Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
ÉLIMINER LE BROUILLARD DU MONDE, FAIRE ENTENDRE LA VOIX FORTE DU TEMPS – présentation par le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi des acquis de la participation du Président Xi Jinping à la 12e Réunion des dirigeants des BRICS, à la 27e Réunion des dirigeants des économies de l'APEC et au 15e Sommet des dirigeants du G20
2020-11-27

Du 17 au 22 novembre 2020, le Président Xi Jinping a participé successivement à trois événements majeurs de diplomatie multilatérale, à savoir la 12e Réunion des dirigeants des BRICS, la 27e Réunion des dirigeants des économies de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) et le 15e Sommet des dirigeants du G20, et y a prononcé une série de discours importants. À la suite de ces événements, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a accordé une interview au média central pour présenter la situation de la participation du Président Xi Jinping à ces événements et exposer les grandes idées et initiatives annoncées par le Président Xi Jinping ainsi que leur portée importante.

M. Wang a dit qu'après sa participation à la série de réunions de haut niveau commémorant le 75e anniversaire de l'Organisation des Nations Unies (ONU), le Président Xi Jinping était de nouveau monté sur la scène internationale du multilatéralisme pour faire entendre la voix forte du temps et faire connaître les propositions chinoises.

Ces trois événements ont été organisés dans le contexte global du chevauchement de l'épidémie et des changements inédits depuis un siècle, de la récession profonde de l'économie mondiale et de l'entrée du monde dans une période d'instabilité et de réajustement. Il y a peu de temps, la 5e Session plénière du Comité central issu du 19e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC) s'est tenue avec succès, ce qui a permis de planifier le développement grandiose de la Chine pour les années à venir. La communauté internationale attend vivement la participation du Président Xi Jinping à ces événements et y accorde une grande importance.

M. Wang a dit que le Président Xi Jinping s'était focalisé sur les changements du monde, du temps et de l'histoire inédits depuis cent ans, et avait clairement expliqué le rôle historique des BRICS, de l'APEC et du G20 devant ces changements jamais vus depuis un siècle grâce à sa large vision internationale et son style marqué par la confiance et la sérénité. Le Président Xi Jinping a conduit la communauté internationale au consensus et à la coopération en matière de synergie entre la lutte contre l'épidémie et le développement socio-économique, de redéfinition de l'ordre international post-épidémique et de renforcement de la gouvernance économique mondiale, pour favoriser la construction conjointe de la communauté d'avenir partagé pour l'humanité. Et il a avancé 23 initiatives, propositions et mesures dans ce sens. Le Président Xi Jinping a également présenté de façon globale l'essentiel du nouveau cadre de développement en Chine, envoyé des signaux clairs sur la promotion d'un développement de qualité en Chine et, en même temps, l'élargissement de son ouverture sur l'extérieur, insufflant ainsi de fortes confiance et dynamique à la communauté internationale.

Grâce à la participation active de la Chine et aux efforts conjugués des différentes parties, les trois événements ont publié des documents importants tels que la déclaration conjointe des dirigeants, la Stratégie des BRICS pour un partenariat économique à l'horizon 2025 et la Vision de Putrajaya de l'APEC pour 2040, dans lesquels ont été pleinement valorisées les positions et revendications de la Chine, ce qui a permis de faire rayonner la sagesse et les idées chinoises. La communauté internationale a hautement apprécié les acquis des trois événements, et estimé que les discours du Président Xi Jinping et les initiatives avancées par la Chine, favorables au consensus, à la confiance et au développement, avaient offert des pistes de réflexion pour la sortie du monde de la crise actuelle et montré la direction à suivre pour la reconstruction du monde dans l'ère post-épidémique.

