Accueil  | Aperçu général de Chine  | Qui sommes nous Relations bilatérales  | Rubrique de l'ACHA  | Services presses médias
    Portada > Infomations Importantes
Wang Yi s'entretient par téléphone avec la nouvelle Ministre néo-zélandaise des Affaires étrangères Nanaia Mahuta
2020-12-10

Le 10 décembre 2020, le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a eu un entretien téléphonique avec la nouvelle Ministre des Affaires étrangères de la Nouvelle-Zélande Nanaia Mahuta sur invitation.

Nanaia Mahuta a déclaré que les relations Nouvelle-Zélande-Chine, l’une des relations bilatérales les plus importantes pour la Nouvelle-Zélande, avaient apporté des bénéfices tangibles aux peuples des deux pays et s’avéraient de plus en plus matures et stables. La Nouvelle-Zélande adhère fermement à la politique d’une seule Chine. Les deux pays se respectent mutuellement et s’entraident au cours de la lutte contre la COVID-19. La Chine est parmi les premiers à réaliser une croissance positive, ce qui a démontré ses réalisations remarquables dans la lutte contre l’épidémie. La Nouvelle-Zélande apprécie hautement l’objectif d’atteindre la neutralité carbone proposé par le Président Xi Jinping et se félicite du leadership de la Chine dans le domaine du changement climatique. La Nouvelle-Zélande est disposée à prendre une part active à la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route », à renforcer la coopération avec la Chine dans divers domaines tels que la recherche et le développement de vaccins, à mener une coopération tripartite dans les affaires concernant les États insulaires du Pacifique et à promouvoir la construction d’un système commercial multilatéral basé sur les règles.

Wang Yi a félicité Mme Mahuta pour sa prise de fonctions de Ministre des Affaires étrangères. Indiquant que la Chine et la Nouvelle-Zélande sont des partenaires essentiels l’une pour l’autre, M. Wang a dit qu’il appréciait le fait que Mme Mahuta ait déclaré, dès sa prise de fonctions, que le développement de la compréhension à l’égard de la Chine était une tâche primordiale. Au fil des ans, la Chine et la Nouvelle-Zélande s’apprécient, se respectent, se comprennent et se font confiance. Les relations bilatérales maintiennent un bon élan de développement et deviennent un modèle de coopération mutuellement bénéfique entre les pays ayant des systèmes sociaux différents, des stades de développement différents et des tailles économiques différentes. Les échanges entre les deux pays ont créé de nombreuses « premières » et ont joué un rôle exemplaire important. La conclusion des négociations sur la mise à niveau de l’Accord de libre-échange Chine-Nouvelle-Zélande a ouvert de nouvelles perspectives à la coopération mutuellement bénéfique entre les deux pays. La Chine et la Nouvelle-Zélande ont donné l’une à l’autre un soutien précieux dans divers secteurs, tels que la prévention et le contrôle de l’épidémie et la relance économique, et ont maintenu une bonne coordination et une coopération solide dans les affaires internationales et régionales, ce qui démontre pleinement la dimension du partenariat stratégique global Chine-Nouvelle-Zélande.

M. Wang a affirmé que la Chine était prête à travailler avec la Nouvelle-Zélande pour bien mettre en œuvre l’important consensus atteint par les dirigeants des deux pays, continuer d’adhérer à l’esprit pionnier et promouvoir un plus grand développement des relations Chine-Nouvelle-Zélande dans la nouvelle ère. Les deux parties devraient signer le plus tôt possible le protocole sur la mise à niveau de l’Accord de libre-échange Chine-Nouvelle-Zélande, accélérer la conclusion du plan spécifique de la coopération dans le cadre de « la Ceinture et la Route » et cultiver activement des points de croissance de la coopération dans des secteurs émergents. Nous espérons que la Nouvelle-Zélande, à la lumière des principes de l’économie de marché et de l’esprit de l’Accord de libre-échange Chine-Nouvelle-Zélande, fournira un environnement d’affaires ouvert, équitable, juste et non discriminatoire aux entreprises chinoises en Nouvelle-Zélande.

M. Wang a exprimé que la Chine, en tant que membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies, soutenait fermement le système international centré sur les Nations Unies, et l’ordre international basé sur le droit international ainsi que le système de libre-échange basé sur l’Organisation mondiale du Commerce (OMC). La partie chinoise insiste toujours sur l’égalité de tous les pays, petits ou grands, et est prête à travailler avec la communauté internationale, dont la Nouvelle-Zélande, pour s’efforcer de promouvoir la démocratisation des relations internationales et favoriser la réforme et l’amélioration de la mondialisation dans le sens bénéfique à tous, de l’inclusion et du gagnant-gagnant. La Chine accorde une importance et un soutien à l’organisation de la Réunion des dirigeants des économies de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC) par la Nouvelle-Zélande en 2021, et souhaite se joindre à la Nouvelle-Zélande pour encourager l’entrée en vigueur de l’accord du Partenariat économique global régional (RCEP) dès que possible. La Chine se réjouit de voir la Nouvelle-Zélande jouer un rôle plus important dans les affaires régionales et internationales et entend mener une coopération mutuellement avantageuse avec elle sur le changement climatique et les affaires des États insulaires du Pacifique.

Suggest To A Friend
  Print