Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient par téléphone avec le Haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de Sécurité Josep Borrell
2020-11-23

Le 23 novembre 2020, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi s'est entretenu par téléphone avec le Haut représentant de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité Josep Borrell.

M. Wang Yi a déclaré que dans un contexte caractérisé par la propagation continue de l'épidémie à l'échelle mondiale et l'évolution accélérée de l'échiquier international, pour la Chine et l'UE, deux forces stabilisatrices dans le processus de multipolarisation, plus la situation est compliquée, plus elles doivent rester objectives et rationnelles pour renforcer la communication et le dialogue, accroître continuellement la confiance mutuelle et éliminer toutes les perturbations. Il leur faut tout d'abord mener à bien leurs propres affaires, et en même temps renforcer leur coopération stratégique et jouer un rôle constructif pour faire face aux défis mondiaux. Les deux parties doivent maintenir le bon cap des relations Chine-UE, adhérer au principe de coexistence pacifique, à la coopération ouverte, au multilatéralisme ainsi qu'au dialogue et à la consultation. Il s'agit d'une expérience importante acquise au cours des 45 années depuis l'établissement des relations diplomatiques Chine-UE, mais aussi des principes importants à poursuivre dans le développement sain et régulier du partenariat stratégique global Chine-UE dans le futur. La partie chinoise est disposée à maintenir des échanges étroits avec l'UE sur le programme important de la prochaine étape, à redoubler d'efforts pour conclure l'Accord d'investissement Chine-UE, et à renforcer la coordination et la coopération dans des domaines tels que le changement climatique et la conservation de la biodiversité afin de fournir un cadre institutionnel et de bonnes anticipations pour la coopération Chine-UE dans les domaines clés. Les deux parties doivent renforcer la synergie des stratégies, construire conjointement une économie mondiale ouverte, s'opposer conjointement au protectionnisme, offrir un environnement d'affaires juste, transparent et non discriminatoire à leurs entreprises respectives et injecter davantage d'énergie positive dans la reprise économique mondiale.

M. Wang a déclaré que le fait que l'UE maintient son autonomie stratégique correspondait non seulement aux intérêts fondamentaux et à long terme de l'Europe, mais également à l'attente commune de la communauté internationale. L'autonomie stratégique est un caractère nécessaire pour rester indépendant en tant que pôle du monde. La partie chinoise estime que l'autonomie stratégique de l'UE doit se refléter dans le maintien du multilatéralisme et dans l'opposition à l'unilatéralisme et à l'hégémonie, dans l'adhésion à l'ouverture et à la coopération et dans l'opposition au « découplage », dans la prise des décisions indépendante en matière de politiques étrangères selon les normes régissant les relations internationales et dans l'opposition à l'affrontement des blocs et à une nouvelle « guerre froide ». La Chine espère que l'autonomie stratégique de l'UE pourra se traduire également dans l'élaboration et la mise en œuvre de politiques correctes à l'égard de la Chine. Les relations entre les grands pays ne doivent pas être interprétées par une logique binaire, et encore moins devenir un jeu à somme nulle. Les politiques chinoises à l'égard de l'UE sont cohérentes, et la Chine considère toujours l'UE avec une attitude positive, et prend l'UE comme un partenaire important ainsi qu'une de ses priorités diplomatiques. La Chine espère que l'UE pourra établir un cadre axé sur la coopération pour ses politiques envers la Chine et développer des relations plus positives avec la Chine.

M. Josep Borrell a indiqué que l'UE appréciait le fait que la Chine avait annoncé son objectif climatique de contribution déterminée au niveau national et promis d'atteindre le pic d'émissions de CO2 avant 2030 et de parvenir à la neutralité carbone avant 2060, ce qui revêtait une grande signification exemplaire pour le monde entier. L'UE est prête à renforcer la coopération globale avec la Chine sur le changement climatique et la conservation de la biodiversité, à faire avancer les négociations sur l'Accord d'investissement UE-Chine et s'efforcer d'en parvenir à la conclusion d'ici la fin de l'année. L'UE apprécie hautement les formidables réalisations de la Chine en matière de développement et sa contribution importante à la paix et à la prospérité mondiales. L'UE s'en tiendra à considérer le développement de la Chine de manière objective et rationnelle et appliquera une politique indépendante à l'égard de la Chine sur la base de ses propres intérêts. Bien que les systèmes politiques ainsi que les contextes historiques et culturels soient différents en Europe et en Chine, l'UE entend mener une coopération efficace avec la Chine dans un esprit de respect mutuel et relever conjointement les défis mondiaux avec la Chine afin de rendre le monde plus équilibré et plus prévisible.

Suggest To A Friend
  Print