Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi prononce une allocution à la Réception commémorant le 20e anniversaire du Forum sur la Coopération sino-africaine
2020-11-12

Le 12 novembre 2020, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a prononcé une allocution intitulée Ouvrir un nouveau chapitre dans les relations Chine-Afrique sur la base des vingt ans de parcours glorieux à la Réception commémorant le 20e anniversaire du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA).

M. Wang a dit qu'il y avait 20 ans, les dirigeants chinois et africains s'étaient réunis à Beijing pour la première conférence du FCSA, ouvrant une nouvelle page dans les relations sino-africaines. Après 20 ans de développement, le Forum, en phase avec la tendance générale à la paix, au développement et à la coopération, est devenu un étendard de la coopération avec l'Afrique et un bel exemple du multilatéralisme et de la coopération gagnant-gagnant, permettant de consolider considérablement la solidarité et l'amitié sino-africaines, de contribuer considérablement au développement commun de la Chine et de l'Afrique, et de resserrer considérablement les liens d'amitié entre les peuples chinois et africains.

M. Wang a indiqué que durant les 20 dernières années, nous avions assisté à un développement rapide du FCSA, et en même temps, nous avions vu les efforts persévérants du peuple chinois pour réaliser le renouveau national et l'engagement africain pour une Afrique unie et forte. Dans ce parcours historique extraordinaire, nous avons avancé main dans la main et avons montré par nos accomplissements que les pays en développement étaient tout à fait capables de donner une vie meilleure à leurs peuples grâce à un travail persévérant, et que la Chine et l'Afrique pouvaient tout à fait se frayer, par leurs propres efforts, une voie vers le redressement adaptée aux réalités nationales.

M. Wang a souligné que le monde d'aujourd'hui traversait des transformations inédites depuis un siècle. Le réajustement de l'ordre international s'est accéléré en raison de la COVID-19. Comment porter les relations sino-africaines à une nouvelle hauteur pour répondre à l'exigence de notre temps ? Comment assurer à la coopération sino-africaine une nouvelle dynamique et une meilleure qualité ? Comment relever les défis pour réaliser un développement innovant du FCSA ? Pour répondre à toutes ces questions, la partie chinoise a avancé une proposition en quatre points pour en discuter avec les amis africains :

Premièrement, nous devons renforcer la solidarité pour construire une communauté d'avenir partagé Chine-Afrique encore plus solide. La nouvelle situation internationale a donné un sens plus profond à la communauté d'avenir partagé Chine-Afrique qui est plus que jamais pertinente. Nous devons poursuivre le principe dit « sincérité, résultats réels, amitié et franchise » et celui de recherche du plus grand bien et des intérêts partagés et soutenir fermement les efforts de part et d'autre visant à défendre la souveraineté et la dignité nationales, à rechercher en toute indépendance une voie de développement adaptée aux réalités nationales et à préserver le droit au développement légitime afin de réaliser ensemble le redressement national.

Deuxièmement, nous devons surmonter les épreuves pour construire une communauté de santé Chine-Afrique pour tous. La Chine est prête à travailler avec l'Afrique pour bien mettre en œuvre les acquis du Sommet de Beijing du FCSA et du Sommet extraordinaire Chine-Afrique sur la solidarité contre la COVID-19 et faire pencher leur coopération pour la santé, la reprise des activités et l'amélioration du bien-être de la population. La Chine honorera effectivement son engagement solennel de faire des vaccins un bien public mondial et qu'elle envisage favorablement, lorsque les vaccins sont développés et déployés, d'en fournir aux pays africains en besoin afin de les aider à vaincre au plus vite le virus.

Troisièmement, nous devons mener une coopération gagnant-gagnant pour construire une communauté de développement Chine-Afrique. La Chine continuera de soutenir l'Afrique dans la construction d'infrastructures, le processus d'industrialisation et le renforcement de ses capacités d'autodéveloppement. La Chine se félicite de la construction de la zone de libre-échange continentale africaine. Il nous faut approfondir la coopération en matière de libre-échange et l'intégration des chaînes industrielles et d'approvisionnement. La Chine est prête à discuter avec l'Afrique de l'élaboration d'un cadre de coopération stratégique sur le changement climatique pour relever ensemble ce défi.

Quatrièmement, nous devons assumer nos responsabilités pour construire une communauté d'avenir partagé pour l'humanité. La Chine et l'Afrique doivent défendre fermement le rôle central de l'ONU dans les affaires mondiales et multilatérales, les normes fondamentales régissant les relations internationales ainsi que le multilatéralisme, l'équité et la justice. Nous devons répondre ensemble aux défis planétaires et participer ensemble à la gouvernance mondiale pour faire évoluer l'ordre international dans un sens plus juste et plus raisonnable et contribuer à l'avènement d'un monde propre et beau, de paix durable, de sécurité globale, de prospérité commune, d'ouverture et d'inclusion.

Pour terminer, M. Wang a affirmé que le FCSA était le bien commun de la Chine et de l'Afrique. La partie chinoise entend œuvrer ensemble avec la partie africaine à en assurer un rôle exemplaire dans les relations sino-africaines et à bien préparer la prochaine conférence du forum prévue l'année prochaine pour porter le partenariat Chine-Afrique de coopération stratégique global à un niveau plus élevé, réaliser une coopération de qualité et créer un avenir toujours plus radieux aux relations sino-africaines.

Suggest To A Friend
  Print