Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi tient une visioconférence avec une délégation du Conseil d'administration du Conseil commercial États-Unis-Chine
2020-12-07

Le 7 décembre 2020, le Conseil d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a tenu une visioconférence avec une délégation du Conseil d'administration du Conseil commercial États-Unis-Chine à Beijing.

M. Wang a déclaré que les relations sino-américaines se trouvaient actuellement à un moment historique clé. Dans le message de félicitations adressé à Joe Biden pour son élection à la présidence des États-Unis, le Président Xi Jinping a souligné : « Promouvoir un développement sain et stable des relations sino-américaines non seulement est dans l'intérêt fondamental des peuples des deux pays, mais aussi correspond à l'attente commune de la communauté internationale. Il est à espérer que les deux parties poursuivront les principes du non-conflit, de la non-confrontation, du respect mutuel et de la coopération gagnant-gagnant, se concentreront sur la coopération, géreront leurs divergences, favoriseront un développement sain et stable des relations sino-américaines et feront avancer, ensemble avec les autres pays et la communauté internationale, la noble cause de la paix et du développement du monde. » Voilà la proposition et l'attente de la Chine pour les relations sino-américaines dans la prochaine étape. Nous espérons également que cela deviendra une vue commune d'un nombre croissant de personnalités clairvoyantes de tous les horizons aux États-Unis. Il est impératif que les deux parties doivent travailler ensemble pour éliminer toutes sortes de perturbations et d'obstacles, afin de parvenir à une transition en douceur des relations sino-américaines. En même temps, nous devons nous efforcer de relancer le dialogue pour les relations sino-américaines dans la prochaine étape, de les remettre sur la bonne voie et de reconstruire la confiance mutuelle, en poursuivant la direction qui est dans l'intérêt commun des deux pays et des deux peuples.

M. Wang a indiqué que les graves difficultés rencontrées ces dernières années dans les relations sino-américaines étaient quelque chose que nous ne voulions pas voir. Nous croyons que les personnalités de divers milieux des États-Unis, dont les milieux industriels et commerciaux, ne veulent pas les voir. Malgré leurs différences en matière d'histoire, de culture, de système social et de voie de développement, la Chine et les États-Unis ont de larges intérêts communs et un grand espace de coopération. La communauté internationale est une communauté liée étroitement pour le bonheur et le malheur. Les pays devront communiquer et coopérer au lieu de se découpler, s'entraider au lieu de rejeter la responsabilité sur autrui, et travailler ensemble pour parvenir au gagnant-gagnant au lieu de s'affronter et de se combattre. En tant que deux premières économies mondiales et membres permanents du Conseil de Sécurité, les États-Unis et la Chine devront encore renforcer le dialogue et la coopération et contribuer davantage à la paix et à la prospérité durables de l'humanité.

M. Wang a souligné que le maintien d'un développement sain et stable des relations sino-américaines touchait au destin et au bien-être des deux pays et des peuples du monde. Il est aux États-Unis de prendre une décision correcte sur l'avenir des relations sino-américaines, qui dépend également des efforts conjoints des deux parties. M. Wang a avancé une proposition en cinq points sur la promotion d'un développement sain et stable des relations sino-américaines.

Premièrement, nous devons corriger nos perceptions stratégiques. Si les relations entre les deux pays se retrouvent dans la situation la plus difficile depuis l'établissement des relations diplomatiques, c'est essentiellement parce que certaines personnes du côté américain s'accrochent à la mentalité démodée de la guerre froide et aux préjugés idéologiques, considèrent le développement de la Chine et les relations sino-américaines dans une perspective du jeu à somme nulle, traitent la Chine comme un rival, voire un ennemi, attaquent le système et la voie choisis par le peuple chinois, endiguer la Chine à tous les niveaux et préconisent même un « découplage » et une « nouvelle guerre froide ». Il s'agit là d'une erreur historique, directionnelle et stratégique. La Chine adhère toujours à un développement pacifique et a pour objectif fondamental d'offrir une meilleure vie au peuple chinois. Le développement pacifique a été inscrit dans la Constitution chinoise et dans les Statuts du Parti communiste chinois, et est devenu la volonté de l'État et la mission du parti au pouvoir. Nous sommes déterminés à suivre une voie de redressement, qui nous permet de nous engager dans une coopération gagnant-gagnant avec le reste du monde tout en assurant notre propre développement. Nous mènerons une coopération mutuellement bénéfique avec tous les pays pour obtenir des résultats gagnant-gagnant. C'est précisément pour cette raison que nous espérons et croyons que, tôt ou tard, les États-Unis reviendront à l'objectivité et à la raison dans leur politique à l'égard de la Chine.