I. Promouvoir la solidarité et la coopération dans la lutte contre l'épidémie

M. Wang a dit qu'à l'heure actuelle, le coronavirus continue de sévir à l'échelle mondiale et plus de 57 millions de personnes ont été infectées, ce qui constitue une énorme menace à la vie et la santé des peuples du monde entier. La Chine est parmi les premiers à avoir contrôlé l'épidémie attirant l'attention du monde entier. Portant haut levé l'étendard de la construction d'une communauté de santé pour tous, M. Xi a expliqué de manière globale et systématique les idées et propositions de la Chine pour la coopération antiépidémique mondiale. Premièrement, M. Xi a appelé les différentes parties à s'en tenir à l'idée de développement centré sur le peuple, et à placer le peuple et la vie humaine au-dessus de tout. Deuxièmement, M. Xi a souligné que la solidarité et la coopération étaient les armes les plus puissantes dans la lutte contre la COVID-19. Les différents pays doivent faire valoir la solidarité et la raison pour transcender les divergences, dissiper les préjugés, et former la plus grande synergie internationale contre la COVID-19 dans les meilleurs délais. Troisièmement, M. Xi a proposé aux différentes parties de soutenir activement l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) à jouer un rôle leader crucial, de renforcer la réponse collective internationale et la télémédecine, de partager l'expérience dans la lutte contre l'épidémie et la relance de l'économie à travers des technologies numériques, et d'établir un mécanisme international de reconnaissance mutuelle des certificats de santé, afin d'ériger un pare-feu mondial contre l'épidémie.

Quant à la question de vaccins attirant une grande attention de la communauté internationale, le Président Xi a réitéré que la Chine continuerait à soutenir activement la coopération internationale sur les vaccins en y participant de façon agissante, mettrait en œuvre le mécanisme COVAX de l'OMS, partagerait avec les autres pays surtout les pays en développement les vaccins chinois, et s'efforcerait d'en faire un bien public accessible et abordable pour les peuples du monde entier. M. Xi a aussi indiqué spécifiquement que le centre chinois de recherche et de développement (R&D) de vaccins des BRICS avait été désigné pour faire avancer la coopération entre les pays des BRICS dans la R&D et les essais de vaccins, la construction des usines, la production autorisée, la reconnaissance mutuelle des normes et d'autres domaines. Il a proposé de tenir un séminaire des BRICS sur les médecines traditionnelles pour explorer leur utilisation dans le traitement de la COVID-19.

Les propositions et initiatives susmentionnées de du Président Xi Jinping ont donné un élan à la coopération antiépidémique internationale et ont renforcé la confiance de toute l'humanité dans la lutte contre l'épidémie. Ce qui forme un contraste marquant avec les propos et actes de politisation et de stigmatisation de la COVID-19. Cela a démontré pleinement une fois de plus l'esprit large du Président Xi de rechercher la santé humaine et la stabilité mondiale, incarnant pleinement la détermination de la Chine à travailler avec les autres pays pour surmonter les difficultés et vaincre la pandémie, recevant une haute appréciation et un écho positif de toutes les parties. Le concept de la construction d'une communauté de santé pour tous, avancé par la Chine, s'est enraciné davantage dans l'esprit du peuple du monde.

II. Proposer les solutions chinoises pour la relance de l'économie mondiale

M. Wang a indiqué qu'à cause de l'épidémie, l'économie mondiale était sur le point de la récession, le commerce et les investissements internationaux reculaient fortement, la mobilité humaine et la circulation des marchandises étaient gravement entravées, les chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales subissaient un choc, et les contradictions entre équité et efficacité, croissance et distribution des revenus, technologie et emploi accumulées dans le processus de mondialisation sont plus significatives. Le taux mondial d'extrême pauvreté augmentera cette année pour la première fois en l'espace de 20 ans. C'est un problème commun à tous les pays sur la façon de coordonner la prévention et le contrôle de la pandémie avec le développement économique, d'équilibrer les trois tâches principales de lutter contre la pandémie, de stabiliser l'économie et d'assurer le bien-être des populations, et de faire progresser la réduction de la pauvreté dans le monde. Le Président Xi, faisant référence aux pratiques réussies de la Chine dans la planification générale de la prévention et du contrôle de la pandémie avec le développement économique et social pour être parmi les premiers à reprendre les activités économiques et à relancer la croissance économique, a proposé une série de solutions chinoises pour encourager la reprise économique mondiale en quatre mots clés : ouverture, innovation, inclusion et vert.

