Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le MAE chinois appelle à une solution juste et raisonnable à la question palestinienne
2020-06-25

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a appelé mercredi à une solution juste et raisonnable au problème palestinien lors d'une intervention par vidéo devant le Conseil de sécurité des Nations Unies.

Cette question a toujours été au coeur de la question du Moyen-Orient et une solution juste et raisonnable constitue une condition préalable à l'avènement de la paix et de la sécurité dans la région, a-t-il dit, indiquant que son pays était profondément préoccupé par la poursuite des tensions israélo-palestiniennes.

M. Wang a estimé que dans la situation actuelle, la proposition en quatre points présentée en 2017 par le président chinois Xi Jinping pour régler la question palestinienne était d'une importance encore plus pratique.

Sur cette base, Beijing entend souligner les quatre points suivants, a-t-il dit.

Il faut d'abord éviter de s'écarter du consensus international. La "solution à deux Etats" est le fondement de l'équité et de la justice internationales et l'histoire ne peut être inversée, selon lui.

La Chine soutien la Palestine dans l'établissement d'un Etat indépendant avec une pleine souveraineté basée sur les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est pour capitale, a dit M. Wang, ajoutant que les droits nationaux du peuple palestinien ne sauraient être bradés.

Parallèlement, le droit à l'existence d'Israël et ses préoccupations légitimes en matière de sécurité nationale devraient également être respectées, a poursuivi le chef de la diplomatie chinoise.

Il a souligné que les résolutions pertinentes des Nations Unies, le principe "terre contre paix" et l'orientation générale de la "solution à deux Etats" devaient être observés et affirmés.

Le dialogue pacifique ne doit pas être abandonné, a insisté Wang Yi, appelant à une reprise rapide d'un dialogue égalitaire entre la Palestine et Israël pour reconstruire une confiance mutuelle, désamorcer les conflits et trouver un moyen de coexister pacifiquement.

Conformément aux résolutions pertinentes des Nations Unies, la question de la Cisjordanie occupée devrait être résolue le plus rapidement possible, a-t-il dit, soulignant que les frontières définitives devaient être délimitées par des négociations pacifiques.

Il a par ailleurs exhorté la communauté internationale à adopter une position objective et juste et à faire des efforts sincères et réels pour le processus de paix au Moyen-Orient, en disant que tout plan qui se détacherait de la voie de la paix dans la région n'apportera pas de paix durable à cette dernière.

Les questions humanitaires ne doivent pas non plus être ignorées, a dit M. Wang, appelant à une levée complète du blocus de Gaza dès que possible, ainsi qu'à une mise en oeuvre sérieuse des obligations stipulées dans le protocole de Paris et d'autres traités internationaux.

Enfin, la communauté internationale devrait soutenir le développement économique de la Palestine et l'oeuvre accomplie par l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient afin d'aider à améliorer la situation humanitaire.

Suggest To A Friend
  Print