Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi souligne que les pays ne devraient pas s'immiscer dans les affaires intérieures des autres
2020-09-02

Le Conseiller d'Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi et le Ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas ont rencontré conjointement la presse à Berlin, le 1er septembre 2020, heure locale. Un journaliste a évoqué des questions relatives à la Région administrative spéciale de Hong Kong et à la Région autonome ouïgoure du Xinjiang.

Wang Yi a d'abord présenté, avec des chiffres et des faits, qu'il était légitime et raisonnable pour la partie chinoise d'élaborer la Loi sur la préservation de la sécurité nationale à Hong Kong pour renforcer l'Etat de droit à Hong Kong. Il a exposé les résultats fructueux des mesures de déradicalisation dans le Xinjiang, soulignant que toutes les politiques de la Chine ont obtenu un large soutien du peuple chinois multiethnique, y compris des compatriotes de Hong Kong. « Beaucoup de consensus ont été atteints pendant ce voyage en Europe. Dans le même temps, certains de mes collègues ont posé des questions sur les affaires liées au Xinjiang et à Hong Kong en Chine, tout en soulignant qu'ils respectent la souveraineté de la Chine et qu'ils n'ont pas l'intention de s'immiscer dans les affaires intérieures de la Chine. Je voudrais affirmer les trois points suivants », a déclaré M. Wang.

« Premièrement, le respect mutuel et la non-ingérence dans les affaires intérieures des autres pays devraient être respectés dans les échanges entre Etats, car ce sont des normes fondamentales régissant les relations internationales et des principes énoncés dans la Charte des Nations unies. En vertu de cette prémisse, la partie chinoise est disposée à communiquer avec les pays intéressés par des sujets d'intérêt commun afin d'améliorer la compréhension mutuelle.

Deuxièmement, tout en observant et en commentant les affaires de la Chine, il faut s'appuyer sur les faits et la vérité au lieu de se contenter d'écouter un seul côté de l'histoire, et encore moins répandre des informations erronées. Il est extrêmement irresponsable de répandre des rumeurs, ce qui montre également un énorme manque de respect pour le processus de modernisation réalisé par le peuple chinois.

Troisièmement, nous souhaitons la bienvenue aux amis étrangers en Chine, y compris au Xinjiang et dans d'autres régions. Nous avons invité des groupes de plus de 90 pays à visiter le Xinjiang. Bien qu'ils aient des positions politiques différentes, ils ont tous constaté que ce qu'ils ont vu dans le Xinjiang était différent de ce dont ils avaient entendu parler auparavant. La Chine est ouverte sur le monde, c'est pourquoi les amis de tous horizons sont les bienvenus pour ressentir le développement et les changements de la Chine. Cependant, les gens de tous les groupes ethniques du Xinjiang ne souhaiteront pas la bienvenue à ceux qui viennent avec des préjugés et qui établissent une présomption de culpabilité. »

Suggest To A Friend
  Print