D'abord, poursuivre un développement ouvert. Le Président Xi a indiqué que ceux qui profitaient de la COVID-19 pour pratiquer la « démondialisation » finiraient par compromettre leurs propres intérêts et les intérêts communs de tous. La communauté internationale doit œuvrer avec une détermination indéfectible à construire une économie mondiale ouverte, à préserver le système commercial multilatéral centré sur l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) et à lutter contre le protectionnisme pratiqué au nom de la sécurité nationale. Nous devons adhérer au principe du « traitement spécial et différencié » pour les pays en développement, promouvoir la réduction de la pauvreté et le développement par le commerce, et aider les pays en développement à mieux s'intégrer au marché mondial. Nous devons renforcer la coordination des politiques macroéconomiques, fluidifier le fonctionnement de l'économie mondiale, mettre en œuvre conjointement l'Initiative pour la facilitation des flux transfrontaliers de personnes et de marchandises, garantir le fonctionnement sûr et sans à-coup des chaînes industrielles et d'approvisionnement, promouvoir la libéralisation du commerce des matériels médicaux importants, et réduire les tarifs douaniers et les barrières, afin de contribuer à la relance économique des différents pays le plus tôt possible.

Et puis, poursuivre un développement innovant. Après avoir analysé la tendance historique du développement de la science et des technologies et des changements en mode de production à l'échelle mondiale, le Président Xi a indiqué de façon vivante que l'innovation servait d'aile de l'essor économique et que l'économie numérique était la direction du futur développement du monde. Il a appelé toutes les parties à saisir activement l'opportunité de l'époque pour stimuler une nouvelle dynamique de développement incitée par l'innovation scientifique et technologique et la numérisation afin de réaliser un développement de meilleure qualité et plus résilient. Nous devons valoriser la numérisation dans la réduction de la pauvreté, améliorer l'inclusion numérique pour fournir plus d'opportunités aux groupes vulnérables de sortir de la pauvreté et aider à éliminer le fossé numérique. M. Xi a souligné que toutes les parties devraient bien développer les nouveaux secteurs et modes d'activités économiques qui étaient apparus dans le contexte de la COVID-19, intensifier les investissements et la construction des infrastructures numériques, renforcer la coopération en matière d'innovation scientifique et technologique et libérer le potentiel de l'économie numérique. Cette proposition, faisant partie du consensus du G20, a été inscrite pour la première fois dans la Déclaration des dirigeants et a été pleinement reflétée dans la Vision de Putrajaya de l'APEC pour 2040.

Ensuite, poursuivre un développement inclusif. Le Président Xi a souligné que la communauté internationale devrait placer la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 la mission centrale de la coopération internationale pour le développement, et faire de l'élimination de la pauvreté l'objectif primordial, et canaliser davantage de ressources notamment vers la réduction de la pauvreté, l'éducation, la santé et les infrastructures, pour que les fruits du développement profitent davantage aux pays en développement. Il faut adopter des mesures politiques globales et équilibrées, mettre en œuvre le Soutien du G20 à la riposte d'urgence contre la COVID-19 et à la relance dans les pays en développement, fournir aux pays en développement le soutien financier nécessaire et promouvoir la construction d'infrastructures et de connectivité. M. Xi Jinping a également systématiquement présenté les mesures prises par la Chine pour promouvoir le développement inclusif dans le monde et mettre pleinement en œuvre l'Initiative du G20 sur la suspension du service de la dette (DSSI) et les résultats obtenus, soulignant que la Chine aiderait les pays en développement à surmonter les difficultés avec des mesures pragmatiques en valorisant ses propres forces, de sorte que le développement profiterait à un groupe plus large de personnes.

