Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient avec la Ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Soreide
2020-08-28

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu avec la Ministre norvégienne des Affaires étrangères Ine Eriksen Soreide à Oslo, le 27 août, heure locale.

« Alors que la pandémie de Covid-19 n'est pas terminée dans le monde, les échanges en tête-à-tête entre la Chine et la Norvège démontrent la confiance des deux pays dans la victoire contre le virus. Cela montre également leur volonté de reprendre méthodiquement les échanges humains et de redémarrer la coopération mutuellement bénéfique dans divers domaines, dans le contexte de la prévention et du contrôle réguliers du Covid-19 », a déclaré M. Wang. « La Chine et la Norvège doivent renforcer la solidarité, la coordination et la coopération, afin de jouer un rôle constructif pour promouvoir la reprise économique mondiale et relever les défis mondiaux », a souligné M. Wang.

M. Wang a fait trois propositions pour approfondir les relations sino-norvégiennes : « Premièrement, maintenir la dynamique du développement sain et stable des relations bilatérales. Les deux pays devraient adhérer au principe du respect mutuel et du traitement d'égal à égal, prendre sérieusement en compte les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de chacun, traiter correctement les questions sensibles concernées et veiller à ce que l'amélioration durement acquise des relations bilatérales ne soit pas à nouveau perturbée. Deuxièmement, maintenir le principe de la coopération mutuellement avantageuse. Les deux pays bénéficient d'un potentiel et d'un espace énormes de coopération. La Chine est prête à travailler avec la Norvège pour achever les négociations sur un accord de libre-échange bilatéral le plus tôt possible, discuter de la signature d'un document sur l'établissement d'un "partenariat bleu", renforcer la coopération dans des domaines comme les sports d'hiver et fournir un environnement commercial équitable, juste, ouvert et non discriminatoire pour les entreprises de l'autre partie. Troisièmement, maintenir le multilatéralisme. En tant que bénéficiaires et champions de la mondialisation, du multilatéralisme et du libre-échange, la Chine et la Norvège s'opposent à l'unilatéralisme et au protectionnisme. Les deux parties doivent sérieusement mettre en œuvre le Programme de développement durable à l'horizon 2030, promouvoir la mise en œuvre effective de l'Accord de Paris sur le changement climatique et construire conjointement une économie mondiale ouverte. L'initiative "la Ceinture et la Route" est devenue la plus grande plate-forme de coopération internationale au monde. La Chine est prête à travailler avec la Norvège pour explorer les moyens de renforcer la coopération dans le cadre de "la Ceinture et la Route" et promouvoir la connectivité et la reprise économique sur le continent eurasien. »

Mme Soreide a déclaré que les divers milieux norvégiens accordent de l'importance à la coopération avec la Chine et pensent que la reprise des échanges avec la Chine dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 est très importante pour la Norvège. « La Norvège espère renforcer la R&D sur les vaccins et la coopération maritime avec la Chine, achever rapidement les négociations sur l'accord de libre-échange entre les deux pays, et renforcer les échanges et la coopération dans le domaine des sports d'hiver ; et elle soutient la Chine dans l'organisation de Jeux olympiques d'hiver réussis en 2022. La Norvège attache de l'importance aux intérêts et aux préoccupations de la Chine et est prête à discuter des sujets concernés avec la Chine dans un esprit de respect mutuel. La Norvège soutient le multilatéralisme et préconise la promotion du libre-échange dans le monde et le maintien de l'ordre international. Compte tenu de l'instabilité croissante dans le monde, la Norvège espère s'engager davantage dans la coopération avec la Chine et d'autres membres de la communauté internationale », a souligné Mme Soreide.

Les deux parties ont également procédé à un échange de vues approfondi sur des questions internationales et régionales d'intérêt commun.

Suggest To A Friend
  Print