Deuxièmement, nous devons renforcer la communication et le dialogue. La Chine et les États-Unis doivent entamer le dialogue à tous les niveaux et parler de ce qu'ils veulent. Nous pouvons communiquer sur des questions stratégiques, globales et à long terme, et tenir des consultations sur des questions spécifiques pour réaliser des percées et trouver des solutions, afin d'obtenir des résultats et de renforcer la confiance. La Chine est toujours ouverte au dialogue, et les deux parties peuvent établir une liste sur le dialogue, une liste sur la coopération et une liste sur la gestion des désaccords, afin de tracer une voie plus claire pour clarifier, maintenir et développer les relations sino-américaines dans leur ensemble. Nous encourageons également les milieux de recherche stratégique et les milieux industriels et commerciaux des deux pays à renforcer le dialogue et les échanges afin d'apporter un soutien intellectuel et social au développement sain et stable des relations sino-américaines.

Troisièmement, nous devons développer davantage la coopération mutuellement bénéfique. Face aux grands défis mondiaux tels que la propagation de l'épidémie et la récession économique, la Chine et les États-Unis doivent faire preuve de solidarité et démontrer notre sens de responsabilité. La Chine et les États-Unis peuvent trouver des points d'entrée pour coopérer dans la lutte contre l'épidémie, la promotion de la reprise économique et la lutte contre le changement climatique. En ce moment, la tâche la plus urgente consiste à la réponse conjointe à l'épidémie, et il est nécessaire pour nous de coopérer dans le partage d'expériences en matière de traitement médical, de production de matériels de protection, de recherche et de développement de vaccins et de mise au point de médicaments. La Chine est disposée à continuer à soutenir, dans la mesure de ses possibilités, les États-Unis dans leur lutte contre l'épidémie. Les deux parties peuvent renforcer la coopération dans les domaines économique et commercial, relancer le dialogue et la coordination sur les politiques macroéconomiques, travailler ensemble pour maintenir le fonctionnement stable des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales et promouvoir la reprise économique des deux pays et du monde. Les deux parties peuvent coopérer dans la lutte contre le changement climatique et le développement de nouvelles sources d'énergie, afin de construire ensemble un monde propre et beau et de réaliser la coexistence harmonieuse entre l'homme et la nature. Les deux parties doivent promouvoir les échanges dans des domaines importants tels que l'armée, l'application de la loi, la lutte contre la drogue et la cybersécurité, renforcer la coordination sur de grands défis mondiaux et des questions régionales brûlantes tels que la réduction de la pauvreté par le développement, la lutte contre le terrorisme et la non-prolifération, et fournir davantage de biens publics au monde. Les deux parties peuvent également intensifier leur coopération dans le cadre multilatéral des Nations Unies, de l'Organisation mondiale de la Santé, du G20 et de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC), afin d'améliorer et de renforcer davantage la gouvernance mondiale et de promouvoir une mondialisation plus équilibrée, plus inclusive et plus durable.

Quatrièmement, nous devons gérer les contradictions et les désaccords. Étant donné que la Chine et les États-Unis ont des systèmes sociaux différents, des stades de développement différents et des histoires et cultures différentes, il est tout à fait naturel que les deux parties aient des désaccords et des points de vue différents, mais ce qui importe est le respect mutuel. Il faut respecter l'héritage historique et culturel de chacun, les intérêts fondamentaux et les préoccupations majeures de chacun, ainsi que le système et la voie choisis par le peuple de l'autre pays. La Chine ne s'immisce pas dans les affaires intérieures des États-Unis, n'exporte pas son modèle de développement au reste du monde et ne s'engage pas dans une confrontation idéologique ; les États-Unis doivent respecter les normes régissant les relations internationales, ne pas s'ingérer à tout propos dans les affaires intérieures de la Chine et ne pas bloquer le droit du peuple chinois à rechercher une vie meilleure. Pour les divergences découlant d'une perception différente des faits, nous devons rechercher plus de terrains d'entente à travers une communication active. Quant aux questions qui ne peuvent être résolues pour le moment, elles doivent être gérées de manière constructive afin d'éviter toute escalade qui pourrait affecter l'intérêt général des relations sino-américaines.