Enfin, poursuivre un développement vert. Le Président Xi a noté que le réchauffement de la planète ne s'arrêterait pas pour la COVID-19, et nous ne devions absolument pas nous relâcher, ne serait-ce qu'une minute, dans la lutte contre le changement climatique. Nous avons à bien mettre en œuvre l'Accord de Paris sur le climat, à respecter scrupuleusement le principe des responsabilités communes mais différenciées, et à apporter plus d'assistance aux autres pays en développement, notamment les petits États insulaires en développement. Nous devons saisir l'opportunité offerte par la COP 26 à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et la COP 15 à la Convention sur la diversité biologique de l'année prochaine pour construire ensemble un monde propre et beau où l'homme et la nature coexistent harmonieusement. M. Xi a présenté les initiatives de la China pour réduire la production et de l'utilisation des produits en plastique à usage unique non nécessaire, interdire le commerce illégal d'animaux sauvages et tenir une conférence internationale sur la réduction des pertes et gaspillages de nourriture, et a réaffirmé que la Chine honorerait son engagement de l'augmentation de ses contributions déterminées au niveau national pris au sein de l'ONU !

M. Wang a noté que les solutions chinoises susmentionnées avancées par le Président Xi comprenaient non seulement des initiatives appelant à une coopération renforcée entre les pays, mais également des mesures pragmatiques prises à l'initiative de la Chine. Reflétant suffisamment les nouvelles exigences de la Chine en matière de développement de qualité, elles s'adaptent totalement au courant de l'époque, se conforment à l'orientation du développement de l'économie mondiale et servent les intérêts des peuples de tous les pays. Ces mesures permettent de démontrer que la Chine, en tant que grand pays, assume sa responsabilité d'exploiter la force motrice de l'économie mondiale, d'ouvrir un plus grand espace pour la coopération économique internationale et de créer du bien-être pour les populations de tous les pays.

III. Jouer un rôle d'orientation dans la réforme du système de gouvernance économique mondiale

M. Wang a dit que la propagation avec soudaineté de l'épidémie à l'échelle mondiale avait une fois de plus mis en exergue les faiblesses et les lacunes du système de gouvernance économique mondiale. En tant que forum majeur de coopération économique internationale, le G20 a réussi à lutter contre la crise financière mondiale de 2008 et a joué un rôle important et irremplaçable dans la gouvernance économique mondiale. Actuellement, la tâche clé du G20 est de savoir comment renforcer davantage la coordination pour créer une plus grande synergie à la lumière des besoins de lutte mondiale contre la pandémie afin de promouvoir une croissance forte, durable, équilibrée et inclusive de l'économie mondiale. À cet égard, le Président Xi Jinping a explicité notamment les propositions de principe de la Chine sur la gouvernance économique mondiale lors du Sommet du G20.

Premièrement, nous devons préciser davantage les idées directrices. Sur la base de principe dit d'« amples consultations, contribution conjointe et bénéfices partagés » en matière de gouvernance mondiale, le Président Xi a proposé de promouvoir le multilatéralisme, l'ouverture, l'inclusion et la coopération mutuellement bénéfique et de nous mettre toujours en phase avec le temps. Il a appelé la communauté internationale à défendre avec détermination l'autorité et le statut des Nations Unies, à observer scrupuleusement les buts et principes de la Charte des Nations Unies, à préserver l'ordre international fondé sur le droit international, et à soutenir les efforts de l'ONU lui permettant d'agir plus efficacement pour bâtir des consensus, mobiliser des ressources et coordonner des actions à l'échelle mondiale.

