finira par vaincre le nouveau coronavirus et saisira cette occasion pour renforcer le système mondial de santé publique et améliorer les capacités en matière de gouvernance de santé publique.

Le ministre slovaque a pour sa part souligné que la Chine et la Slovaquie jouissaient d'une amitié traditionnelle et d'un immense potentiel de coopération. Le nouveau gouvernement slovaque soutiendra toujours la politique d'une seule Chine et donnera la priorité au développement d'une relation amicale avec la Chine et à l'approfondissement de la coopération bilatérale dans le cadre de sa politique étrangère.

M. Korcok a assuré qu'en tant que membre de l'Union européenne, la Slovaquie soutient toujours le multilatéralisme, considère la Chine comme un partenaire de coopération majeur sur la scène internationale et est préparée à renforcer sa coordination et sa coopération avec la Chine dans les affaires internationales.

Il a remercié la Chine pour l'aide opportune qu'elle a apportée à son pays dans la lutte contre le COVID-19 et espère approfondir la communication et la coordination avec la Chine, afin que les deux pays puissent surmonter ensemble l'impact de la pandémie sur leurs économies.

M. Korcok est également d'accord avec M. Wang sur le fait que le traçage de l'origine du virus est une question scientifique qui doit être résolue par les experts en la matière.

Suggest To A Friend
  Print