Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Li Keqiang participe à la 23e Réunion des dirigeants ASEAN-Chine-Japon-République de Corée
2020-11-14

Dans l'après-midi du 14 novembre 2020, le Premier Ministre du Conseil des Affaires d'État Li Keqiang a participé, au Grand Palais du Peuple à Beijing, à la 23e Réunion des dirigeants entre l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), la Chine, le Japon et la République de Corée (10+3). Les dirigeants des dix pays de l'ASEAN, le Président de la République de Corée Moon Jae-in, et le Premier Ministre japonais Yoshihide Suga ont également participé à la réunion. Présidé par le Premier Ministre du Viet Nam Nguyen Xuan Phuc, l'événement s'est tenu par liaison vidéo.

Dans son discours, M. Li a indiqué que depuis l'organisation de la Réunion spéciale des dirigeants de l'ASEAN, de la Chine, du Japon et de la République de Corée sur la lutte contre la pandémie en avril dernier, les différentes parties avaient activement mis en œuvre les acquis de la réunion, avaient conjugué leurs efforts pour répondre au défi épidémique, s'étaient ouvert mutuellement les marchés et avaient stabilisé les chaînes industrielles et d'approvisionnement, permettant de promouvoir énergiquement la prévention et le contrôle de l'épidémie ainsi que la reprise économique de la région, et de faire ressortir le rôle essentiel du mécanisme ASEAN Plus Trois en tant que canal principal de coopération en Asie de l'Est. Certaines institutions internationales prévoient que l'Asie de l'Est deviendrait la seule région au monde à enregistrer une croissance économique positive cette année.

M. Li a souligné que les pays de l'ASEAN, la Chine, le Japon et la République de Corée étaient des forces importantes pour promouvoir le développement économique de l'Asie de l'Est. Nous devons renforcer davantage la communication et la coordination pour améliorer la résilience et la dynamique de la coopération au niveau du mécanisme ASEAN Plus Trois et favoriser la reprise intégrale de l'économie de l'Asie de l'Est. La Chine a avancé les propositions suivantes :

Premièrement, il faut continuer à renforcer la coopération antiépidémique et promouvoir le développement des capacités en matière de santé publique. La Chine entend travailler avec les différentes parties pour mener activement la coopération internationale sur les vaccins, faire avancer la construction de la Réserve régionale de fournitures médicales d'urgence de l'ASEAN Plus Trois, et lancer des exercices de table de l'ASEAN Plus Trois pour les urgences de santé publique.

Deuxièmement, il faut accélérer la construction de la zone de libre-échange et approfondir le développement intégré de l'Asie de l'Est. Les parties concernées vont signer officiellement du Partenariat économique régional global (RCEP), un autre jalon important de l'intégration économique de la région, qui jouera un rôle actif dans le redressement de la confiance dans le développement régional et la promotion de la reprise de l'économie mondiale. La Chine est prête à travailler avec les différentes parties pour bien se préparer à la mise en place du RCEP, afin qu'il puisse bénéficier aux entreprises et habitants de la région le plus tôt possible.

Troisièmement, il faut fluidifier les chaînes industrielles et d'approvisionnement de la région et rendre le système industriel de l'Asie de l'Est plus compétitif. Nous devons construire progressivement un réseau régional de « voies rapides » et de « corridors verts » sur la base d'une prévention efficace de l'épidémie, afin de faciliter la mobilité humaine et les échanges de marchandises et de faire construire un système régional de production marqué par l'ouverture, la bonne circulation, la sécurité et la stabilité.

Quatrièmement, il faut saisir les opportunités de l'économie numérique et faire de l'Asie de l'Est un pôle d'innovation. Nous devons suivre la tendance de développement et encourager un développement intégré de l'économie en ligne et hors ligne. Nous avons à respecter les règles du marché et à créer un environnement d'affaires juste, équitable, non discriminatoire et prévisible pour la coopération entre les entreprises.

Cinquièmement, il faut se concentrer sur la coopération dans le bien-être social pour réaliser un développement durable en Asie de l'Est. La Chine entend mettre en œuvre les projets dans le cadre de l'Initiative de coopération en Asie de l'Est pour la réduction de la pauvreté (phase II) en réduisant la pauvreté dans son propre pays, afin de réaliser un développement coordonné régional. Nous devons renforcer la coopération en matière de réponse au changement climatique ainsi que de prévention et de traitement de catastrophes. La Chine est disposée à mener davantage de projets de coopération en termes de santé, de protection environnementale et de réduction de catastrophes à travers le mode de coopération Chine-Japon-République de Corée+X.

Les dirigeants participant à la réunion ont indiqué que le mécanisme ASEAN Plus Trois, qui était né à cause de la crise financière asiatique, avait enregistré un développement solide dans différents domaines de coopération durant ses 23 ans d'existence. Face au défi de l'épidémie sans précédent, les pays de ce mécanisme ont fait preuve de solidarité et organisé une réunion spéciale des dirigeants, permettant de répondre efficacement au choc de la COVID-19. Ils ont émis le souhait de fédérer davantage les esprits, d'augmenter le niveau de sécurité sanitaire publique dans la région, de travailler en coopération pour la prévention et le contrôle de l'épidémie, de faire avancer la construction de la Réserve régionale de fournitures médicales d'urgence de l'ASEAN Plus Trois, d'approfondir la coopération dans des domaines dont la recherche et le développement de vaccins et de médicaments, et d'assurer l'accessibilité et l'abordabilité des vaccins. Il faut maintenir l'ouverture du marché, la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement ainsi que la bonne circulation des populations et des marchandises, favoriser la reprise des activités économiques et la relance économique et sauvegarder la sécurité alimentaire, en vue de réaliser un développement durable. Il faut aussi renforcer l'interconnexion et la synergie entre les stratégies de développement, tirer pleinement profit des opportunités de l'économie numérique, partager les expériences et les technologies, et intensifier la résilience du développement économique, dans le but de promouvoir la paix, la stabilité, le développement et la prospérité dans la région.

La réunion a adopté la Déclaration des dirigeants de l'ASEAN Plus Trois sur le renforcement de la coopération ASEAN Plus Trois pour la résilience économique et financière face aux défis émergents.

Le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi était présent à la réunion.

Suggest To A Friend
  Print