Deuxièmement, nous devons perfectionner continuellement les règles et les mécanismes. Le Président Xi a indiqué spécifiquement qu'il fallait préserver résolument le système commercial multilatéral fondé sur des règles, qui soit transparent, non discriminatoire, ouvert et inclusif, et renforcer l'efficacité et l'autorité de l'OMC. Nous devons promouvoir le libre-échange, défendre la concurrence équitable et préserver les droits, les intérêts et l'espace de développement des pays en développement. Nous devons poursuivre la réforme du système financier international, achever dans les délais prévus la seizième révision générale des quotes-parts du Fonds monétaire international (FMI), renforcer le rôle des droits de tirage spéciaux, consolider le filet de sécurité financière mondial et accroître la représentation et le droit à la parole des pays en développement.

Troisièmement, nous devons accorder une plus grande importance à l'économie numérique. La gouvernance numérique est un nouveau secteur dans le cadre de la gouvernance économique mondiale et il y a de nombreuses lacunes à combler. Le Président Xi Jinping a souligné que face aux préoccupations des différents pays concernant la sécurité des données, le fossé numérique, la protection de la vie privée et les enjeux éthiques, nous devions accorder la priorité à l'homme et nous appuyer sur les faits dans l'élaboration des politiques, encourager l'innovation, construire la confiance mutuelle, travailler ensemble à un environnement d'affaires ouvert, équitable, juste et non discriminatoire, et soutenir le rôle leader de l'ONU en la matière. M. Xi a indiqué que la Chine entendait discuter avec les parties de l'élaboration des règles sur la gouvernance numérique mondiale sur la base de l'Initiative mondiale sur la sécurité des données. La Chine soutiendra, dans une attitude ouverte et inclusive, le renforcement du dialogue autour de l'intelligence artificielle pour discuter de l'élaboration des normes et principes régissant les monnaies numériques de banque centrale.

M. Wang a indiqué que la pandémie faisait entrer la gouvernance économique mondiale dans une période de transition clé. Cette fois-ci, la déclaration importante du Président Xi sur la gouvernance économique mondiale, la plus complète en la matière de ces dernières années, reprend et poursuit le concept de gouvernance économique mondiale proposé au Sommet du G20 à Hangzhou en 2016 et la philosophie d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité avancée lors de la Réunion annuelle du Forum économique mondial et à l'Office des Nations Unies à Genève en 2017, s'adapte aux derniers développements de l'échiquier mondial, et jouera un rôle important d'orientation dans les changements de la gouvernance économique mondiale pour le présent et l'avenir.

IV. Renforcer la solidarité et la coopération entre les marchés émergents et les pays en développement

M. Wang a noté que les BRICS sont un mécanisme de coopération ayant une influence mondiale pour les marchés émergents et les pays en développement et jouent un rôle positif et constructif dans les affaires internationales. La coopération entre les BRICS incarne l'appel des pays en développement à promouvoir un ordre international plus juste et plus raisonnable. La pandémie actuelle plongerait les marchés émergents et les pays en développement dans leur ensemble dans une récession économique qu'ils n'ont pas connue depuis de nombreuses années. La Chine est le plus grand pays en développement du monde. Toutes les parties s'attendent à ce que la Chine, une économie majeure qui devrait enregistrer une croissance positive cette année, travaille avec tous les autres pays émergents et en développement à renforcer la solidarité et la coopération, afin de surmonter les défis de la pandémie et réaliser une relance économique.

Pour ce faire, le Président Xi a souligné à la Réunion des dirigeants des BRICS que les pays des BRICS devaient porter haut levé l'étendard du multilatéralisme, défendre le système international centré sur l'ONU, et rejeter les sanctions unilatérales et l'application extraterritoriale des lois nationales. Il est important pour tous les pays de transcender les différences idéologiques et de respecter le système social, le modèle économique et la voie de développement choisis par chacun en fonction de ses réalités nationales. Il faut favoriser l'instauration de partenariats mondiaux de développement plus équitables et plus équilibrés et accorder la priorité au bien-être de la population. Ces préconisations ont pleinement démontré les aspirations communes des pays en développement à rechercher l'équité et la justice internationales et le développement durable, ainsi que l'engagement de la Chine à défendre la justice pour les pays en développement et à protéger leurs intérêts communs.

