Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
La Chine et la Russie doivent renforcer leur coopération dans quatre domaines (MAE chinois)
2020-09-11

La Chine et la Russie doivent renforcer leur coopération dans la lutte contre le nouveau coronavirus et dans d'autres domaines afin de promouvoir les relations bilatérales, a prôné vendredi le conseiller d'Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Après 70 ans d'épreuves, les relations sino-russes sont devenues plus matures, plus stables et plus dynamiques, a-t-il estimé lors d'une conférence de presse à l'issue de son entretien avec son homologue russe Sergueï Lavrov à Moscou.

Louant les accomplissements dans ces relations, M. Wang a dit qu'il fallait "réfléchir profondément aux moyens de maintenir, de consolider et de développer" ce partenariat bilatéral, ajoutant que celui-ci était lié non seulement au développement et à la revitalisation des deux pays et au bien-être de leurs peuples, mais qu'il revêtait aussi une importance exemplaire dans le monde.

Par conséquent, la Chine et la Russie doivent renforcer leur coopération dans quatre domaines, a noté le chef de la diplomatie chinoise.

D'abord, Beijing et Moscou devraient soutenir la coopération internationale dans la lutte contre le nouveau coronavirus, a dit le ministre chinois.

Face à la pandémie, la communauté internationale a besoin d'unité et non d'égoïsme, de collaboration et non de blâme de l'autre. Les deux pays sont disposés à travailler ensemble avec toutes les parties afin de soutenir résolument l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à faire un bon travail dans la normalisation de la prévention et du contrôle de la pandémie, ainsi qu'à faire des futurs vaccins un produit public universellement accessible.

La décision irresponsable de propager un "virus politique", au lieu de contrôler la propagation du nouveau coronavirus, devrait être condamnée afin de créer un environnement politique stable et d'avoir une opinion publique favorable à la coopération internationale dans la lutte contre ce fléau, selon lui.

Deuxièmement, les deux pays devraient servir d'exemple de grandes puissances vivant en harmonie, a indiqué Wang Yi.

En tant que grandes puissances voisines, la Chine et la Russie sont les plus grands pays du monde respectivement en terme de population et de superficie, a-t-il souligné, notant que plus grande est la taille d'un pays, plus grande est sa responsabilité.

Les deux parties vont considérer la mise en œuvre du consensus conclu entre les deux chefs d'Etat comme leur tâche fondamentale, continuer de renforcer la confiance politique mutuelle et la coopération stratégique, faire avancer l'intégration de l'Initiative la Ceinture et la Route (ICR) avec l'Union économique eurasiatique (UEEA), favoriser le développement mutuellement bénéfique de l'ICR et du Grand partenariat eurasiatique, et servir d'exemple pour la coopération entre grandes puissances, a affirmé M. Wang.

Troisièmement, les deux parties devraient être en tête dans le domaine de la science et des technologies de pointe, a-t-il indiqué.

Elles ont d'immenses atouts complémentaires et des potentiels de coopération dans le développement de la science et des technologies. Elles profiteront de l'Année de l'innovation scientifique et technologique entre les deux pays, développeront des projets stratégiques, renforceront leur coopération en matière de transformation des réalisations scientifiques et technologiques, favoriseront les échanges entre peuples et encourageront les entreprises de haute technologie et de l'internet à s'implanter et à investir dans l'autre pays, tout en apportant un soutien scientifique et technologique à la coopération bilatérale pratique, à leurs économies nationales et aux conditions de vie de leurs populations, selon lui.

Quatrièmement, les deux pays devraient préserver l'équité et la justice internationales, a noté Wang Yi.

Cette année marque le 75e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale et de la fondation des Nations Unies. La communauté internationale est confrontée à un défi historique qui la pousse à choisir entre le multilatéralisme et l'unilatéralisme, entre la coopération et la confrontation, a-t-il ajouté.

En tant que membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et grandes économies émergentes, la Chine et la Russie sont prêtes à travailler avec la communauté internationale pour préserver fermement la position clé de l'ONU au coeur du système international, se conformer aux objectifs et aux principes de la Charte de l'ONU, réitérer leur engagement envers le multilatéralisme, réformer activement le système de gouvernance mondiale, préconiser la construction d'une économie mondiale ouverte et travailler ensemble à bâtir une communauté de destin pour l'humanité, a conclu M. Wang.

Suggest To A Friend
  Print