Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi rencontre le Ministre allemand des Affaires étrangères par liaison vidéo
2020-07-24

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a rencontré le Ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas le 24 juillet 2020 par liaison vidéo.

M. Wang a déclaré que, depuis le début du Covid-19, les dirigeants des deux pays avaient maintenu une communication étroite par téléphone et par visioconférence, montrant la voie à suivre pour les relations Chine-Allemagne et Chine-UE. Il a exhorté les deux parties à mettre activement en œuvre le consensus politique atteint par les dirigeants des deux pays et à assurer un développement sain et stable des relations sino-allemandes. Il a également appelé les deux pays à promouvoir conjointement le multilatéralisme, à contrecarrer les actes d'unilatéralisme et à injecter plus de stabilité et d'énergie positive dans le monde. A cette fin, M. Wang a présenté les trois propositions suivantes :

« Premièrement, relancer le dialogue Chine-Allemagne à tous les niveaux et dans tous les domaines et mettre en valeur tous les mécanismes de dialogue et de consultation de manière active et flexible. Les deux Ministères des Affaires étrangères peuvent jouer leur rôle dans la reprise des échanges.

Deuxièmement, reprendre la coopération pragmatique le plus rapidement possible et maintenir conjointement la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales. Figurant parmi les premiers au monde à mettre en place une "voie rapide", les deux pays doivent coordonner davantage leurs efforts de réponse au Covid-19 afin de créer de meilleures conditions pour l'élargissement des échanges interpersonnels et l'augmentation des vols.

Troisièmement, intensifier l'interaction et la coordination dans les affaires multilatérales. Les deux pays doivent renforcer la coopération dans les affaires relatives aux Nations unies, mettre en œuvre le consensus atteint lors du Sommet extraordinaire des dirigeants du G20 et promouvoir la coopération internationale contre le Covid-19, notamment en aidant l'Afrique et d'autres régions moins développées à lutter contre le virus et en renforçant la collaboration et le partage d'expériences dans la recherche et le développement de vaccins. »

« La Chine considère toujours l'UE et les relations Chine-UE dans une perspective positive et constructive, soutient toujours le processus d'intégration européenne, soutient le développement et la croissance de l'UE et se félicite d'un rôle encore plus important de l'UE sur la scène internationale. La clé des relations sino-européennes saines est que les deux parties aient une perception globale, objective et précise de l'autre partie », a souligné M. Wang. Il a réaffirmé que les deux parties avaient beaucoup plus de consensus que de divergences et beaucoup plus de domaines de coopération que de concurrence. « Les échanges entre les deux parties doivent être une interaction positive qui profite aux deux parties, et non un jeu à somme nulle avec une partie bénéficiant de tous les avantages. La Chine et l'UE sont des partenaires de coopération et non des rivaux systémiques. La Chine espère renforcer davantage ses relations avec l'UE au cours de la présidence allemande de l'UE, et travaillera avec l'UE pour planifier le programme politique majeur dans les relations bilatérales pour les prochaines étapes, approfondir la coopération sur le changement climatique et envoyer un signal positif en faveur de la coopération Chine-UE pour préserver le multilatéralisme et améliorer la gouvernance mondiale », a souligné M. Wang.

M. Maas a exprimé sa sympathie au peuple chinois touché par les inondations. Il a souligné que l'Allemagne attachait une grande importance à ses relations avec la Chine. « Face au défi mondial posé par le Covid-19, les deux pays ont maintenu une communication étroite, avec un dialogue et une coopération fructueux. L'Allemagne salue l'engagement de la Chine à faire du vaccin contre le Covid-19 un bien public mondial lorsqu'il sera disponible, et se tient prête à renforcer la collaboration en matière de recherche et de développement de vaccins avec la Chine pour améliorer l'accessibilité des vaccins. L'Allemagne soutient fermement le multilatéralisme et l'OMS et accroîtra considérablement le soutien financier à l'organisation », a déclaré M. Maas. « La partie allemande mettra pleinement en valeur les mécanismes de dialogue et de consultation existants pour renforcer le dialogue et la communication stratégiques avec la Chine, et travaillera avec la Chine sur la reprise économique post-Covid-19. Elle est disposée à augmenter le nombre de vols commerciaux et charters en menant à bien la prévention et le contrôle, afin de faciliter les voyages essentiels entre les deux pays », a poursuivi M. Maas. « En tant que pays assumant la présidence tournante de l'UE, l'Allemagne attache une grande importance aux relations UE-Chine et travaillera avec la Chine pour planifier les échanges entre les dirigeants européens et chinois pour les prochaines étapes, améliorer la coordination sur le changement climatique, renforcer la coopération sur les marchés tiers en Afrique, et contribuer à promouvoir le développement des relations UE-Chine », a souligné M. Maas.

Les deux parties ont également échangé leurs points de vue sur les négociations de l'accord d'investissement Chine-UE. Elles sont convenues que, dans le contexte actuel caractérisé par la montée de l'unilatéralisme et du protectionnisme, les deux parties devront accélérer les négociations pour conclure au plus tôt un accord d'investissement global, équilibré et de haut niveau.

Suggest To A Friend
  Print