Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Xi Jinping prononce un discours important à la 20e Réunion du Conseil des Chefs d'État de l'Organisation de Coopération de Shanghai
2020-11-10

Le soir du 10 novembre 2020, le Président Xi Jinping a participé à Beijing, par liaison vidéo, à la 20e Réunion du Conseil des Chefs d'État de l'Organisation de Coopération de Shanghai (OCS). Il a prononcé à cette occasion un discours important intitulé « Faire rayonner l'esprit de Shanghai et approfondir la solidarité et la coordination pour construire une communauté d'avenir partagé encore plus solide ». M. Xi a souligné que l'OCS devait faire rayonner l'esprit de Shanghai, intensifier la coopération contre la COVID-19, préserver la sécurité et la stabilité, approfondir la coopération pragmatique, et promouvoir le rapprochement des peuples pour construire conjointement une communauté de santé pour tous, une communauté de sécurité, une communauté de développement, et une communauté d'échanges humain et culturel, afin de contribuer davantage à la construction d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité.

Présidée par le Président russe Vladimir Poutine, dont le pays assume la présidence tournante de l'OCS, cette réunion a vu la participation des dirigeants des autres États membres, à savoir le Premier Ministre indien Narendra Modi, le Président kazakh Kassym-Jomart Tokayev, le Président par intérim du Kirghizistan Sadyr Japarov, le Premier Ministre pakistanais Imran Khan, le Président tadjik Emomali Rahmon, et le Président ouzbek Shavkat Mirziyoyev. Les responsables des organismes permanents de l'OCS, à savoir le Secrétaire général de l'OCS Vladimir Norov et le Directeur du Comité exécutif de la Structure régionale antiterroriste de l'OCS Yevgeniy Sysoev, ont assisté à cet événement, qui a également réuni les dirigeants des pays observateurs de l'OCS, à savoir le Président afghan Mohammad Ashraf Ghani, le Président iranien Hassan Rouhani, le Président mongol Khaltmaa Battulga, et le Premier Ministre bélarus Roman Golovtchenko, ainsi que le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres.

M. Xi Jinping a souligné que depuis sa création, l'OCS avait donné un bel exemple d'un nouveau type de relations internationales marqué par le respect mutuel, l'équité, la justice et la coopération gagnant-gagnant. Depuis le début de la COVID-19, les différentes parties se sont prêté soutien et aide pour surmonter les difficultés. Cette solidarité a apporté de l'énergie positive au développement régulier de l'OCS et à la coopération internationale contre le coronavirus.

M. Xi a indiqué que la COVID-19 avait accéléré le réajustement de l'échiquier international. Le monde est entré dans une période de turbulence et de transformation. La communauté internationale est devant un enjeu majeur, celui de faire le choix entre le multilatéralisme et l'unilatéralisme, entre l'ouverture et le repli sur soi, et entre la coopération et la confrontation. « Qu'est-ce qui est arrivé à notre monde ? Que devrions-nous faire ? » Voilà les questions auxquelles doit répondre notre génération. L'aspiration de tous les peuples à une vie meilleure s'avère plus ardente, et la tendance générale à la paix, au développement et à la coopération gagnant-gagnant est irrésistible. L'histoire a prouvé et continuera de prouver que le bon voisinage l'emportera sur le mauvais voisinage, que la coopération mutuellement bénéfique remplacera le jeu à somme nulle, et que le multilatéralisme triomphera de l'unilatéralisme.

M. Xi a souligné que dans le contexte actuel, l'OCS devait faire rayonner l'esprit de Shanghai et approfondir la solidarité et la coordination pour contribuer davantage à la stabilité et au développement dans les pays de la région et à la construction d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité.

Premièrement, nous devons intensifier la coopération contre la COVID-19 pour construire une communauté de santé pour tous. Il nous faut renforcer les actions de réponse collective dans la lutte contre le virus pour préserver la sécurité de la santé publique dans la région et dans le monde entier. Nous devons soutenir le rôle leader crucial de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), rejeter la politisation de l'épidémie et l'étiquetage du virus, et combattre ensemble le « virus politique ». La Chine propose la mise en place de lignes de communication directes entre les centres de contrôle et de prévention des maladies des États membres de l'OCS. Elle prendra prioritairement en considération les besoins en vaccins des pays de l'OCS.

Deuxièmement, nous devons préserver la sécurité et la stabilité pour construire une communauté de sécurité. Il nous faut poursuivre le concept de sécurité commune, globale, coopérative et durable et répondre efficacement aux menaces et défis de tous genres. Nous devons soutenir fermement les efforts des pays concernés visant à faire avancer leur agenda politique national majeur en vertu de la loi et dans la stabilité, soutenir fermement les différents pays dans la préservation de la sécurité politique et de la stabilité sociale et nous opposer résolument aux ingérences des forces extérieures, sous quelque prétexte que ce soit, dans les affaires intérieures des États membres. Il nous faut nous attacher au règlement des problèmes et divergences par voie de dialogue et de consultations. Nous devons rester hautement vigilants aux tentatives des forces terroristes, séparatistes et extrémistes de profiter de la situation sanitaire pour créer des troubles et rehausser la qualité de la coopération entre les États membres en matière d'application de la loi et de sécurité. Nous serons heureux de voir les différentes parties participer à l'Initiative mondiale sur la sécurité des données, avancée par la Chine.

