Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine et la Russie s'engagent à poursuivre leur coopération et rejettent l'unilatéralisme des Etats-Unis
2020-07-18

Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, a eu une conversation téléphonique avec son homologue russe Sergueï Lavrov vendredi, au cours de laquelle les deux parties ont exprimé leur soutien au renforcement de la coordination et de la coopération entre les deux pays.

Selon M. Wang, l'orientation stratégique des deux chefs d'Etat est le plus grand avantage politique des relations sino-russes.

Après le succès du référendum organisé par la Russie la semaine dernière, les deux chefs d'Etat se sont à nouveau entretenus au téléphone, confirmant leur ferme soutien l'un envers l'autre et notant qu'ils considèrent les relations sino-russes comme la priorité absolue de la politique étrangère des deux pays, a dit M. Wang.

Les deux parties, a-t-il poursuivi, doivent poursuivre la mise en œuvre du consensus auquel sont parvenus les deux chefs d'Etat, maintenir l'élan des échanges à tous les niveaux, approfondir la coopération pratique anti-épidémique, et renforcer leur coordination stratégique dans les grandes affaires internationales et régionales.

M. Wang a également noté que les Etats-Unis pratiquaient une politique brutale dite "l'Amérique d'abord", et poursuivaient leur politique d'égoïsme, d'unilatéralisme et d'intimidation à l'extrême.

En rejetant leurs propres responsabilités sur les autres, les Etats-Unis se sont servis de l'épidémie pour salir d'autres pays et rejeter leur propre faute de toutes les manières possibles, créant même des points chauds et suscitant des confrontations dans les relations internationales, a déclaré M. Wang, ajoutant que Washington a perdu son sens de la raison, sa moralité et sa crédibilité.

Selon M. Wang, les Etats-Unis ont aussi ravivé leur tristement célèbre maccarthysme et sa mentalité dépassée de guerre froide dans leur politique envers la Chine, provoqué délibérément une confrontation idéologique et franchi la ligne rouge du droit international et des normes de base régissant les relations internationales.

La Chine ne sera pas induite en erreur par un petit nombre de forces anti-chinoises aux Etats-Unis, et elle défendra fermement ses intérêts légitimes et sa dignité, a réitéré M. Wang.

En tant que pays responsables majeurs, la Chine et la Russie doivent non seulement hisser leurs relations bilatérales à un niveau supérieur, mais également soutenir tous les pays ayant une position objective et équitable pour rejeter toute action destructrice pour l'ordre international et contraire aux tendances historiques, sauvegarder conjointement la paix et la stabilité mondiales, maintenir la justice internationale et préserver le développement mondial, a indiqué M. Wang.

Pour sa part, M. Lavrov a déclaré que la Russie était disposée à suivre les orientations du consensus atteint par les deux chefs d'Etat, à renforcer la coopération pragmatique entre la Russie et la Chine dans le contexte de la prévention et du contrôle réguliers de l'épidémie, et à promouvoir la synergie entre l'Union économique eurasiatique et la construction de "la Ceinture et la Route".

En tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies et pays responsables majeurs, la Russie et la Chine doivent renforcer davantage leur coordination et leur coopération dans les affaires internationales et sauvegarder le droit international et les intérêts communs des deux pays, a indiqué M. Lavrov.

Il a affirmé que les Etats-Unis avaient toujours cru à l'exception et à l'égoïsme américains, rappelant qu'ils avaient récemment jeté bas les masques et étaient prêts à menacer ou à imposer des sanctions contre d'autres.

La Russie s'oppose à l'unilatéralisme dans les affaires internationales, a réaffirmé M. Lavrov.

Les deux responsables ont également eu un échange de vues approfondi sur la tenue d'un sommet des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, le maintien de la stabilité stratégique internationale, ainsi que le développement de la situation régionale et les sujets sensibles internationaux d'intérêt commun.

Suggest To A Friend
  Print