Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine et l'UE souhaitent renforcer leurs relations en progressant dans six domaines, selon le chef de la diplomatie chinoise
2020-09-01

La Chine et l'Union européenne (UE) bénéficient en ce moment d'une excellente opportunité de développer de meilleures relations bilatérales, et les deux parties doivent en conséquence s'efforcer de faire progresser leurs relations dans six domaines, a déclaré mardi le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de Chine, Wang Yi, en visite en Allemagne.

M. Wang a tenu ces propos au cours d'une conférence de presse conjointe avec le ministre allemand des Affaires étrangères Heiko Maas, en réponse à la question d'un journaliste sur ses attentes quant au développement des relations et de la coopération Chine-UE.

Cette année marque le 45e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et l'UE. C'est par ailleurs la première année d'exercice des nouvelles institutions de l'UE, et c'est également une année importante pour l'Allemagne, qui assume à nouveau la présidence du Conseil de l'UE, a souligné M. Wang.

Dans les circonstances actuelles, les relations Chine-UE se trouvent devant d'importantes opportunité de développement, a-t-il déclaré.

En premier lieu, les deux parties doivent se préparer à faire franchir une nouvelle étape aux relations Chine-UE en définissant les futures orientations de leur coopération bilatérale.

En second lieu, la Chine et l'UE doivent conclure avant la fin de l'année les négociations portant sur l'accord global d'investissement Chine-UE, qui sont désormais entrées dans leur phase finale. Les deux parties doivent intensifier leurs efforts, et prendre si nécessaire des décisions politiques qui s'imposent pour trouver une solution aux questions encore en suspens, a-t-il affirmé.

En troisième lieu, les deux parties doivent signer au plus vite le Plan de coopération stratégique Chine-UE 2025, afin de pouvoir définir des feuilles de route et des cadres de travail pour le dialogue et la coopération.

En quatrième lieu, la Chine et l'UE doivent faire progresser sans relâche la coopération internationale en matière de lutte contre le changement climatique, et s'efforcer de prendre de nouvelles mesures à cette fin, a affirmé M. Wang. Il a ajouté que la Chine avait rempli ses engagements en matière de réduction des émissions pour 2020 avec deux ans d'avance sur le calendrier établi, et travaillait maintenant activement sur ses objectifs à moyen et à long terme.

En cinquième lieu, la Chine et l'UE doivent également renforcer leur coopération dans le domaine de l'économie numérique. En matière de développement de l'économie numérique, les deux parties ont en effet chacune leurs propres atouts, mais ont aussi des préoccupations communes. "Nous devons continuer à ouvrir mutuellement nos marchés, à renforcer la coopération dans le secteur technologique, et à travailler à formuler des normes, des règles et des réglementations mondiales dans le domaine numérique", a-t-il poursuivi.

Enfin, les deux parties doivent également renforcer leur soutien aux institutions multilatérales, en soutenant le rôle central des Nations Unies et notamment du Conseil de sécurité dans le maintien de la paix et de la sécurité mondiales, et en accélérant la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030, a ajouté M. Wang.

Le ministre chinois des Affaires étrangères a également déclaré que les deux parties devaient respecter les valeurs fondamentales et les principes de base de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), et soutenir le rôle de leader et de coordinateur de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour aider tous les pays à surmonter la pandémie de COVID-19.

Suggest To A Friend
  Print