Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient par téléphone avec le Ministre kirghize des Affaires étrangères Ruslan Kazakbaïev
2020-11-17

Le 16 novembre 2020, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu par téléphone avec le Ministre kirghize des Affaires étrangères Ruslan Kazakbaïev sur invitation.

M. Wang Yi a déclaré que la Chine et le Kirghizistan étaient liés par des montagnes et des rivières, et partageaient heurs et malheurs. Un Kirghizistan pacifique, stable et en développement est non seulement dans l'intérêt du peuple kirghize, mais aussi dans l'intérêt du peuple chinois. La partie chinoise espère que le Kirghizistan organisera avec succès son programme politique majeur tels que l'élection présidentielle, et atteindra une stabilité durable dans le pays. La Chine soutient le peuple du Kirghizistan dans le choix indépendant et souverain de la voie de développement, ainsi que les efforts du gouvernement kirghize pour sauvegarder l'indépendance, la souveraineté et la sécurité du pays. La Chine s'oppose à l'ingérence de toute force extérieure dans les affaires intérieures du Kirghizistan sous quelque prétexte que ce soit. La partie chinoise espère et croit que le nouveau gouvernement kirghize continuera à appliquer une politique d'amitié envers la Chine et à soutenir les préconisations légitimes de la Chine sur les questions touchant à ses intérêts vitaux. Nous sommes convaincus que le partenariat stratégique global Chine-Kirghizistan pourra certainement se développer davantage.

M. Wang a déclaré que la partie chinoise continuerait à soutenir fermement le Kirghizistan pour vaincre finalement l'épidémie. Après la mise au point de ses vaccins, la Chine envisagera activement de fournir des vaccins à la partie kirghize. La Chine est prête à associer ses efforts à ceux du Kirghizistan pour promouvoir la synergie entre l'Initiative « la Ceinture et la Route » et les stratégies de développement national du Kirghizistan et réaliser un développement coordonné et une prospérité commune. La Chine est prête à importer davantage de produits agricoles « verts » et de bonne qualité du Kirghizistan, et à explorer de nouveaux domaines de coopération. Les deux parties doivent renforcer leurs échanges et leur coordination afin d'assurer la fluidité du transport de marchandises au port. La Chine souhaite que la partie kirghize protège efficacement les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises et de leur personnel au Kirghizistan et crée un environnement favorable pour leurs investissements et leurs affaires dans le pays. La Chine est disposée à renforcer sa coordination stratégique avec la partie kirghize dans les affaires régionales et internationales pour défendre le multilatéralisme, valoriser le rôle central des Nations Unies, sauvegarder les intérêts communs et favoriser la paix et la stabilité régionales.

M. Ruslan Kazakbaïev a exprimé ses remerciements sincères à la Chine pour sa compréhension et son soutien pendant les périodes difficiles du Kirghizistan. La Chine est une priorité importante de la diplomatie kirghize. Le Kirghizistan continuera à soutenir résolument et pleinement la Chine sur toutes les questions liées à ses intérêts vitaux et à ses préoccupations majeures telles que les questions liées à Taiwan, au Xinjiang, au Tibet et à Hong Kong et la lutte contre les « trois fléaux » (le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme). Le Kirghizistan s'oppose à toute ingérence dans les affaires intérieures de la Chine. La partie kirghize attache une grande importance à la protection de la sécurité et des droits et intérêts légitimes des investisseurs étrangers, dont les citoyens chinois. Elle prendra toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des entreprises et des investisseurs chinois au Kirghizistan. Le Kirghizistan apprécie hautement l'immense succès de la Chine dans la lutte contre l'épidémie, et espère continuer à faire avancer la coopération antiépidémique avec la Chine pour partager les résultats de la recherche et du développement de vaccins.

Suggest To A Friend
  Print