La Chine participe activement à la coopération internationale sur la R&D de vaccins et s'efforce d'aider les marchés émergents et les pays en développement à maîtriser la pandémie dans les meilleurs délais. Le Président Xi Jinping a fait remarquer que des entreprises chinoises coopéraient avec des partenaires russes et brésiliens dans les essais cliniques de phase III de vaccins. Et nous sommes prêts à coopérer avec l'Afrique du Sud et l'Inde dans ce domaine, et envisagerons activement de fournir des vaccins aux pays des BRICS qui en ont besoin. Ces mesures illustrent une fois de plus et de façon vivante l'esprit de partenariat de la Chine avec les autres pays en développement face aux crises majeures consistant à partager avec eux un destin d'avenir partagé et à déployer des efforts concertés pour faire face à divers risques et défis.

Pour surmonter l'impact de la COVID-19 sur l'économie mondiale, les pays des BRICS ont activement promu l'architecture de coopération poussée par trois principaux moteurs, à savoir la coopération économique et financière, la coopération politique et sécuritaire et les échanges humains et culturels, et ont maintenu une dynamique positive de coopération pragmatique, démontrant l'esprit opiniâtre des pays en développement qui vont de l'avant dans l'adversité. Le Président Xi Jinping l'a salué et a avancé une série d'initiatives de coopération pragmatique. Il a indiqué qu'il fallait approfondir la coopération pragmatique dans l'économie et le commerce, faire progresser solidement la construction du partenariat des BRICS sur la nouvelle révolution industrielle, mettre en œuvre la Stratégie du BRICS pour les partenariats économiques de 2025, et accélérer les négociations sur l'élargissement de l'adhésion à la nouvelle Banque de développement. Nous avons à renforcer la coopération politique et sécuritaire, maintenir une communication sur les grands dossiers mondiaux au sein de l'ONU et dans d'autres cadres, et améliorer le niveau de coopération stratégique entre les pays des BRICS. Nous devons également élargir et approfondir les échanges et la coopération humains et culturels avec plus d'attention. M. Xi a annoncé que la Chine mettrait en place une base d'innovation du partenariat des BRICS sur la nouvelle révolution industrielle à Xiamen, dans la province du Fujian, tiendrait le Séminaire des BRICS sur la gouvernance et le Forum civil des BRICS par liaison vidéo. Il a aussi proposé d'organiser le Concours BRICS pour l'innovation des femmes dans le cadre de l'Alliance des femmes d'affaires des BRICS. L'allocution du Président Xi a permis de renforcer la confiance des marchés émergents et des pays en développement pour faire face aux risques et aux défis ensemble, d'élargir l'espace de développement de ces pays et d'injecter plus de stabilité et d'énergie positive dans le monde plein d'incertitudes.

V. Construire une communauté d'avenir partagé en Asie-Pacifique

M. Wang Yi a indiqué que dans le contexte des vents contraires à la mondialisation économique et de la montée du protectionnisme et de l'unilatéralisme, la région Asie-Pacifique, dont l'économie est la plus dynamique et la plus prometteuse du monde, est devenue progressivement l'espoir de la reprise et du développement mondiaux. Cette année revêt une importance particulière pour la coopération Asie-Pacifique, car les objectifs de Bogor de l'APEC vont expirer, et nous sommes confrontés à la tâche historique d'élaborer la Vision post-2020, qu'est vitale pour le développement futur de la région. Les différentes parties portent une attention à la position et à l'attitude de la Chine, en tant que défenseur, participant et contributeur importants de la coopération Asie-Pacifique.

