Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Les MAE chinois et tadjik discutent de relations bilatérales et de coopération
2020-09-11

Le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a discuté jeudi de relations bilatérales et de coopération lors d'une rencontre avec son homologue tadjik Sirojiddin Muhriddin en marge d'une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) à Moscou.

M. Wang a déclaré que sous la direction stratégique des présidents chinois Xi Jinping et tadjik Emomali Rahmon, les relations bilatérales étaient entrées dans une nouvelle phase et avaient devant elles de larges perspectives de développement.

En tant que partenaire stratégique global du Tadjikistan, la Chine soutient fermement celui-ci dans sa poursuite d'une voie de développement qui convient à ses conditions nationales, en préservant sa souveraineté et sa sécurité ainsi que dans le développement et la revitalisation de son économie, et s'oppose fermement à toute ingérence extérieure dans les affaires intérieures du Tadjikistan, a souligné M. Wang, ajoutant que sur la scène internationale, les deux pays devaient continuer à se soutenir et à défendre leurs intérêts communs.

Le chef de la diplomatie chinoise a rappelé qu'après le déclenchement de la pandémie de nouveau coronavirus, les deux pays avaient fait preuve de solidarité dans la lutte contre ce fléau afin de surmonter ensemble les difficultés et accompli chacun des progrès significatifs.

Sur la prémisse de la prévention et du contrôle de la pandémie, les deux pays devraient faire progresser régulièrement la bonne mise en oeuvre conjointe des projets de l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR), a-t-il noté.

En se concentrant sur l'ère post-pandémique, les deux pays devraient élaborer la coopération dans des domaines clés à une date rapprochée, a poursuivi M. Wang, exhortant les deux parties à tirer parti du rôle du mécanisme de prévention et de contrôle conjoints dans les zones frontalières et à renforcer la capacité de manutention des marchandises par les ports frontaliers pendant la pandémie.

Pour sa part, M. Muhriddin a déclaré que son pays saluait le haut niveau de confiance réciproque et les résultats de la coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays, remerciant la Chine pour son aide antiépidémique et disant apprécier la volonté de la Chine de faire d'un vaccin contre le virus un bien public mondial.

La partie tadjike soutient fermement le principe d'une seule Chine et s'oppose aux attaques et aux calomnies de n'importe quelle force contre la Chine sous couvert de droits de l'Homme, a souligné le ministre tadjik, ajoutant que son pays continuerait de soutenir fermement la Chine.

Notant qu'il était important que le mécanisme de réunion des chefs de la diplomatie de l'OCS, rassemblant cinq pays d'Asie centrale et la Chine, ait été lancé, M. Muhriddin a exprimé la volonté du Tadjikistan de travailler avec toutes les parties pour mettre en œuvre les résultats de la première réunion et faire avancer la construction conjointe de l'ICR ainsi que la coopération dans les autres domaines.

Suggest To A Friend
  Print