Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi prononce un discours lors de la cérémonie d'ouverture du Forum Beijing-Tokyo
2020-11-30

Le 30 novembre 2020, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a prononcé un discours par liaison vidéo lors de la cérémonie d'ouverture du 16e Forum Beijing-Tokyo.

M. Wang a dit qu'il venait de terminer sa visite officielle au Japon et en République de Corée. Lors de ma visite au Japon, nos deux parties ont confirmé que nous devions nous tourner vers l'avenir et construire des relations bilatérales solides qui répondent aux exigences de la nouvelle ère, à la lumière de l'esprit de l'important consensus auquel sont parvenus les dirigeants de nos deux pays. Cette visite a également permis de dégager un consensus important en cinq points et d'obtenir des résultats concrets dans six domaines. La « voie rapide » pour les échanges interpersonnels, un de ces résultats, a été officiellement lancée aujourd'hui. Nous sommes convaincus qu'elle apportera un soutien important à l'accélération de la coopération dans la reprise du travail et de la production ainsi qu'à la reprise économique dans le contexte de l'épidémie.

M. Wang a déclaré que l'épidémie de COVID-19 avait fait sentir à tous les pays du monde que l'humanité forme une communauté d'avenir partagé, et avait une fois de plus fait rayonner l'amitié traditionnelle entre les peuples chinois et japonais. Nous n'oublierons jamais qu'au début de l'épidémie en Chine, tous les milieux au Japon ont fait don du matériel de prévention de l'épidémie. « Bien que séparés par des montagnes et des rivières, nous partageons le vent et la lune sous le même ciel », cette formule sincère et touchante a apporté de la chaleur aux personnes qui luttaient contre le virus. Après l'apparition de l'épidémie au Japon, le peuple chinois s'est tenu aux côtés du peuple japonais et a répondu à son bienfait par un bienfait. Cela nous rappelle le lien étroit entre les deux peuples lors du séisme de Wenchuan en Chine en 2008 et du séisme dans l'est du Japon en 2011. Lorsqu'une famille est en difficulté, ses voisins viennent tous lui prêter main-forte. À tout moment et en toutes circonstances, nous nous rappellerons combien il est important d'avoir de bons voisins, et nous serons reconnaissants envers les peuples des deux pays qui travaillent silencieusement et sans relâche pour l'amitié sino-japonaise.

M. Wang a indiqué que l'amitié entre les peuples était toujours une pierre angulaire importante pour le développement des relations sino-japonaises. Toutefois, le contraste actuel des sentiments entre les deux pays mérite une attention et une réflexion approfondie. La Chine et le Japon partagent un large éventail d'intérêts communs, mais il existe également des divergences et des désaccords qui doivent être analysés et traités de manière adéquate. Quant aux intérêts communs des deux parties, nous devons continuer à les développer et à les valoriser, afin qu'ils puissent devenir un lien solide entre les deux parties. En ce qui concerne les désaccords et les dossiers sensibles, nous devons les mettre en bonne position et les gérer de manière constructive. Sur les affaires intérieures de l'autre partie, nous devons adhérer au principe de respect mutuel et faire preuve de compréhension et de tolérance en tant que voisins proches.

M. Wang a souligné que dans une nouvelle ère informatique et intelligente, les médias de masse et les réseaux sociaux jouent un rôle important et portent une responsabilité particulière dans la connaissance mutuelle et l'interaction émotionnelle entre les deux peuples.

Premièrement, il faut rechercher et montrer la vérité. Les médias des deux pays doivent éviter toute adaptation délibérée et présenter un tableau complet de la situation réelle, lorsqu'ils font des reportages sur l'autre pays. Aujourd'hui, la Chine a gagné la bataille contre la pauvreté et éliminé la pauvreté absolue pour la première fois de son histoire, grâce aux efforts de toute la nation ; elle travaille à construire une civilisation écologique basée sur un nouveau concept de développement, et poursuit fermement la voie du développement vert, bas carbone et durable ; elle lutte résolument contre la corruption et prône l'intégrité avec une détermination sans faille, ce qui a permis de clarifier la culture du Parti et du gouvernement. Des enquêtes indépendantes menées par plusieurs institutions internationales ont montré que le degré de satisfaction du peuple chinois à l'égard du PCC et du gouvernement était supérieur à 90% depuis de nombreuses années. Ces faits marquants doivent être rapportés par les médias japonais de manière objective.

Deuxièmement, il faut transmettre la bonne volonté. « L'harmonie est précieuse » et « la bonté est fondamentale » sont des principes moraux observés par les peuples des deux pays depuis les temps anciens, ainsi qu'une éthique journalistique que les médias des deux pays doivent poursuivre. Les médias, en tant qu'instrument public de la société, peuvent exercer une influence sur la coexistence pacifique et l'amitié éternelle des deux peuples. Nous devons surmonter les différences en matière de régimes et de concepts sociaux entre les deux pays et adopter une attitude plus inclusive et plus amicale afin de promouvoir une meilleure compréhension mutuelle entre les deux peuples.

Troisièmement, il faut créer ensemble le futur. Alors que le monde connaît des changements inédits depuis un siècle, les médias des deux pays doivent réfléchir profondément à la manière de rendre le monde meilleur et de rapprocher les gens, au lieu de faire en sorte que les gens s'éloignent et se méfient l'un de l'autre. L'Asie, où se trouvent la Chine et le Japon, est devenue la région de développement la plus dynamique du monde et s'engage à construire une communauté d'avenir partagé. J'espère que les médias des deux pays adopteront une vision à long terme, se tourneront vers l'avenir, rassembleront une énergie positive pour la coopération sino-japonaise, et montreront une nouvelle vision du développement en Asie et dans le monde.

Lancé en 2005, le Forum Beijing-Tokyo est un événement annuel qui se tient alternativement à Beijing et à Tokyo. Il s'agit d'une plateforme de haut niveau et de grande envergure pour les échanges interactifs gouvernementaux et non gouvernementaux entre les deux pays. Le thème du forum de cette année est « L'ordre international post-pandémique et le rôle de la Chine et du Japon ».

Suggest To A Friend
  Print