Portant haut levé l'étendard du multilatéralisme, M. Xi a intégralement expliqué l'idée et la signification profonde de la construction d'une communauté d'avenir partagé de l'Asie-Pacifique. Il a souligné que la coopération Asie-Pacifique n'était jamais un jeu à somme nulle interprété par une logique binaire, mais devait être une plateforme de développement caractérisé par la contribution mutuelle à la réussite de chacun, et les bénéfices réciproques et le gagnant-gagnant. Nous devons poursuivre le principe dit d'« amples consultations, contribution conjointe et bénéfices partagés », traiter adéquatement les contradictions et les divergences sur la base du dialogue et des consultations, promouvoir la coopération pragmatique sur la base des avantages mutuels, approfondir sans cesse le partenariat d'Asie-Pacifique marqué par la confiance mutuelle, l'inclusion, la coopération et le gagnant-gagnant, et élever continuellement le niveau de la coopération régionale. C'est ainsi que nous pouvons agrandir le « gâteau » de la coopération en Asie-Pacifique et maintenir énergiquement le bon cap de la coopération régionale pour assurer un développement sain et durable de l'APEC.

Le Président Xi a fait noter que la région Asie-Pacifique devrait prendre la Vision post-2020 comme un nouveau point de départ, défendre résolument le multilatéralisme, sauvegarder la paix et la stabilité régionales et promouvoir fermement l'intégration économique régionale, afin de construire une zone de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP) dans les meilleurs délais. Nous devons mettre en œuvre avec détermination le plan de connectivité de l'APEC pour fluidifier la circulation sûre et ordonnée du personnel, des biens, des capitaux et des données, réaliser une Asie-Pacifique parfaitement connectée, et construire une communauté d'avenir partagé de l'Asie-Pacifique caractérisée par l'ouverture, l'inclusion, une croissance axée sur l'innovation, une plus grande connectivité et une coopération mutuellement avantageuse.

M. Xi a souligné que la Chine se félicitait de la signature du Partenariat économique régional global (RCEP) et adopterait une attitude positive à l'égard de l'idée d'adhérer à l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP). Cette déclaration importante a démontré une fois de plus la détermination résolue de la Chine dans l'élargissement de son ouverture, recevant une attention et des applaudissements de la communauté internationale.

M. Wang a dit que grâce au soutien et à la promotion actifs de la Chine, la Réunion des dirigeants des économies de l'APEC de cette année avait adopté la Vision de Putrajaya de l'APEC pour 2040. Cette vision stratégique et ambitieuse définissant le grand objectif de la construction d'une communauté d'avenir partagé de l'Asie-Pacifique à l'horizon 2040 a fourni d'importantes orientations pour inaugurer un nouveau parcours de coopération Asie-Pacifique, et construire et partager un avenir plus radieux de paix et de prospérité de la région. Le Président Xi Jinping a souligné que la Chine continuerait à soutenir le développement de l'APEC, et à servir son développement et sa prospérité en se racinant dans la région Asie-Pacifique.

VI. Expliquer la contribution au monde de la nouvelle dynamique de développement en Chine

M. Wang a dit que la 5e Session plénière du 19e Comité central du PCC, tenue il y a peu de temps, avait examiné et adopté les propositions sur l'élaboration du 14e Plan quinquennal (2021-2015) et des Objectifs à long terme à l'horizon 2035, dans lesquelles avait été stipulé clairement la création rapide d'une nouvelle dynamique de développement où le circuit domestique était le plier principal et que les circuits domestique et international se renforçaient mutuellement. La communauté internationale y a accordé une grande attention. Durant les trois évènements, le Président Xi Jinping a donné des explications globales et approfondies aux questions majeures de savoir pourquoi la Chine voulait créer une nouvelle dynamique de développement, et quelle en seraient la nature et l'influence pour le monde, et a présenté au monde entier les perspectives grandioses de la nouvelle marche de la Chine pour la construction sur tous les plans d'un pays socialiste moderne.