Cinquièmement, nous devons améliorer le climat de l'opinion publique. La Chine et les États-Unis doivent soutenir et encourager le renforcement des échanges amicaux entre les organes législatifs, les localités, les milieux industriels et commerciaux, les groupes de réflexions, les établissements d'enseignement, les médias et les jeunes des deux pays, de manière à approfondir la compréhension mutuelle et à raffermir l'adhésion populaire aux relations bilatérales. Les personnalités clairvoyantes de tous les milieux dans les deux pays doivent diffuser au monde extérieur plus d'informations objectives et rationnelles, et présenter globalement la situation réelle du développement de la Chine et des échanges et de la coopération sino-américains, afin d'éliminer le terrain propice à la diffusion de mensonges et de fausses informations, d'améliorer la compréhension mutuelle entre les peuples des deux pays et de former une perception correcte des relations sino-américaines.

Nous sommes convaincus que tant que les deux parties prennent en compte les intérêts fondamentaux des deux peuples et des peuples du monde entier, s'en tiennent au respect mutuel et à la recherche d'un terrain d'entente par-delà leurs différences, gèrent efficacement leurs divergences, élargissent leur convergence d'intérêts et ouvrent une perspective gagnant-gagnant, les relations sino-américaines peuvent repartir après avoir traversé des épreuves.

M. Wang a également présenté les efforts de la Chine dans la promotion coordonnée de la riposte à l'épidémie et du développement socioéconomique ainsi que le plan chinois de la construction d'une nouvelle dynamique de développement, et a répondu aux questions posées par les entreprises participant à l'événement.

M. Wang a souligné que la coopération économique et commerciale servait depuis toujours de stabilisateur des relations sino-américaines, et que les personnalités des milieux industriels et commerciaux des États-Unis constituaient une force stabilisatrice pour promouvoir un développement sain des relations sino-américaines. Face au défi actuel, il a émis le souhait que le Conseil commercial États-Unis-Chine et les personnalités des milieux industriels et commerciaux des États-Unis continuent à apporter leur part de contribution afin de remettre les relations bilatérales sur les bons rails.

Le Président du Conseil d'administration du Conseil commercial États-Unis-Chine Tom Linebarger, le Président du Conseil commercial États-Unis-Chine Craig Allen, la Présidente du Conseil d'administration de General Motors Mary Barra, le Président du Conseil d'administration d'Air Products Seifi Ghasemi, le Président du Conseil d'administration de Caterpillar Jim Umpleby, le Président de Visa Inc. Ryan McInerney, le Président de FedEx Raj Subramaniam, le Président-directeur général de Qualcomm Steve Mollenkopf, le Vice-Président exécutif de Cargill Joe Stone, le Président de Chevron China Energy Company Walter B. Perez, le Président de Ford Motor China Ltd. Chen Anning, le Président-directeur général de PepsiCo Asia Pacific Tan Wern-Yuen, et les Vice-Présidents du Conseil commercial États-Unis-Chine Jake Parker et Gloria González-Micklin ont participé à l'événement. Les représentants de la partie américaine ont indiqué que les relations États-Unis-Chine étaient les plus importantes relations bilatérales du monde, et qu'une bonne relation entre les deux pays exerçait une influence importante sur l'économie mondiale et la sécurité internationale. Le Conseil commercial États-Unis-Chine attache une grande importance aux relations sino-américaines et apprécie le fait que le développement économique chinois revient à la normale et injecte une dynamique cruciale à la relance économique mondiale. Les milieux industriels et commerciaux américains soutiennent le renforcement du dialogue entre les États-Unis et la Chine pour reconstruire la confiance mutuelle bilatérale et remettre les relations bilatérales sur la bonne voie, et souhaitent jouer un plus grand rôle dans la nouvelle dynamique du développement de la Chine. Ils espèrent que la nouvelle administration des États-Unis prendra des mesures positives dans le futur pour que les relations États-Unis-Chine puissent se développer dans la bonne direction. Le Conseil commercial États-Unis-Chine entend y jouer un rôle actif.

Suggest To A Friend
  Print