Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine et les Pays-Bas devraient promouvoir l'ouverture mutuelle à l'ère post-épidémique (Wang Yi)
2020-08-27

L'ouverture mutuelle est une caractéristique des relations sino-néerlandaises et constitue un moyen important d'assurer des progrès communs, et devrait donc être promue à l'ère post-épidémique, a estimé mercredi le conseiller d'Etat et ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi.

La visite d'un ministre chinois des Affaires étrangères en Europe a eu lieu après l'éclatement de l'épidemie, ce qui montre la confiance de la Chine dans les Pays-Bas pour surmonter l'épidémie ainsi que ses attentes pour la poursuite du développement des relations sino-néerlandaises, a noté M. Wang lors d'une rencontre avec son homologue néerlandais Stef Blok.

M. Wang a indiqué que la Chine était prête à travailler avec les Pays-Bas à défendre le multilatéralisme et à donner l'exemple en matière de préservation du libre-échange, de maintien de l'ouverture mutuelle et de défense de la concurrence loyale de manière à contribuer conjointement à faciliter la reprise de l'économie mondiale et à répondre aux défis mondiaux.

La Chine est disposée à travailler avec les Pays-Bas pour approfondir la coopération dans les domaines traditionnels tels que l'agriculture, la conservation de l'eau, l'aérospatiale, l'éducation et la recherche scientifique, et exploiter le potentiel de coopération dans les domaines émergents, y compris la biomédecine, le commerce électronique transfrontalier et le développement vert, a-t-il précisé.

Notant que les Pays-Bas sont une plaque tournante du transport international, M. Wang a affirmé que la Chine voudrait renforcer la synergie entre l'Initiative la Ceinture et la Route avec la partie néerlandaise, et construire conjointement un passage maritime rapide entre le port de Rotterdam et les ports chinois.

La Chine va encore élargir son niveau d'ouverture et construire un nouveau système économique ouvert de plus haut niveau, a-t-il poursuivi, invitant les entreprises néerlandaises à saisir cette occasion et à participer activement à la troisième Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE).

Par ailleurs, M. Wang a souhaité que la partie néerlandaise fournisse aux entreprises chinoises un environnement commercial équitable, juste, ouvert et non discriminatoire.

Il a souligné que face à l'impact de l'épidémie et aux défis de l'unilatéralisme, la Chine et l'Union européenne devraient renforcer leur coordination, approfondir leur coopération et envoyer conjointement un signal positif pour défendre le multilatéralisme, renforcer la gouvernance mondiale et construire une économie mondiale ouverte.

La Chine est prête à travailler avec la partie européenne pour organiser conjointement des échanges de haut niveau Chine-Europe au second semestre de l'année, achever la négociation d'un accord d'investissement Chine-UE avant la fin de l'année et approfondir le dialogue et la coopération dans des domaines tels que l'économie et le commerce, le changement climatique, le développement durable, le numérique et la lutte anti-épidémique, a-t-il ajouté.

M. Wang a par ailleurs exprimé son souhait que les Pays-Bas continuent de jouer un rôle actif dans la promotion du développement durable, sain et stable des relations Chine-UE.

Pour sa part, M. Blok a déclaré que les relations entre les Pays-Bas et la Chine étaient ouvertes et que les deux pays maintenaient toujours une coopération solide.

Les Pays-Bas, a-t-il dit, sont prêts à maintenir l'élan des échanges de haut niveau avec la Chine, à renforcer la coopération dans divers domaines, à continuer de travailler ensemble pour lutter contre l'épidémie afin d'accélérer la reprise économique des deux pays.

M. Blok a affirmé que son pays était d'accord pour défendre le multilatéralisme et le libre-échange, et qu'il était disposé à renforcer la coordination avec la Chine dans les affaires internationales, à relever conjointement les défis mondiaux tels que le changement climatique, à préserver un système de libre-échange ouvert et à apporter à apporter des bénéfices mutuels.

Il a souligné que les relations Europe-Chine étaient très importantes et que les Pays-Bas sont déterminés à parvenir à un accord d'investissement UE-Chine.

Les deux parties ont également eu un échange de vues approfondi sur des questions internationales et régionales d'intérêt commun.

Suggest To A Friend
  Print