Le Président Xi Jinping a indiqué sans équivoque que la création d'une nouvelle dynamique de développement était un choix stratégique fait par la Chine en se basant sur son étape et ses conditions de développement et après avoir pris pleinement en considération la mondialisation économique et le changement de l'environnement extérieur. L'objectif de ce choix est d'accroître les efforts pour consolider la base stratégique d'une demande intérieure davantage stimulée, promouvoir énergiquement l'innovation scientifique et technologique et approfondir sans cesse la réforme, et de se concentrer sur les deux côtés de l'offre et de la demande pour désengorger les secteurs de production, de distribution, de transport et de consommation dans leur ensemble, de sorte à injecter des forces plus durables au développement économique de la Chine à long terme et à la promotion de la reprise économique mondiale.

Dans ses discours, le Président Xi Jinping a présenté toute une série de mesures de la Chine pour élargir son ouverture, et a souligné que l'économie chinoise était déjà profondément liée à celle du monde et que la Chine ne ferait jamais marche en arrière, ni chercherait un « découplage » ou un « petit cercle » fermé aux autres. La nouvelle dynamique de développement ne signifie en aucun cas un circuit domestique fermé, elle vise au contraire à synchroniser les marchés national et international, à établir un nouveau système économique ouvert et à un niveau supérieur, et à créer une ouverture à l'extérieur plus étendue, plus élargie et plus approfondie.

Le Président Xi Jinping a dit expressément que les différentes parties étaient les bienvenues à partager les nouvelles opportunités offertes par le développement de la Chine, et a indiqué que la Chine entendait coexister en paix et se développer ensemble avec d'autres pays sur la base du respect mutuel et des bénéfices réciproques. Sous la nouvelle dynamique, les potentialités du marché chinois seront pleinement valorisées, créant plus de demandes dans les pays du monde, la porte d'ouverture de la Chine s'élargira davantage, présentant plus d'opportunités de développement aux pays du monde, et la coopération de la Chine avec l'extérieur s'approfondira sans cesse, réalisant les bénéfices réciproques et le gagnant-gagnant avec tous les pays du monde. La Chine continuera de promouvoir la coopération de qualité dans le cadre de l'Initiative « la Ceinture et la Route », en fera une route de coopération, de santé, de reprise et de croissance, et travaillera à promouvoir la coopération internationale.

M.Wang a dit que les idées, propositions et initiatives avancées par le Président Xi Jinping lors des trois évènements avaient suivi le courant de l'époque, fait rayonner les caractéristiques chinoises et défendu la justice internationale. Elles ont incarné une Chine qui maîtrise à la fois la lutte contre l'épidémie et le développement économique et social, qui voit ses capacités de gouvernance se renforcer sans cesse et qui montre des perspectives de développement de plus en plus radieux ; une Chine désormais entrée dans la nouvelle étape de développement et qui applique de nouveaux concepts et crée une nouvelle dynamique en matière de développement ; une Chine fidèle à la voie de développement pacifique et qui avance main dans la main avec les autres pays ; une Chine dont la politique diplomatique est celle d'indépendance et de paix et qui poursuit la stratégie d'ouverture de bénéfices réciproques et gagnant-gagnant ; et une Chine qui appelle à la construction d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité et partage heurs et malheurs avec tous les autres peuples du monde.

M. Wang a cité l'adage « il faut monter au sommet des montagnes pour voir plus loin et plus clair, et recourir à tous les moyens pour surmonter les difficultés avec sérénité ». Malgré les aléas internationaux et les réajustements de l'échiquier mondial, la nation chinoise, sous la direction ferme du Comité central du PCC ayant en son centre le Camarade Xi Jinping, avancera d'un pas irrésistible vers le grand renouveau national. Malgré toute adversité et tout obstacle, nous resterons fidèles à la Pensée de Xi Jinping sur le socialisme aux couleurs chinoises de la nouvelle ère et à la Pensée de Xi Jinping sur la diplomatie, défendrons le multilatéralisme et la coopération gagnant-gagnant, promouvrons indéfectiblement la construction d'un nouveau mode de relations internationales et d'une communauté d'avenir partagé pour l'humanité, œuvrerons inlassablement au grand renouveau de la nation chinoise et contribuerons davantage au à la paix et au développement du monde.

Suggest To A Friend
  Print