Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine exprime son soutien au multilatéralisme lors d'une conférence des Nations Unies
2020-07-18

La Chine soutient les cadres multilatéraux, dont les Nations Unies, pour relever les défis et rechercher une prospérité commune, a déclaré vendredi le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Il a fait ces remarques dans son discours intitulé "Soutenir fermement le multilatéralisme et construire une communauté de destin pour l'humanité" lors d'une conférence de haut niveau du Conseil économique et social des Nations Unies ayant pour thème "Le multilatéralisme après le COVID-19 : de quel type d'ONU avons-nous besoin pour le 75e anniversaire? "

"Il y a soixante-quinze ans, la génération de nos pères a remporté l'épique victoire de la guerre mondiale contre le fascisme au terme d'un combat héroïque", a déclaré M. Wang, ajoutant que les décennies suivantes ont témoingné de la création des Nations Unies qui ont joué un rôle indispensable dans le maintien de la paix et la promotion du développement.

Soixante-quinze ans plus tard, le monde a connu de profonds changements, accentués par l'énorme impact du COVID-19, a-t-il déclaré.

La myriade de défis auxquels la communauté internationale est confrontée a fait prendre conscience du fait qu'il s'agit d'une ère où les intérêts de tous les pays sont interconnectés et que le monde devient "de plus en plus une communauté de destin indivisible", a-t-il poursuivi.

Face aux changements sans précédent survenus en un siècle, le rôle de l'ONU ne peut être que renforcé, au lieu d'être affaibli, tandis que son autorité doit être sauvegardée, a déclaré M. Wang.

Le monde a besoin d'une Organisation des Nations Unies qui sauvegarde la paix et la sécurité mondiales, ainsi que l'équité et la justice, une Organisation des Nations Unies qui prône la coexistence harmonieuse entre les différents races, systèmes et cultures, une Organisation des Nations Unies qui se fait le porte-drapeau du développement commun en s'attaquant au fossé Nord-Sud, et une Organisation des Nations Unies qui se tient au courant de l'actualité et répond efficacement aux défis mondiaux, a fait remarquer M. Wang.

M. Wang a présenté à cette occasion les quatre propositions suivantes :

Premièrement, le monde doit soutenir le multilatéralisme, et rejeter l'unilatéralisme et le protectionnisme. "Nous devons toujours nous tenir du côté du multilatéralisme et de la justice internationale. Nous devons défendre le système international construit autour des Nations Unies, sauvegarder le régime commercial multilatéral centré sur l'Organisation mondiale du commerce et accélérer la mise en oeuvre de l'Agenda 2030 du développement durable et de l'Accord de Paris sur le changement climatique. Nous devons dire non à l'unilatéralisme. Nous devons nous opposer à tout acte consistant à se détourner des organisations et des traités internationaux ou à les remplacer par quelque chose qui sort de nulle part. Personne ne doit contester ou saper les règles universellement reconnues par intérêt égoïste", a-t-il déclaré.

Deuxièmement, le monde doit soutenir une démocratie plus forte dans les relations internationales et rejeter l'hégémonisme et les jeux de pouvoir. "Les questions qui ont une importance internationale doivent être traitées par le biais de consultations entre les nations et les gouvernements. Tout pays qui prétend que ses propres intérêts doivent toujours passer en premier et être placés au-dessus des intérêts communs de la communauté mondiale est voué à l'échec. Les normes fondamentales régissant les relations internationales, telles que le respect de la souveraineté nationale, de l'indépendance et de l'intégrité territoriale et la non-ingérence dans les affaires intérieures, doivent être respectées par tous", a-t-il déclaré.

"Les pays, quels que soient leur taille, leur force et leur richesse, sont égaux. La consultation, la coopération et le bénéfice pour tous devraient être notre principe directeur", a-t-il poursuivi, ajoutant : "Le dialogue et la consultation doivent être la voie à suivre pour résoudre les différences et les différends, plutôt que des actions unilatérales injustifiées telles que l'embargo économique, les sanctions financières, les actes d'intimidation et les jeux de pouvoir, et encore moins l'ingérence grossière dans les affaires intérieures d'autres pays", a-t-il déclaré.

Troisièmement, le monde doit sauvegarder l'ordre international fondé sur le droit international et rejeter les actes illégaux et la politique de deux poids deux mesures. "Nous devons fermement défendre les buts et principes de la Charte des Nations unies. Nous avons besoin d'un ensemble unique de règles, et non de politique de deux poids deux mesures ou d'une application sélective de ces règles. Il est inacceptable d'utiliser l'état de droit comme prétexte pour porter atteinte aux droits et intérêts légitimes d'autres pays ou même saper la paix et la stabilité", a déclaré M. Wang.

Quatrièmement, le monde doit appeler à la solidarité et à la coopération et rejeter la vanité et les pratiques protectionnistes. "Dans la lutte contre l'épidémie, nous devons toujours suivre une approche axée sur les êtres humains et faire passer la vie avant tout. Le monde doit se rassembler et apporter à l'Organisation mondiale de la santé son plein soutien dans l'exercice de son rôle statutaire. Toute politisation, stigmatisation ou tentative d'attribuer un label au virus doit être rejetée, tout comme les boucs émissaires et les transferts de responsabilité sur les autres", a-t-il ajouté.

La Chine, a rappelé le chef de la diplomatie chinoise, est un défenseur et un praticien ardent du multilatéralisme, elle a toujours soutenu l'ONU pour qu'elle joue un rôle actif, et maintenu son autorité et sa stature.

Face à la pandémie de COVID-19, la Chine soutient pleinement le travail de l'ONU et mettra pleinement en oeuvre les actions annoncées par le président Xi Jinping lors de la 73e Assemblée mondiale de la santé afin de contribuer aux efforts mondiaux contre la pandémie dans la mesure de ses moyens, a encore noté M. Wang.

La Chine, a conclu le ministre, est prête à travailler avec toutes les parties conformément à la tendance de l'époque et guidée par le multilatéralisme, et à construire un monde post-COVID-19 ouvert, inclusif, propre et beau qui jouit d'une paix, d'une sécurité et d'une prospérité durables pour tous.

Suggest To A Friend
  Print