Troisièmement, nous devons approfondir la coopération pragmatique pour construire une communauté de développement. Il nous faut continuer de travailler à une plus grande synergie entre l'Initiative « la Ceinture et la Route » d'un côté, et les stratégies nationales de développement et les initiatives de coopération régionale de l'autre, dont l'Union économique eurasiatique, pour fluidifier le circuit économique dans la région et accélérer la reprise des activités économiques. Les pays de l'OCS doivent accroître les investissements dans les deux sens, renforcer la coopération notamment sur l'économie numérique, l'e-commerce, l'intelligence artificielle, et la ville intelligente. La Chine organisera l'année prochaine à Chongqing un forum Chine-OCS sur l'industrie de l'économie numérique. Nous devons développer ensemble davantage de projets de bien-être social. La Chine soutient la création d'un groupe de travail conjoint de la réduction de la pauvreté au sein de l'OCS.

Quatrièmement, nous devons promouvoir le rapprochement des peuples pour construire une communauté d'échanges humain et culturel. Il nous faut promouvoir l'inspiration mutuelle entre les civilisations, encourager les échanges et la coopération dans les domaines de l'éducation, de la culture, du tourisme, du sport, des médias et des femmes au sein de l'OCS. La partie chinoise accueillera l'année prochaine un forum d'amitié populaire de l'OCS et continuera d'organiser le Campus des jeunes de l'OCS avec 600 jeunes invités pour les trois ans à venir.

M. Xi a indiqué que nous devions œuvrer, par des actions concrètes, à promouvoir le multilatéralisme, observer le principe dit d'« amples consultations, contribution conjointe et bénéfice partagé », perfectionner la gouvernance mondiale et préserver l'ordre international. L'OCS doit étendre son réseau de partenariat pour jouer un rôle plus actif dans les affaires internationales et régionales.

M. Xi a souligné que la Chine travaillait aujourd'hui à un rythme accéléré à mettre en place une nouvelle dynamique de développement et un nouveau système d'économie ouverte et de plus haut niveau. Elle poursuivra résolument la stratégie d'ouverture mutuellement bénéfique. M. Xi a invité les différentes parties à saisir les nouvelles opportunités offertes par le développement de la Chine pour approfondir activement la coopération avec elle.

Pour conclure, M. Xi a lancé un appel : « Dans la perspective du 20e anniversaire de notre Organisation l'année prochaine, portons haut levé l'étendard de l'esprit de Shanghai, approfondissons la coopération et avançons ensemble, en vue d'un plus grand développement de notre Organisation et d'une communauté d'avenir partagé encore plus solide pour nous tous. »

Les dirigeants étrangers participant à la réunion ont hautement apprécié les progrès enregistrés dans la coopération dans divers domaines au sein de l'OCS, notant que la situation internationale actuelle était confrontée aux défis et menaces croissants et que la COVID-19 avait exercé de graves impacts négatifs sur la politique, l'économie et la société à l'échelle mondiale. Les différents pays doivent conjuguer leurs efforts pour lutter conjointement contre l'épidémie, et s'opposer à la stigmatisation d'autres pays sous prétexte du coronavirus. Il faut s'en tenir au multilatéralisme, sauvegarder l'ordre international basé sur la Charte des Nations Unies et le droit international, défendre le système du commerce multilatéral centré sur l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) et basé sur des règles, et promouvoir une économie mondiale ouverte. Les pays doivent rester attachés à l'esprit de Shanghai marqué par la confiance mutuelle, les bénéfices réciproques, l'égalité, les consultations, le respect de la diversité des civilisations et la recherche d'un développement commun et faire avancer la construction d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité. Les pays doivent respecter la voie choisie en toute indépendance par les peuples de divers pays et s'opposer à l'ingérence des forces extérieures dans les affaires intérieures des États membres. Les pays doivent renforcer la coopération dans des domaines tels que le commerce, l'investissement, les capacités de production, le transport, l'énergie, l'innovation et l'économie numérique, améliorer le bien-être social, éradiquer la pauvreté, et approfondir les échanges humain et culturel. Les pays soutiennent la synergie entre l'Initiative « la Ceinture et la Route » et la construction de l'Union économique eurasiatique, coopèrent dans la lutte contre les forces terroristes, séparatistes et extrémistes, travaillent à la sauvegarde de la sécurité des données et la sécurité biologique, œuvrent à régler les différends par voie pacifique à travers les dialogue et consultations, et défendent la sécurité, la stabilité et le développement durable de la région.

La réunion a décidé que le Tadjikistan prendrait la présidence tournante de l'OCS.

La réunion a adopté et publié la Déclaration de Moscou du Conseil des Chefs d'État de l'OCS ainsi qu'une série d'autres déclarations sur la lutte conjointe contre la COVID-19, le 75e anniversaire de la victoire de la Seconde Guerre mondiale, la protection de la sécurité internationale des données, la coopération dans l'économie numérique, la lutte contre la diffusion des idées du terrorisme, du séparatisme et de l'extrémisme sur Internet, et la réponse à la menace des drogues.

Ding Xuexiang, Yang Jiechi, Wang Yi et He Lifeng ont assisté à la réunion.

Suggest To A Friend
  Print