Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Le MAE chinois appelle la Chine et la Norvège à approfondir leur coopération dans l'ère post-pandémique
2020-08-28

La Chine et la Norvège devraient se féliciter du développement solide et stable de leurs relations ces dernières années et favoriser une coopération mutuellement bénéfique dans l'ère post-pandémique, tout en défendant ensemble le multilatéralisme, a souhaité jeudi le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi, en tournée en Europe.

Il a tenu ces propos lors d'une rencontre avec la presse avec la ministre norvégienne des Affaires étrangères, Ine Marie Eriksen Soreide.

Il s'agissait de la première visite en Norvège d'un ministre chinois des Affaires étrangères en 15 ans et de la première visite pour lui dans ce pays depuis que la pandémie a frappé l'Europe, a noté M. Wang.

Qualifiant ses entretiens avec Mme Soreide de "fructueux", il a déclaré que pour contribuer à accélérer la reprise économique mondiale et à améliorer la gouvernance mondiale, trois principes devraient être appliqués à l'avenir dans les relations bilatérales.

Tout d'abord, la Chine et la Norvège doivent continuer à favoriser un développement solide et stable de leurs relations.

Bien que la Chine et la Norvège soient éloignées l'une de l'autre et connaissent des conditions nationales différentes, les relations bilatérales peuvent continuer de connaître un développement régulier et soutenu reposant sur un socle politique plus solide tant que les deux pays continueront de se respecter, se traiter d'égal à égal et prennent dûment en compte les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de l'autre, a indiqué le ministre chinois.

Deuxièmement, les deux pays devraient continuer d'avoir une coopération mutuellement bénéfique.

Il a appelé les deux parties à accélérer les négociations sur un accord de libre-échange et à parvenir à conclure celui-ci au plus tôt, ce qui, face à la pandémie, sera essentiel pour promouvoir la coopération économique et commerciale entre les deux pays et maintenir une chaîne d'approvisionnement mondiale ouverte et interconnectée.

Beijing attache de l'importance au dossier des exportations norvégiennes de produits de mer vers la Chine et est disposée à établir des canaux de communication avec Oslo afin de faciliter davantage ces exportations tout en garantissant la sécurité alimentaire, a-t-il ajouté.

En outre, les deux nations travailleront à l'établissement d'un mécanisme de coopération et de dialogue en matière maritime et discuteront de la signature d'accords dans le cadre du Partenariat Bleu, a déclaré M. Wang, ajoutant qu'elles devraient aussi signer un protocole d'accord de coopération culturelle intergouvernementale et des conventions fiscales le plus tôt possible, ainsi que renforcer leur coopération dans les sports d'hiver.

Troisièmement, les deux pays devraient défendre ensemble le multilatéralisme.

Faisant l'éloge du rôle unique de la Norvège dans les affaires internationales, le ministre chinois a noté que son pays et la Norvège étaient à la fois les bénéficiaires et les partisans de la mondialisation, du multilatéralisme et du libre-échange et se sont toujours opposés à l'unilatéralisme et au protectionnisme.

Beijing félicite la Norvège pour son élection au Conseil de sécurité des Nations Unies en tant que membre non permanent pour 2021-2022 et se tient prête à établir des mécanismes de consultation avec Oslo à l'égard des dossiers de politique multilatérale, a-t-il poursuivi.

La Chine est disposée à avoir une coopération plus étroite avec la Norvège dans des cadres multilatéraux tels que l'ONU et l'Organisation mondiale du commerce (OMC), ainsi que sur des dossiers tels que la médiation de paix et l'aide au développement, a déclaré Wang Yi.

Les deux pays pourraient aussi travailler en étroite collaboration à la pleine mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et à la mise en œuvre effective de l'Accord de Paris sur le changement climatique, a-t-il ajouté.

Après l'Italie et les Pays-Bas, la Norvège est la troisième étape de la première tournée à l'étranger de M. Wang depuis que l'épidémie de nouveau coronavirus s'atténue. Cette tournée officielle en Europe du 25 août au 1er septembre conduira aussi le ministre en France et en Allemagne.

 

Suggest To A Friend
  Print